• «Le Luxembourg ne vit que de la fraude fiscale»

    «Le Luxembourg ne vit que de la fraude fiscale»

    Categories«Le Luxembourg ne vit que de la fraude fiscale» Invitée sur «Europe 1», l'eurodéputée écologiste a évoqué son nouveau livre sur Jean-Claude Juncker, «l’homme des paradis fiscaux placé à la tête de l’Europe».

    L’eurodéputée Verts-ALE Eva Joly, ancienne candidate à l’élection présidentielle française, publie «Le loup dans la bergerie- Jean-Claude Juncker, l’homme des paradis fiscaux placé à la tête de l’Europe», un livre où elle parle de l’ancien Premier ministre luxembourgeois. Invitée sur Europe 1 vendredi soir, elle a explicité ce livre à charge contre le nouveau président de la Commission européenne, qui est surnommé «Al Capone». «Et on ne croit pas à une justice où Al Capone dirige la Cour d’Assises», explique-t-elle. «Juncker est l'homme qui, pendant son règne, criminalise le secret des affaires. On a poussé le tax ruling entre les multinationales et le Luxembourg. Le Luxembourg a vendu sa souveraineté et permet aux entreprises de payer très peu d’impôts. C’est réellement du vol de produit fiscal des pays où la plus-value est produite», lâche-t-elle.

    Tout en rappelant l’histoire du Luxembourg, «très pauvre» à la sortie de la guerre, elle explique comment le pays est devenu «le plus riche au monde par PIB par habitant, avec 110 000 euros par habitants (112 000 dollars en réalité, ndlr), le double de la France». «Ils n’ont qu’une mono-industrie, et ce n’est pas la place financière». «C’est la fraude fiscale», ajoute l’écologiste. Si la manœuvre n’est pas propre au Luxembourg, à la différence de l’Angleterre ou des Pays-Bas, il n’y a «aucun autre pays (que le Luxembourg) qui ne vit QUE de ça». 

    «Tous au courant» 

    Revenant sur l’affaire LuxLeaks et le procès d’Antoine Deltour (elle rappelle notamment que l’affaire LuxLeaks a éclaté cinq jours après la nomination de Juncker), elle avoue tout de même le début d’un changement dans l’opinion public. «Et parce qu’on a eu des lanceurs d’alerte». Mais, selon elle, tous les chefs d’États ont toujours été au courant. «Tout le monde se sert (du Luxembourg) depuis les années 50» pour contourner les réglementations. «La France l’a utilisé pour les rétro commissions sur les contrats d’armement».

    Il n’empêche que l’homme politique a fait consensus entre les 28 États membres et a été élu. «C’est l’impunité. Ça fait 40 ans que la criminalité économique n’est pas punie car il y a des liens. Si on regarde le nombre de société offshore créées et les personnes derrière, ce n’est pas accidentel. L’élite mondiale, dans tous les domaines, capture illégalement de la la richesse et la cache dans les paradis fiscaux. Il ne serait pas possible de blanchir les fonds de la corruption si l’on ne pouvait pas ouvrir les sociétés à travers les banques luxembourgeoises. Un quart de ces sociétés du Panama Papers ont été ouvert à la demande d’une banque luxembourgeoise. C’est criminel et ça permet à une élite de ne pas payer d’impôts.»

    Selon elle, Juncker a été élu car il «est là depuis toujours», grâce à l’Eurogroupe notamment, mais aussi car il est polyglotte et «charmeur». Son adversaire de l'époque, Michel Barnier avait «un bilan, avait réformé les banques, avait une vision claire pour réglementer. En Angleterre et Allemagne, on s'est dit tout sauf Barnier», car il serait «probablement trop occupé par l’intérêt général». Selon elle, la Commission avait besoin d'un dirigeant d'un tout petit pays. «Angela Merkel pensait pouvoir le contourner. Et beaucoup de chefs d’État ne voulaient pas d'un président qui fasse de l'ombre», qualifiant d'«accident» le parcours de Juncker à la tête de l'Europe. Eva Joly estime d'ailleurs qu'il ne pourra pas solliciter un nouveau mandat. Pire, «il est question de savoir s'il finira celui-ci», notamment si la justice luxembourgeoise donne raison à Antoine Deltour.

    par Jonathan Vaucher

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Norman Finkelstein, «à l’origine» du scandale d’«antisémitisme» au parti travailliste, rompt le silenceNuit Debout passe à l’international »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,