• Des mouchards dans votre voiture vont rendre les contrôles radar obsolètes

    Radar

    CategoriesDes mouchards dans votre voiture vont rendre les contrôles radar obsolètes. La police pourra bientôt surveiller l’automobiliste partout, tout le temps. Un article du projet de loi de « modernisation de la justice au XXIe siècle » a été modifié par l’Assemblée nationale, en première lecture, selon une procédure accélérée rapporte Charles-Elie Guzman de UP Magazine.

    Il prévoit que la police pourra rechercher et constater des infractions en accédant « aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule ». Conséquence : un contrôle permanent de la vitesse de chaque automobiliste. Les radars qui fleurissent le long de nos routes deviendront-ils bientôt obsolètes ?

    L’accès aux données enregistrées dans l’ordinateur de bord de la voiture pourront indiquer une foule d’informations sur la pratique automobile des conducteurs. Accélérations, freinage, vitesse, conduite calme ou brusque, toutes ces informations sur votre comportement au volant sont gravées dans le mouchard cybernétique de votre véhicule. En cas d’infraction, ou lors d’un contrôle de routine, la police pourra avoir accès à toutes ces informations.

    Les agents habilités à faire de telles recherches devront être désignés par décret, mais leur pouvoir d’investigation est étendu. Les données physiques et informatiques de votre voiture pourront être recueillies sur la seule motivation de la recherche ou de la constatation d'une infraction au Code de la route.

    Selon le site spécialisé Caradisiac, si infraction il y a, les mêmes agents pourront passer directement à la sanction. Mieux, si ces opérations révèlent des infractions autres que celles recherchées pour la cause annoncée, elles pourront aussi faire l’objet de sanctions.

    Des procédures dites incidentes qui exhumeront vos fautes passées. Le seul moyen d’échapper à cette surveillance totale serait de posséder un véhicule ancien ne possédant pas d’informatique embarquée. Encore faut-il qu’il soit autorisé de circuler, l’administration faisant, sous prétexte écologique, la chasse aux voitures au-delà d’un certain âge.

    Déjà, les véhicules immatriculés avant 1997 ne seront plus autorisés à circuler dans Paris à compter du 1er juillet 2016. Cette consultation de votre mouchard électronique intéresse vivement les assureurs qui pourront dresser des profils de conduite pour chaque automobiliste afin de surtaxer ceux qu’ils estimeront les plus dangereux.

    Cette pratique existe déjà sur le modèle du volontariat avec le concept Pay as you drive (ou PAYD) qui propose aux automobilistes d’installer un boîtier électronique de surveillance de leur conduite en échange d’une réduction de leur prime d’assurance. Selon un sondage réalisé par Hyperassur, près de la moitié des personnes interrogées accepteraient d’être surveillées pour payer moins cher. 

    C’est au sein du texte du projet de loi de « modernisation de la justice au XXIe siècle » (disponible ici) que Le Figaro a découvert le fautif mis en forme par l’article L. 311-2 rapporte toms guide. Celui-ci expose que « les agents compétents pour rechercher et constater les infractions au présent code, dont la liste est fixée par décret en Conseil d'État, ont accès aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule afin de vérifier le respect des prescriptions fixées par le présent code. »

    S’il est voté dans son intégralité, ce projet de loi donnerait donc droit à la Justice et aux autorités d’analyser avec précision vos données de conduite des Français et le cas échéant d’y détecter un excès de vitesse, qui pourrait être pénalisé a posteriori, mais aussi des comportements considérés comme dangereux. Une conduite sportive peut être révélée par les accéléromètres intégrés dans les systèmes électroniques embarqués. Une information qui ferait également les choux gras des sociétés d’assurances qui ne devraient pas se priver d’augmenter ses cotisations en fonction de la manière de conduire de ses souscripteurs.

    Un bémol. Ces démarches ne sont envisageables que sur des véhicules modernes équipés d’un système électronique élaboré. À moins qu’elles ne soient interdites ou obligées de s’équiper de mouchards, les vieilles guimbardes passeront toujours outre.

    Bienvenue dans le monde de Big Brother ! Avec le développement des objets connectés qui installent un état de fait dans nos vies quotidiennes, les mouchards vont être partout. Pour surveiller notre conduite en voiture, nos déplacements, mais aussi toutes les activités que nous faisons aujourd’hui en toute liberté et anonymat.

    Face à ce comportement indigne, la Ligue de Défense des Conducteurs dénonce « un déni de démocratie manifeste, dont la seule vocation est de mettre en place un système de traque ultime, dans lequel le conducteur sera définitivement privé de sa liberté de circuler et ne servira plus que de chair à PV ».

    Pour faire barrage à cette mesure révoltante, l’association, actuellement en contact avec les services parlementaires, prévoit d’ores et déjà des actions de protestation massive.

    Argent gratuit ? Une ville néerlandaise compte verser un revenu de base de 900 euros à ses citoyens

    Illustration aucun Copyright  Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Violences policières: ouvrez les yeux !Le Venezuela est devenu un nouveau problème… pour Podemos »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,