• Clinton va appuyer sur le bouton nucléaire: candidat libertarien

    Clinton va appuyer sur le bouton nucléaire: candidat libertarien

    CategorieClinton va appuyer sur le bouton nucléaire: candidat libertarien. US candidat présidentiel libertaire Gary Johnson dit candidat démocrate Hillary Clinton est le plus susceptible de déclencher une guerre nucléaire si élu le président des États-Unis selon pressTV.

    "Je pense qu'elle va appuyer sur la touche ... Elle va être belliciste, elle va être plus belliciste dans ce rôle», a déclaré Johnson mercredi dans une université du New Hampshire la mairie.

     "Je pense qu'elle ne va pas à l'air du côté de ne pas être un agresseur," at-il déclaré.

    "Je pense qu'elle va tirer. Elle va tirer. Elle ne va pas être elle-même. Elle ne va pas être perçu comme faible. Elle va tirer", a déclaré Johnson.

    colistier de Johnson, l'ancien gouverneur du Massachusetts Bill Weld, a déclaré que candidat présidentiel républicain Donald Trump pourrait également ne pas être digne de confiance avec les codes nucléaires.

    Il a dit que Trump devrait diriger une entreprise de blanchisserie plutôt que campagne pour devenir le président des États-Unis.

    Plusieurs analystes ont également dit que si Clinton est élu président, elle va pousser les Etats-Unis vers la guerre avec la Russie ou la Chine.

    Un nouveau sondage montre cependant que près de la moitié de tous les électeurs croient que Trump, si le président élu, permettrait l'utilisation d'une arme nucléaire pour faire la guerre contre les groupes terroristes.

    Selon un sondage réalisé et publié par SurveyMonkey le vendredi, près de la moitié des électeurs, ce qui représente 46 pour cent des personnes interrogées, a déclaré l'homme d'affaires de New York en tant que président autoriserait l'utilisation d'une arme nucléaire ou un dispositif nucléaire pour lancer une attaque sur le groupe Daesh Takfiri terroriste (ISIL) et d'autres ennemis étrangers.

    L'échange qui a alors débuté a alors été très vif, chacun cherchant à remplir des objectifs différents selon LCI. "Chacun avait sa propre problématique, nous explique Olivier Piton. Hillary Clinton devait séduire pour donner l’image de quelqu’un qui n’est pas un "monstre froid", une calculatrice. Donald Trump, lui, devait convaincre qu’il n’était pas un "fou" capable d’appuyer sur tous les boutons nucléaires à la fois."

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Israël a rappelé aux nationalistes ukrainiens Babi YarLe chef du Pentagone annonce les plans américains pour une guerre nucléaire avec la Russie »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,