• La Banque d'Angleterre se prépare au Brexit

    La Banque d'Angleterre se prépare au Brexit

    CategoriesLa Banque d'Angleterre se prépare au Brexit. La Banque d'Angleterre élabore un programme d'action d'urgence en cas de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

    Selon ce programme, des employés de la banque responsables de la stabilité financière, de la politique monétaire et de la gestion se préparent au désordre qui pourrait survenir après le référendum sur le Brexit fixé au 24 juin, rapporte le Financial Times.

    La Banque d'Angleterre organisera trois enchères monétaires afin que le système financier britannique dispose d'assez de moyens pour fonctionner en cas de chaos. Les enchères auront lieu les 12, 21 et 28 juin.

    Selon le nouveau membre du comité de politique monétaire (MPC) de la banque Michael Saunders, la livre sterling subirait une énorme pression en cas de Brexit. La monnaie pourrait notamment perdre 15 à 20% de sa valeur par rapport aux monnaies des partenaires majeurs du Royaume-Uni.

    Si les banques britanniques manquent de devises étrangères, la Banque d'Angleterre pourra leur en fournir sous la forme de prêts bancaires, en utilisant des swaps de devises (accord conclu entre deux parties qui s'échangent un montant déterminé de devises étrangères, ndlr) avec d'autres banques centrales.

    D'après Philip Shaw, expert de la banque Investec, les swaps de devises ne seront nécessaires que dans des "conditions assez extrêmes". M.Shaw note également que la Banque d'Angleterre devra faire une déclaration concernant la santé du secteur bancaire afin de rétablir la confiance de la population.

    Selon Michael Saunders, même si la banque centrale du Royaume-Uni arrive à régler les oscillations de la conjoncture économique après le Brexit, elle sera confrontée à "un dilemme politique majeur" concernant les taux d'intérêt. 

    Le chancelier de l'Échiquier britannique Georges Osborne a auparavant déclaré que la dévaluation de la livre sterling provoquerait la hausse des taux d'intérêt et par conséquent une hausse de l'inflation, ce qui aggraverait l'état financer de la population.

    Pour le moment, les Britanniques n'ont aucune certitude sur la sortie de l'Union européenne. Un sondage récent, mené par l'agence de recherches sociales TNS BMRB, a montré que 38% des personnes interrogées sont pour l'UE, alors que 34% sont contre et 28% encore indécises.

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Complots à ciel ouvert…L'ancien maire de Londres maintient ses propos sur "le soutien apporté par Hitler au mouvement sioniste" en 1933 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,