• La LPMA : une tendance dangereuse

    La LPMA : une tendance dangereuse

    CategoriesLa LPMA : une tendance dangereuse. Une tendance dangereuse : La modification de la loi sur la procréation médicalement assistée La tendance globale de la médecine de la reproduction donne l’impression que rien de bon ne se profile. En Grande-Bretagne par exemple l’autorité de fertilisation et embryologie humaine (HFEA) a déjà autorisé la manipulation génétique des embryons surnuméraires. 

    De plus la liste des critères de sélection est enrichie tous les ans de dizaines d’anomalies génétiques – y compris celles qui permettraient pourtant aux concernés d’avoir une bonne qualité de vie. Avec cette loi révisée sur la procréation médicalement assistée (LPMA), on assisterait en Suisse à une rupture de digue éthique et constitutionnelle.

    Pour la première fois la vie humaine à son premier stade pourrait être estimée et commercialisée. C’est pour cela que le rejet de la loi révisée sur la procréation médicalement assistée est non seulement une affaire de dignité humaine, mais aussi une question de justice. Qui a le droit de dire :

    « Parce que tu n’es pas un « embryon-top », tu n’as plus le droit de vivre ? » En 2014 le Conseiller fédéral Alain Berset lui-même avait mis en garde contre les tendances eugéniques de cette loi. Il faut qu’on assigne des limites éthiques et juridiques précises à l’illusion que tout est possible.

    Car ce qui est aujourd’hui encore un tabou, sera demain une possibilité et sera propagé après-demain comme quelque chose de tout naturel. Voilà pourquoi le 5 juin 2016 en Suisse, votez NON à la loi révisée sur la procréation médicalement assistée.  

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Comment fonctionnent nos médias principaux ?Une ex-agent de la Stasi prend en charge la censure sur les réseaux sociaux »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,