• À vendre: le parti d’Obama a offert des postes au gouvernement contre une donation

    À vendre: le parti d’Obama a offert des postes au gouvernement contre une donation

    CategorieÀ vendre: le parti d’Obama a offert des postes au gouvernement contre une donation. De généreuses donations au fond de soutien de l’actuel président américain et au Parti démocrate ont ouvert à de nombreux Américains la voie à des postes gouvernementaux sous le règne du président Obama, révèle le hacker Guccifer 2.0.

    Non, il n'y a pas de corruption aux États-Unis. En revanche, certains  « offrent de généreuses donations et sont souvent récompensées par des postes au gouvernement ». Comme l'indiquent les documents tombés entre les mains du hacker Guccifer 2.0, c'était bien le cas des principaux donateurs au Comité national démocrate (DNC), qui après leur gracieux geste ont obtenu d'importants postes gouvernementaux sous Barack Obama. Ainsi, nombre d'entre eux sont devenus ambassadeurs alors que d'autres sont entrés aux ministères.

    Selon les documents piratés, Matthew Berzun, qui a versé 1 907 100 de dollars au DNC ainsi que la rondelette somme de 1 174 430 de dollars à la President Barack Obama's Organizing for Action (OFA), organisation qui réunit les tenants de l'actuel président américain, a été nommé ambassadeur au Royaume-Uni. Kirk Wagar, quant à lui, a offert 825 000 de dollars aux démocrates et 1 300 000 à l'OFA avant d'être nommé ambassadeur à Singapour. Parmi d'autres noms figure aussi celui de Julius Genachowski, président de la Commission fédérale de communication entre 2009 et 2013 et des dons respectifs de 792 650 et de 2 628 169 de dollars au DNC et à l'OFA.

    Est-ce une simple coïncidence ou encore la main du Kremlin? Alors que les démocrates cherchent à l'expliquer (et à accuser Moscou d'avoir piraté leurs comptes), Dennis Kucinich, ancien membre du Congrès coupe court: « Nous avons un système politique qui encourage à payer pour être en jeu et ceux qui offrent de généreuses donations sont souvent récompensés avec des postes au gouvernement. »

    « Cela illustre le défaut de notre système, où l'argent remporte tout et où tout est à vendre », explique-t-il à Sputnik. « Rien de nouveau dans tout ça », conclut M. Kucinich. Les deux partis politiques sont en difficultés, mais aujourd'hui, « on en a appris un peu plus sur le Parti démocrate, qui est à vendre ».

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Climat: le grand bluff des multinationalesIl tourne un document sur l’uranium appauvri, puis se retrouve au chômage »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,