• Les bonnes affaires de l’armement : Plus 14% en cinq ans

    Pistolet Semi Automatique, Canon, Pistolet, Guerre

    CategoriesLes bonnes affaires de l’armement : Plus 14% en cinq ans. Si vos affaires vont couci couça, je ne saurais que trop vous conseiller de vous reconvertir dans les ventes d’armes, car le marché est en pleine forme, comme le montre l’étude publiée hier (PDF) par le Stockholm International Peace Research Institute (Sipri). Dans ce monde de l’obscurité, les réalités sont sans doute plus complexes, mais le rapport du Sipri donne de bonnes infos. Tout le monde le reconnaitra : War on terrorism reste une grande réussite économique.

    Le volume du commerce mondial d'armement, qui avait baissé entre 1980 et 2000, est en augmentation continue depuis 2001. Sur les quatre dernières années, 2011-2015, il a progressé de 14 % par rapport au quinquennat précédent. Pas si mal. Donc, si on voit tous les jours des images de guerre, il y a une raison.

    Côté vendeurs

    Les Etats-Unis demeurent premier exportateur d’armes dans le monde avec 33 % des parts de marché, suivie par la Russie à 25 %, la Chine à 5,9%, la France à 5,6% et l’Allemagne à 4,7 %.

    Les pays européens sont en recul. Sur les cinq dernières années, la France voit ses exportations diminuer d'un dixième par rapport aux cinq années précédentes (mais ne sont pas pris en compte les commandes ces derniers temps, avec les Rafale, Mistral,…) tandis que celles de l'Allemagne chutent de moitié.

    Côté acheteurs

    Le premier acheteur est l’Inde, avec 14 % des importations sur les cinq dernières années, suivie par l’Arabie saoudite à 7 %, la Chine à 4,7 %, les Émirats arabes unis à 4,6 % et l’Australie 3,6 %.

    Le Moyen-Orient est en pointe, les importations ayant augmenté de 61% entre les périodes 2006-2011 et 2011-2015. Le Qatar a augmenté ses dépenses militaires de 279 % et l’Arabie Saoudite de 276 %. Quand même…

    En Afrique, les trois grands importateurs sont l’Algérie à 30 % (en baisse), le Maroc à 26 % (en hausse), et l'Ouganda à 6,2 %.

    A noter, un loupé dans la superproduction War on terrorism : le Cameroun, le Tchad, le Niger et le Nigeria - engagés contre Boko Haram – n’ont acheté que pour 0,6 %, soit en cinq ans neuf avions, 20 hélicoptères et 5 drones. Ah ces pays africains qui ne savent pas entrer dans l’histoire…. 

    par Gilles Devers, avocat

    Illustration CC0 Public Domain Pas d’attribution requise Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « La physique de l’énergie et l’économieUne enquête choquante des USA qui va contre la liberté d’opinion et la ... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : ,