• La consommation des ménages en biens rebondit de 0,7% en août

    La consommation des ménages en biens rebondit de 0,7% en août

    CategoriesLa consommation des ménages en biens rebondit de 0,7% en août. Cette hausse s'explique en particulier par la reprise des achats d'automobiles et la hausse des dépenses en carburants, explique l'institut statistique relate Europe 1.

    Les dépenses de consommation des ménages français en biens ont rebondi de 0,7% en août, après quatre mois consécutifs de baisse, a annoncé vendredi l'Insee dans un communiqué. 

    Plus de véhicules neufs. L'Insee a révisé à la baisse son chiffre pour le mois de juillet, qui s'est établi à -0,3% contre -0,2% annoncés auparavant. En août, les dépenses en biens durables ont nettement rebondi (+1,9%), après un fort recul en juillet (-2,8%). Les achats d'automobiles, surtout en véhicules neufs, ont progressé de 3,1%. Les dépenses en équipement du logement se sont redressées de 0,9%, après -4,5% le mois précédent. 

    La consommation de gasoil augmente. Sur la même période, "la consommation d'énergie augmente de nouveau (+1,5% après +2,7% en juillet), notamment celle de produits raffinés (+3,5% après +7,6% en juillet), en particulier de fioul et de gasoil", indique l'Insee. De leur côté, les dépenses en gaz et électricité cessent de baisser, après trois mois de recul. Les dépenses en habillement et textile sont pour leur part restées quasi stables (-0,1%) après -1,6% en juillet. Quant aux produits alimentaires, la consommation est aussi restée stable en août. "Dans le détail, les dépenses en produits agricoles diminuent de nouveau, tandis que la consommation de produits agroalimentaires augmente encore, notamment celle de produits laitiers et de tabac", précise l'Insee.

    Les chiffres de la consommation sont une donnée importante pour la croissance française, traditionnellement portée par les achats des ménages. Le chiffre de l'Insee ne prend toutefois en compte que la consommation de biens et pas celle de services.

    Biens durables : net rebond

    En août, les dépenses en biens durables rebondissent nettement (+1,9 %), après un fort recul en juillet (-2,8 %) selon Insee. En particulier, les achats d'automobiles reprennent vivement (+3,1 %), surtout en véhicules neufs, après quatre mois consécutifs de baisse. Dans une moindre mesure, les dépenses en équipement du logement se redressent aussi (+0,9 %), après une forte baisse en juillet (-4,5 %).

    Habillement-textile : quasi stabilité

    En août, les dépenses en habillement et textile sont quasi stables (-0,1 %) après un net repli en juillet (-1,6 %).

    Autres biens fabriqués : stabilité

    Les achats des ménages en autres biens fabriqués sont stables en août (après +0,3 % en juillet). En particulier, les dépenses en quincaillerie-bricolage diminuent de nouveau alors que les achats de parfums continuent d'augmenter.

    *Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés (en milliards d'euros 2010) et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).

    Décomposition des biens fabriqués

    Décomposition des biens fabriqués

    Source : Insee

    Énergie : nouvelle hausse

    En août, la consommation d'énergie augmente de nouveau (+1,5 % après +2,7 % en juillet), notamment celle de produits raffinés (+3,5 % après +7,6 % en juillet), en particulier de fioul et de gasoil. En outre, les dépenses en gaz et électricité cessent de baisser, après trois mois de recul.

    Alimentaire : stabilité

    La consommation de produits alimentaires est stable en août, après s'être quasiment maintenue en juillet (+0,1 %). Dans le détail, les dépenses en produits agricoles diminuent de nouveau, tandis que la consommation de produits agroalimentaires augmente encore, notamment celle de produits laitiers et de tabac.

    Énergie

    Énergie

    Source : Insee

    Alimentaire et biens fabriqués

    Alimentaire et biens fabriqués

    Source : Insee

    L'évolution de juillet 2016 est légèrement abaissée

    L'évolution des dépenses de consommation des ménages en biens en juillet 2016 est abaissée de 0,1 point : elle s'établit à -0,3 % au lieu de -0,2 %. Depuis la précédente publication, de nouvelles informations ont été intégrées, notamment sur l'équipement du logement, l'énergie et le textile ; en outre les coefficients de correction des variations saisonnière ont été actualisés.

    Dépenses de consommation des ménages
    Évolutions en pourcentages
    (1) Pondération dans la consommation des ménages en biens en valeur en 2015
    (2) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « « Quand ça veut lutter un homme, ça peut lutter »Le maire FN de Hayange prive de local le Secours populaire »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,