• Cachotteries US à l’ONU sur la Syrie…

    Cachotteries US à l’ONU sur la Syrie…

    CategorieCachotteries US à l’ONU sur la Syrie… Poutine révèle pourquoi les États-Unis ne veulent pas mettre sur la place publique tous les termes de l’accord qu’ils ont signé avec la Russie pour le cessez-le-feu en Syrie

    «Washington est réticent à rendre public son accord de cessez-le avec la Russie en Syrie parce que ce serait braquer le projecteur sur ceux qui ne s’y conforment pas», a déclaré samedi le président russe Vladimir Poutine.

    BICHKEK (Sputnik) − La Russie a exhorté les États-Unis à accepter la divulgation des détails de l’accord sur la Syrie, qui est entré en vigueur lundi. Il vise à mettre fin aux violences et à permettre les livraisons d’aide d’urgence.

    «La seule raison pour laquelle il apparaît qu’ils ne veulent pas le rendre public est que la communauté internationale, ainsi que les publics américain et russe, verront immédiatement qui ne respecte pas l’accord», a déclaré Poutine à Bichkek, au Kirghizistan.

    «Nous sommes convenus que al-Nusra devrait être séparé de l’opposition modérée et que sa localisation devrait être divulguée, ainsi que celle des forces modérées soi-disant saines. Que voyons-nous à la place ? Nous ne voyons pas la séparation des terroristes et des forces saines, mais plutôt des tentatives des terroristes pour se regrouper.»

    Il a ajouté :

    «Je voudrais que nous soyons honnêtes les uns avec les autres […] Et je ne comprends pas pourquoi nous devrions cacher l’un quelconque de nos accords. Bien sûr, nous ne les divulguerons pas avant que nos partenaires américains ne nous y autorisent […] Je répète que nous avons une attitude plutôt positive que négative [sur ces accords] et nous espérons que les promesses faites par l’administration américaine seront tenues.»

    Le 9 septembre, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d’État américain John Kerry ont annoncé un nouveau plan sur la Syrie, qui prévoit un cessez-le-feu qui est entré en vigueur le lundi.

    Vendredi, les consultations sur la Syrie prévues au Conseil de sécurité des Nations unies ont été annulées à la demande des États-Unis et de la Russie. Le Conseil de sécurité aurait voulu connaître les détails de l’accord américano-russe sur la Syrie.

    Selon le représentant permanent russe aux Nations unies, Vitaly Chourkine, la réunion a été annulée parce que les États-Unis n’étaient pas prêts à partager les documents avec les membres du Conseil de sécurité. Plus tard dans la journée, M. Lavrov a dit à Kerry dans un appel téléphonique que l’ensemble des termes de l’accord américano-russe sur la Syrie devrait être rendu public. Toutefois, le porte-parole du département d’État américain John Kirby a déclaré, lors d’un briefing vendredi, que les États-Unis n’étaient toujours pas prêts à publier les détails de l’accord de cessez-le-feu en Syrie négocié par les États-Unis et la Russie.

    par Sputniknews

    Traduit et édité par jj, relu par Cat pour le Saker Francophone

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Des cadeaux pour les corrupteurs sous le Sapin IIJean-Luc Mélenchon: «Nous sommes en opposition à l'oligarchie» »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,