• ATTAC et ses relations avec les puissances globalistes

    CategoriesATTAC et ses relations avec les puissances globalistes. A propos d’ATTAC, vous devez savoir plusieurs choses: 1. L’une des principales exigences d’ATTAC est l’imposition de la taxe Tobin, qui ne vise pas à éradiquer la spéculation (ce qui serait la seule solution logique et raisonnable), mais va permettre aux spéculateurs de continuer à pratiquer leurs outrages en échange du paiement d’une taxe… Inutile de dire que cette initiative a le soutien des spéculateurs comme George Soros.

    2. Parmi les bailleurs de fonds d’Attac, nous trouvons Le Monde diplomatique, qui a des parts dans le groupe de médias espagnol PRISA (15%) et Lagardère (17%). Et en 2003, le même gouvernement français a financé Attac.

    3. Attac, ami du Monde diplomatique, est le sponsor principal du Forum social mondial qui, depuis sa création en 2001, a reçu le soutien financier de la Fondation Ford (à son tour liée à la CIA).

    4. Susan George, membre et présidente du conseil de l’Institut transnational (financé par, entre autres, l’Open Society Institute de George Soros), est la présidente d’honneur d’ATTAC.

    Tous ces faits indiquent qu’ATTAC est un exemple clair d’opposition contrôlée.

    Comme nous l’avons expliqué, ATTAC a été l’un des principaux moteurs du Forum social mondial. Cet extrait d’un article écrit par Michel Chossudovsky explique très bien comment ces événements internationaux dirigés par des militants et des ONG, servent en fait l’ordre du jour globaliste. Voici comment ils ont abordé la question de l’intervention impérialiste dans les pays d’Afrique du Nord:

    Alors que le Printemps arabe a été présenté comme une étape révolutionnaire, en réalité, les États-Unis et l’OTAN ont parrainé les insurrections armées en Libye (2011) et en Syrie (2011-2013), qui ont été considérées comme faisant partie du Printemps arabe :

    Maintenant, nous sommes à un carrefour, où les forces réactionnaires et conservatrices veulent arrêter les processus lancés il y a deux ans, avec les [Printemps arabes] soulèvements dans le Maghreb-Machrek qui ont contribué à renverser les dictatures et à contester le système néolibéral imposé dans les villes. Ces émeutes se sont propagées à tous les continents du monde, inspirant l’indignation et l’occupation des espaces publics.

    Les soulèvements dans le Machrek et le Maghreb mentionnés dans la déclaration finale concernent principalement la Syrie, l’Égypte, la Libye et la Tunisie. Le texte de la déclaration est vague. Aucune position n’est prise en ce qui concerne l’intervention des États-Unis et de l’OTAN en Libye et en Syrie.

    Est-ce que le document proposé du Forum social mondial (par défaut) est que l’opposition syrienne, qui est parrainée par les États-Unis, est aussi une véritable base du mouvement pro-démocratique, comparable à celle de l’Égypte? De même, la filiale d’al-Qaïda, Groupe islamique combattant en Libye (LIFG), qui a dirigé le Printemps arabe contre le gouvernement de Mouammar Kadhafi, a également été considérée comme une force révolutionnaire. Il convient de noter que la Libye sous Kadhafi était le seul pays africain qui ait rejeté l’agenda économique néolibéral mis en œuvre sous la direction du FMI.

    Plusieurs ateliers sur la Libye ont tacitement applaudi l’intervention militaire occidentale. Une session intitulée «La transition de la Libye vers la démocratie» a porté sur «La Libye sans Mouammar Kadhafi est meilleure». Plusieurs ONG progressistes et médias alternatifs qui avaient soutenu les frappes aériennes humanitaires de l’OTAN contre la Libye, étaient présents en Tunisie. Aucune déclaration sur la nature criminelle des bombardements humanitaires de l’OTAN contre la Libye n’a été faite par le Forum Social Mondial.

    Ainsi, il semble que les dons généreux de la Fondation Ford ont été transformés en faits tout à fait réels. Par ailleurs, ATTAC a également joué un rôle clé lors de la formation initiale du mouvement 15-M en Espagne.

    Note du Saker Francophone

    Susan George attaque en même temps fortement le TAFTA, mais ATTAC et d'autres ont le mérite de faire exister des débats anti-Système de leur point de vue. Cependant, force est de constater que ces forums et ces débats ne s'attaquent pas au fond de la financiarisation, mais cherchent plutôt à s'en accommoder.

    On peut aussi espérer qu'une prise de conscience à la base de ces mouvements puisse changer la donne, mais si on regarde Syriza, Podemos ou Nuit Debout, cela n'a rien de rassurant.

    par Andréi Kononov

    Illustration CC0 Public Domain Pas d’attribution requise Sans langue de bois

    Source katehon.com

    Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par nadine pour le Saker Francophone

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Pourquoi je suis un communisteValls "ferait bien de balayer devant sa porte" »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,