• Coignard - Pire que la promotion canapé, la promotion Voltaire !

    Coignard - Pire que la promotion canapé, la promotion Voltaire !

    CategoriesCoignard - Pire que la promotion canapé, la promotion Voltaire ! Le nouveau PDG d'Air France-KLM Jean-Marc Janaillac est légitime pour le poste. Mais il a un talon d'Achille : il appartient à la promotion Voltaire.

    C'est un énarque dont les anciennes équipes disent du bien : compétent, pas prétentieux, courtois, efficace. Quand il a pris la tête de RATP Dev, cette filiale de l'entreprise publique chargée de trouver des marchés ailleurs qu'en Ile-de-France réalisait 20 millions d'euros de chiffre d'affaires, contre un milliard aujourd'hui. Quand il est devenu patron de Transdev, détenue à parité par Veolia et par la Caisse des dépôts, personne ne donnait la moindre chance de réussite à ce mariage forcé par l'Élysée de Nicolas Sarkozy. Pourtant, Janaillac a transformé le plomb en or puisque le groupe de transport est revenu de l'enfer en 2015. C'est lui aussi qui a géré avec diplomatie le très délicat dossier de la SNCM, la compagnie maritime corse qui, de l'avis unanime, rapporte beaucoup plus d'ennuis que d'argent.

    Bref, Jean-Marc Janaillac est le candidat parfait pour diriger le transporteur aérien qui connaît de longue date d'importantes difficultés structurelles, aggravées par un climat social des plus pesants.

    Limite d'âge

    Parfait ? Pas tout à fait. Sa faiblesse à lui s'appelle François Hollande. Les deux hommes appartiennent, en effet, à la désormais célèbre promotion Voltaire, qui compte dans ses rangs deux ministres, Ségolène Royal et Michel Sapin, ainsi que le secrétaire général de l'Élysée, Jean-Pierre Jouyet, et le directeur général de la Caisse des dépôts, Pierre-René Lemas. Les deux hommes ont permuté leurs fonctions en mai 2014. Et le fait que Pierre-René Lemas risque de devoir quitter son poste, l'un des plus prestigieux et des plus stratégiques de la haute fonction publique, avant la fin de son mandat, à cause de la limite d'âge, n'a semblé perturber personne au sommet de la République exemplaire.

    Une République exemplaire qui a promu une copine de promo conseillère d'État en service extraordinaire, une autre conseillère maître à la Cour des comptes, également en service extraordinaire. Et qui a nommé un vieux camarade, Jean-Marie Cambacérès, au Conseil économique, social et environnemental en décembre dernier.

    Alors, évidemment, être nommé à un haut poste et appartenir à la promotion Voltaire, cela sent le piston. Même quand il n'en est rien. Seule consolation : la limite d'âge qui devrait bientôt s'appliquer à la plupart des prétendants à des postes à pourvoir. Jean-Marc Janaillac, là encore, est une exception. Il n'a rien à craindre puisque les statuts d'Air France-KLM permettent à son PDG de rester aux commandes jusqu'à 70 ans !

    par SOPHIE COIGNARD

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Violence des manifestations : pour Jean-Luc Mélenchon, «au rythme où on va, quelqu'un va mourir»Consommateurs pris au piège »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,