• Des documents top secret jetés à la poubelle aux USA

    Timbre, Caractères, Étiquette, Informateur, Informer

    CategorieDes documents top secret jetés à la poubelle aux USA. Les autorités américaines ont appris qu'il y avait eu des infractions aux règlements en juin 2014, après que des agents d’entretien ont trouvé un sac poubelle contenant des documents classés top secret. Les employés du complexe nucléaire américain Y-12, situé à Oak Ridge, (Tennessee, États-Unis) ont jeté aux ordures des documents secrets sur l'uranium 20 années durant.

    Ce sont les résultats d’une enquête publiée par l'organisation "Le centre pour l'honnêteté dans la vie publique" (The Center for Public Integrity), basée à Washington. 

    Les autorités américaines ont d'abord appris qu'il y avait eu des infractions aux règlements en juin 2014, après que des agents d’entretien ont trouvé des documents secrets dans des sacs à ordures. 

    "Certains employés du complexe ont déclaré qu'on recyclait la documentation de la sorte depuis 20 ans", rapporte l'organisation, citant le rapport de l’Administration nationale de la sécurité nucléaire (NNSA) au sein du département de l’Énergie des États-Unis, chargée de l'enquête. 

    Selon ce rapport, des documents classés "secret" et "top secret" ont été jetés avec les ordures ménagères, alors qu’ils auraient dû être classifiés. Sur ces documents, il était question d’informations au sujet de l'uranium enrichi. La NNSA a accusé l'entrepreneur Babcock & Wilcox Technical Services, Y-12, LLC de négligence, Cette entreprise était chargée de l'exploitation du complexe jusqu'à juin 2014.

    Selon les autorités, la documentation n’a pas été correctement étiquetée. Le département de l’Énergie des États-Unis envisageait d’infliger à l’entrepreneur une amende de 240.000 dollars (216.000 euros), mais après les négociations, il a décidé de ne pas percevoir cette somme, se limitant à la rétention des primes. En même temps, en 2013, la NNSA avait considéré Babcock & Wilcox Technical Services comme un "bon" entrepreneur, en tenant compte du contrôle des documents secrets. 

    Ce n'est pas la première fois que le complexe nucléaire est confronté à des problèmes liés à la sécurité. En juillet 2012 l’activiste américaine Megan Rice, âgée de 82 ans, qui se prononçait contre l'arme nucléaire, a réussi à pénétrer dans le bâtiment et y est resté pendant deux heures sans être inquiétée. 

    Illustration CC0 Public Domain Pas d’attribution requise Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « France, nouvelle amie la République Française cherche ses dictateurSSyrie: Les vraies négociations ont lieu sur le champ de bataille »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,