• Barroso en contact étroit avec Goldman Sachs durant son mandat à la Commission

    Barroso en contact étroit avec Goldman Sachs durant son mandat à la Commission

    CategoriesBarroso en contact étroit avec Goldman Sachs durant son mandat à la Commission. L'ancien président de la Commission européenne, au centre d'une polémique sur son embauche par Goldman Sachs, aurait entretenu des relations régulières avec la banque américaine. 

    La polémique sur l'embauche de José Manuel Barroso par Goldman Sachs n'est pas prête de retomber. L'ancien président de la Commission européenne aurait entretenu des contacts étroits avec la banque américaine durant son mandat, selon des documents révélés samedi par le journal portugais Publico. Les dirigeants de Goldman Sachs "faisaient parvenir au cabinet de Barroso de manière confidentielle des propositions sur des changements à apporter aux politiques de l'Union européenne", rapporte le journal qui publie des extraits de lettres et mails obtenus auprès de la Commission européenne. 

    Une visite discrète au siège de la banque. Une missive du 30 septembre 2013 signée par le patron de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein, fait ainsi état d'une visite discrète de Barroso au siège de la banque à New York qui, selon le journal, ne figurait ni à son agenda officiel, ni dans les archives de la Commission. "J'ai beaucoup apprécié notre discussion productive sur les perspectives économiques mondiales", écrit le patron de la banque américaine, qui a fini par embaucher Barroso comme président non-exécutif de Goldman Sachs International. 

    CategoriesA voir absolument Goldman Sachs - La banque qui dirige le monde ICI

    Barroso dément. Sollicité par le journal, l'ancien président de la Commission a "démenti catégoriquement" avoir eu une "relation spéciale avec une entité financière" durant l'exercice de ses deux mandats à Bruxelles. "J'ai naturellement maintenu des contacts institutionnels - transparents et dûment enregistrés dans les archives de la Commission - avec de nombreuses entités politiques, patronales, syndicales et financières", a-t-il fait valoir. 

    Parmi elles figuraient "les principales banques qui opèrent sur le marché européen", dans un contexte de "crise financière", a-t-il poursuivi. Le journal cite entre autres une lettre d'une lobbyiste de Goldman Sachs faisant des propositions sur la législation des marchés financiers et une réponse d'un membre du cabinet de José Manuel Barroso qui a promis de les lire "avec grand intérêt". Le recrutement du Portugais par la banque américaine a soulevé une vague d'indignation en Europe et notamment en France, où le président François Hollande l'a qualifié de "moralement inacceptable". 

    par la Rédaction Europe 1

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Une première dans l’Histoire du journalisme : le Washington Post...Vers une nouvelle crise paroxystique ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,