• Economie / Canada : Le cash va être interdit et ça sera bientôt le tour de l’Europe

    Billet De Banque, D'Affaires, De Trésorerie, Monnaie

    CategoriesEconomie / Canada : Le cash va être interdit et ça sera bientôt le tour de l’Europe. Et si les billets rejoignaient les sous noirs au rang des parias? La plus importante banque au Québec veut éliminer l’argent liquide. Dans un appel à l’action passé inaperçu en novembre dernier, la Banque Nationale (BN) a incité le gouvernement du Québec à imiter des pays comme la Suède ou le Danemark en accélérant le virage vers la monnaie exclusivement électronique.

    En novembre dernier, les principales banques du Québec ont été convoquées par la Commission des finances publiques pour répondre aux questions des élus au sujet des paradis fiscaux. Les quelque cinq heures d’échanges sur cette délicate question n’ont pas permis d’en apprendre beaucoup sur les pratiques d’évitement fiscal, mais à leur tour au micro, les représentants de la Banque Nationale y sont allés d’une suggestion inattendue.

    « Nous estimons judicieux de soumettre à votre considération une idée importante, a expliqué aux parlementaires le vice-président aux affaires publiques de la BN, Claude Breton. Il s’agit d’assurer une meilleure traçabilité des transactions, de lutter contre l’évasion fiscale et de réduire les coûts de transaction des acteurs économiques en éliminant l’argent dans sa forme physique, le papier-monnaie. »

    « Nous estimons que la réflexion en cours sur le phénomène des paradis fiscaux ne saurait être complète sans s’interroger sur des moyens supplémentaires de réduire l’évasion fiscale, a-t-il poursuivi. Le retrait du papier-monnaie fait partie, à notre avis, des pistes de solution à évaluer et à propos desquelles le Québec peut exercer un leadership certain. »

    La Banque Nationale est ainsi devenue la première institution financière canadienne à prendre position publiquement en faveur de la mort de l’argent sonnant. M. Breton sait que les billets de banque ne disparaîtront pas du jour au lendemain, mais il croit fermement que le Québec est un « terreau fertile » pour ce genre d’idée « novatrice », qui fait déjà son chemin à travers la planète.

    Les avantages d’une telle révolution sont considérables, à la fois pour les banques, les gouvernements et les commerçants, concluait un rapport de la firme McKinsey publié en 2013. Dans un monde sans billets ni monnaie, nul besoin de produire, de récolter ou de conserver de l’argent. Le paiement électronique fait diminuer les coûts de transaction et permet aux autorités de consacrer à d’autres fins les sommes investies pour freiner la contrefaçon, soulignait-on.

    McKinsey a calculé qu’entre 2007 et 2011, les « coûts de l’argent » représentaient 0,47 % du PIB des États-Unis, soit une facture de 490 $US par ménage.

    >>>Voir la suite de l’article<<<

    Dans la vidéo qui suit, deux thèmes sont abordés.

    • L’interdiction du cash
    • L’arrestation du général Poquemal

    Illustration CC0 Public Domain Pas d’attribution requise Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « « Il n’y a pas d’espoir » : les habitants d’Alep disent que le monde les a abandonnésLe reflux de l’extrême-droite est amorcé, et irrémédiable »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,