• Le cessez-le-feu n’est respecté que par l’armée syrienne, précise Moscou

    Le cessez-le-feu n’est respecté que par l’armée syrienne, précise Moscou

    CategorieLe cessez-le-feu n’est respecté que par l’armée syrienne, précise Moscou. Entré en vigueur mardi dernier, le régime de cessez-le-feu n’est respecté que par l’armée régulière, constate le ministère russe de la Défense le lendemain des frappes meurtrières de la coalition internationale anti-Daech sur les troupes gouvernementales syriennes selon Sputnik News.

    Seule l'armée syrienne respecte réellement le cessez-le-feu, a déclaré dimanche le porte-parole du département militaire russe, Igor Konachenkov.

    « Au cours des six jours d'application du régime de cessez-le-feu, seules les troupes gouvernementales syriennes respectent réellement le moratoire sur les opérations de combat », a constaté le général-major.

    La veille, le ministère russe de la Défense a déclaré que l'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis avait effectué quatre frappes sur les positions des militaires syriens encerclés par les terroristes du groupe Daech près de la ville de Deir ez-Zor.

    Ces raids ont fait 62 morts et environ 100 blessés parmi les militaires. Les États-Unis ont confirmé avoir effectué les raids. Selon des porte-parole du Pentagone, les militaires étaient convaincus de bombarder des positions de Daech et ont cessé l'opération immédiatement après avoir découvert l'erreur. Suite à cet incident, Moscou a convoqué d'urgence une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu.

    Rappelons que l'attaque en question est survenue une semaine après l'accord Lavrov-Kerry sur la Syrie. Dans le cadre de l'application de ce dernier, une trêve a été instaurée sur l'ensemble du territoire syrien mardi à 19h00 heure locale.

    Les frappes US sur l'armée syrienne révèlent leurs vraies cibles

    Le raid mené samedi par la coalition internationale atteste plus que clairement des vrais intérêts des États-Unis et de leurs alliés dans la région et il faut en tirer des leçons, a déclaré le conseiller de l'ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême iranien, Gholam Ali Haddad Adel selon Sputnik News.

    Les frappes qui ont coûté la vie à au moins 62 militaires syriens doivent dissiper l'optimisme de ceux qui soutiennent les États-Unis et leur ouvrir les yeux sur les vrais intérêts de ces derniers.

    « Ceux qui restent optimistes envers les Américains, continuent de leur faire confiance, doivent tirer une leçon de cette agression », a affirmé M. Adel suite au raid. De tels incidents dévoilent les vraies cibles masquées par la trêve, a-t-il poursuivi pour Fars News.

    Samedi, le ministère russe de la Défense a rapporté que l'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis avait effectué quatre frappes sur les positions des militaires syriens près de la ville de Deir ez-Zor.

    Ces raids ont fait 62 morts et environ 100 blessés parmi les militaires. Les États-Unis ont confirmé avoir effectué les raids mais, selon le Pentagone, les militaires étaient convaincus de bombarder des positions de Daech et ont cessé l'opération immédiatement après avoir découvert l'erreur. Suite à cet incident, Moscou a convoqué d'urgence une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu où le représentant permanent russe auprès de l'Onu Vitali Tchourkine a exprimé de graves doutes quant à la possibilité de « manquer » son but par les États-Unis. L'attaque en question est survenue une semaine après l'accord Lavrov-Kerry sur la Syrie. Dans le cadre de l'application de ce dernier, une trêve a été instaurée sur l'ensemble du territoire syrien mardi à 19h00 heure locale.

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « La Russie dévoile une partie de l’accord russo-américain sur la Syrie«Les CRS tirent à la kalachnikov sur les manifestants» : l'énorme bourde d'une journaliste de BFM »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,