• Impensable mais vrai : la peau humaine 100% artificielle (imprimée en 3D) arrive sur le marché

    Afficher l'image d'origine

    CategoriesImpensable mais vrai : la peau humaine 100% artificielle (imprimée en 3D) arrive sur le marché. Bonjour sous les apparences de la cosmétologie, la profondeur de la dermatologie. C’est une information de caractère médical et commercial. Aucun conflit d’intérêt à déclarer, aucun de caché. Elle s’inscrit à la suite de l’interdiction faite aux personnes de couleur de se blanchir la peau par voie injectable.

    Zéro cellules animales

    Cette information pour journalistes est diffusée dans le cadre du salon « In-Cosmetics » (qui vient d’ouvrir ses portes à Paris) par BioDan Group qui annonce présenter « la première peau au monde 100% humaine utilisable pour tester des produits cosmétologiques ». Entendre que cette peau est d’originenon animale ; qu’elle a été créée uniquement à partir de cellules humaines ; qu’elle est composée d’un épiderme et d’un derme ; et qu’elle  est capable de produire ses propres fibres de collagène humain.

    BioDan Group se présente quant à elle comme une firme espagnole de bio ingénierie spécialisée en médecine régénérative. 1 Elle explique qu’elle présentera « pour la première fois » à Paris cette première peau au monde ; une peau tissée dans ses ateliers de Madrid. Une innovation arrivant rarement seule elle ajoute qu’à compter de septembre prochain cette  pourra aussi être produite par impression 3D.  En 2017 une peau humaine devrait être disponible pour traiter les ulcères chroniques. « Un brevet unique protège cette invention qui est conforme aux recommandations du Centre européen pour la validation des méthodes alternatives (ECVAM).

    Kératinocytes, fibroblastes et collagène

    BioDan : « Cette peau humaine bénéficie de caractéristiques uniques qui la rendent parfaite pour réaliser des tests de produits divers et variés. Concernant sa production, il est possible d’adapter le format ainsi que la quantité fabriquée aux exigences et aux attentes des intéressés. Ce tissu, prélevé sur des donneurs sains, est composé de deux couches distinctes que sont l’épiderme et le derme, ainsi que des deux principaux constituants cellulaires de la couche épidermique et dermique, les kératinocytes et les fibroblastes.

    « Les cellules se développent en culture de manière à ce que les kératinocytes puissent générer un épiderme avec une couche cornée complète et que les fibroblastes produisent le collagène de la couche dermique. Ce collagène est donc créé par cette peau fabriquée qui a la même structure que la peau réelle. Elle garantit une bonne consistance et élasticité du derme. La présence de la membrane basale dans la structure facilite la jonction dermo-épidermique.

     « Cette peau entièrement humaine peut être utilisée à des fins différentes. Certains s’en servent déjà pour réaliser des tests afin de mieux connaître le taux de pénétration de certaines substances à travers la peau. Dans le cas des crèmes solaires, par exemple, elle est peut être utile pour mesurer leur efficacité de protection contre les rayons UVA/UVB. »

    Bénéfices

    Restent quelques questions, peut-être plus françaises plus qu’espagnoles : qui sont les « donneurs sains » sur lequel on prélève le tissu qui sera ensuite ensemencé… bouturé… marcotté… expansé… puis imprimé  ? Combien sont-ils ? Et sont-ils intéressés aux bénéfices ?

    Parce que les peaux sont « ce qu’il y a de plus profond en nous » (Paul Valéry) leur commerce ne peut faire l’économie de quelques interrogations éthiques.

     1 BioDan Group est une entreprise de bio ingénierie spécialisée en médecine régénérative. Elle explique être constituée de trois domaines d’activités : la création de peau bioactive autologue pour, entre autres, les brûlures et la chirurgie plastique (BioDan SkinMed), la nanotechnologie appliquée à la dermatologie, cosmétique et ophtalmologie (BioDan Sciences) et la bio impression 3D de la peau et des organes qui peuvent être utilisée à des fins cliniques et pour réaliser des tests d’ingrédients, médicaments et produits chimiques de grande consommation (BioDan Print).

    par Jean-Yves Nau, journaliste et docteur en médecine

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Finances de Poitou-Charentes : Royal menace de poursuites quatre élusJean-Jaurès s’invite sur place … NuitDebout »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,