• L'Europe une institution de voleurs un député européen balance tout...

    Afficher l'image d'origine

    CategoriesL'Europe une institution de voleurs un député européen balance tout... Godfrey Bloom est un député européen du Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP) précise le nouvel Obs. Parti populiste anglais qui a des similitudes avec le Front national, mais qui ne souhaite pas former un groupe au Parlement européen avec lui. Sa récente intervention contre les impôts est très partagée sur les réseaux sociaux (ceux qui partagent ne doivent pas tous savoir qui il est).

    Face à l’augmentation des taxes un peu partout en Europe, il a tenu des propos forts « l’État est une institution de voleurs » dont beaucoup estime qu’ils sont légitimes. Cet homme politique a reçu beaucoup de commentaires positifs d’internautes sur les réseaux sociaux qui le remercie d’avoir pris la défense des citoyens. Car il a dénoncé un système en faveur des hommes politiques de l’UE qui ne payent pas d’impôts.

    Quelques extraits de son discours au parlement européen :

    « L’imposition est simplement un système dans lequel les politiciens et les bureaucrates volent l’argent de leurs citoyens ».
    « Vous êtes les champions de l’évasion fiscale en Europe et pourtant, vous êtes là, assis à donner des leçons. »
    « Quand les gens se seront vraiment rendu-compte de qui vous êtes, il ne leur faudra pas longtemps pour prendre cette Chambre d’assaut et vous pendre. »

    « Eh bien, monsieur le Président. Il me vient une citation du grand philosophe américain Murray Rothbard qui dit  : “l’Etat est une institution de voleurs”. A l’extrême. L’imposition est simplement un système dans lequel les politiciens et les bureaucrates volent l’argent de leurs citoyens, pour le dilapider de la plus honteuse des façons. Cet endroit n’est pas une exception. C’est fascinant et je me demande comment vous arrivez à garder votre sérieux en parlant d’évasion fiscale.

    La Commission et les bureaucrates de la Commission ne paient pas d’impôts. Vous n’êtes pas assujettis à l’impôt au même titre que les citoyens. Vous avez toutes sortes d’avantages. Taux d’imposition convertis, plafond d’impôt sur la grande fortune, retraites non imposables. Vous êtes les champions d’Europe de l’évasion fiscale et pourtant, vous êtes là, à donner des leçons. Mais bon, les gens de l’Union européenne ont compris le message.

    Vous allez bientôt vous rendre compte que les eurosceptiques vont se faire de plus en plus nombreux, en juin prochain. Et plus grave, quand les gens se seront rendu compte de qui vous êtes, il ne leur faudra pas beaucoup de temps pour prendre cette Chambre d’assaut et vous pendre. »

    Godfrey Bloom est une sorte de caricature du populisme en Grande-Bretagne. Il est connu pour ses discours énervés et peu subtils. En juillet 2004, il avait tenu des propos sur les femmes assez effrayants (expliquant qu’il était urgent qu’elles se remettent à faire le dîner et nettoyer derrière le frigo). Il a récemment tapé un journaliste avec une brochure.

    Que devient l'Europe ? Se pose la question Rosemar elle avait pour but d'instituer la paix entre les différents pays de l'union, mais elle est devenue un gouffre pour les contribuables amenés à payer toujours plus, elle est devenue une institution de voleurs par l'intermédiaire du parlement européen... 

    La paix, oui, est bien présente mais à quel prix ? Au prix du sacrifice de millions de citoyens qui souffrent de mesures iniques, de plans d'austérité qui s'accumulent en Grèce, en Italie, en Espagne, au Portugal, dans de nombreux pays européens... 

    Les députés européens et leurs privilèges nous coûtent très cher : leur salaire exorbitant s'élève à 10500 euros nets par mois ! 

    Ces députés prétendent lutter contre la fraude et l'évasion fiscales dont ils auraient fait leur cheval de bataille, mais ils se rendent eux mêmes coupables de spoliation de l'argent public... 

    L'Europe et ses députés se permettent de réserver la rigueur aux plus pauvres : en période de crise, voilà de quoi crier au scandale, voilà de quoi s'indigner et refuser toute cette politique à laquelle nous sommes assujettis... 

    Godfrey Bloom un député européen du parti populiste britannique a lui-même osé dénoncer ce système : lors d'un débat sur la lutte contre la fraude fiscale, il a énuméré la liste interminable des avantages dont bénéficient ses camarades députés. Tout commence par une citation du philosophe américain Murray Rothbard : "L'État est une institution de voleurs."  

    La suite est éloquente : "L'imposition est un système dans lequel les politiciens et les bureaucrates volent l'argent de leurs citoyens pour le dilapider de la plus honteuse façon. La commission dans son ensemble et les bureaucrates de la commission ne paient pas d'impôts. Vous n'êtes pas assujettis à l'impôt au même titre que les citoyens, vous avez toutes sortes d'avantages... Taux d'imposition convertis, retraites non imposables.... Vous êtes les champions de l'évasion fiscale !" 

    Ce député conclut sa diatribe en disant que les eurosceptiques vont se faire de plus en plus nombreux... 

    L'Europe a-t-elle pour vocation de voler les peuples, de leur enlever leurs maigres revenus ? L'Europe a-t-elle pour fonction de désespérer les peuples ? 

    Face aux difficultés des plus humbles, il semble que d'autres prospèrent et s'enrichissent de la dette des peuples : ce système est scandaleux : on ne peut plus se voiler la face et laisser faire, car à tous les niveaux, gouvernemental, européen, local, certains profitent de l'argent public et réservent l'austérité aux gens modestes... 

    Quand le vol devient une véritable institution, quand il est même autorisé par la loi, les citoyens soumis à l'impôt n'ont plus aucun moyen pour se défendre : ils sont même invités à accepter toutes les fraudes, les passe-droits, les privilèges des gens de pouvoir. 

    Le fonctionnement institutionnel de l'Europe conduit aux pires dérives, aux pires gaspillages : ce système qui vise à faire payer les peuples, à les désespérer ne conduit-il pas l'Europe à la faillite ?

    Voici la retranscription de cette élocution au ton agressif : 

    "Eh bien, monsieur le Président. Il me vient une citation du grand philosophe américain Murray Rothbard qui dit : 'l’Etat est une institution de voleurs'. A l’extrême. L’imposition est simplement un système dans lequel les politiciens et les bureaucrates volent l’argent de leurs citoyens, pour le dilapider de la plus honteuse des façons. Cet endroit n’est pas une exception selon gentside.

    C’est fascinant et je me demande comment vous arrivez à garder votre sérieux en parlant d’évasion fiscale. La Commission et les bureaucrates de la Commission ne paient pas d’impôts. Vous n’êtes pas assujettis à l’impôt au même titre que les citoyens. Vous avez toutes sortes d’avantages. Taux d’imposition convertis, plafond d’impôt sur la grande fortune, retraites non imposables. Vous êtes les champions d’Europe de l’évasion fiscale et pourtant, vous êtes là, à donner des leçons. Mais bon, les gens de l’Union européenne ont compris le message. "Il ne leur faudra pas beaucoup de temps pour (...) vous pendre" 

    Vous allez bientôt vous rendre compte que les eurosceptiques vont se faire de plus en plus nombreux, en juin prochain. Et plus grave, quand les gens se seront rendu compte de qui vous êtes, il ne leur faudra pas beaucoup de temps pour prendre cette Chambre d’assaut et vous pendre." Publiée depuis peu sur Youtube, ce discours enflammé a déjà été visionné plus d’un million de fois, et partagé par des milliers d’internautes. Pour rappel, en 2010, Godfrey Bloom avait été mis à la porte du parlement européen pour avoir lâché la devise du Troisième Reich, "Ein Volk, ein Reich, ein Führer", pendant un discours de son collègue allemand Martin Schulz.

    Illustration Capture ©youtube Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « La réussite russe en Syrie, un coup éclatant pour WashingtonRetour de sans langue de bois le 12 avril 2016 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,