• Donald Trump pourrait avoir déduit près d'un milliard de dollars de ses impôts

    Donald Trump pourrait avoir déduit près d'un milliard de dollars de ses impôts

    CategorieDonald Trump pourrait avoir déduit près d'un milliard de dollars de ses impôts. Donald Trump pourrait avoir déduit près d'un milliard de dollars de ses impôts. 

    Donald Trump pourrait avoir évité, de manière légale, de payer des impôts pendant près de deux décennies. Le New York Times dit ainsi avoir reçu par la poste d'une source anonyme une copie de sa déclaration d'impôts de 1995. Selon le quotidien, le magnat de l'immobilier y fait état d'une perte de 916 millions de dollars qui a pu déclencher une déduction fiscale lui évitant de s'acquitter d'impôt pendant près de 18 ans. Bien que les revenus du candidat républicain après 1995 restent inconnus, le journal estime qu'il aurait donc potentiellement pu effacer chaque année 50 millions de dollars de ses impôts.

    Les pertes abyssales qu'aurait encaissées l'homme d'affaires au début des années 1990 seraient notamment dues, selon le New York Times, à ses échecs dans le monde des casinos d'Atlantic City, sur la côte Est, ainsi qu'à d'autres débâcles, dans le secteur hôtelier et le transport aérien. À croire les experts fiscaux engagés par le journal pour analyser le dossier, le code fiscal, particulièrement avantageux pour les déclarants aisés, aurait ainsi permis à Donald Trump de soustraire de ses impôts un montant équivalent à cette perte. Soit, étalé sur 18 ans, 50 millions de dollars chaque année.

    VIDÉO - Hillary Clinton affirme que Donald Trump ne paye pas d'impôts

    Dans cette campagne, la question des impôts du milliardaire américain est primordiale et à la fois très sensible. Car le républicain a toujours refusé de rendre publiques ses déclarations de revenus, arguant qu'il attendait la finalisation d'un audit fédéral. Aux États-Unis, la tradition électorale veut que chaque candidat publie dans un souci de transparence ses déclarations de revenus. Sa rivale démocrate Hillary Clinton s'est, elle, exécutée. Lors du premier débat présidentiel, elle n'a pas manqué de souligner le refus obstiné du républicain en la matière. Donald Trump avait alors rétorqué que payer moins d'impôts grâce à des astuces fiscales était une preuve d'intelligence.

    Le candidat républicain n'a pas souhaité réagir dans l'immédiat. Pour les équipes de campagne du candidat, le document a été obtenu de manière illégale par le journal, et prouve au passage que le New York Times n'est qu'une «extension» de la campagne d'Hillary Clinton. «Donald Trump est un homme d'affaires très compétent qui a pour responsabilité fiduciaire auprès de ses entreprises, de sa famille et de ses employés de ne pas payer plus d'impôt que n'est requis par la loi», poursuivent ses équipes de campagne dans un communiqué, qui ne fait pas mention des 916 millions de dollars de pertes avancés par le quotidien.

    par Roland Gauron Journaliste Figaro

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Bygmalion : révélations d'un homme de l'ombreLa première plainte contre le régime saoudien sera déposée aux Etats-Unis ce lundi : 750 milliards de dollars en jeu »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,