• « Les buts globaux » de l'ONU sous la loupe

    « Les buts globaux » de l'ONU sous la loupe

    Categories« Les buts globaux » de l'ONU sous la loupe. Le 25 septembre 2015 les Nations-Unies ont publié sous le nom de « Agenda 2030 » les 17 objectifs qu'ils veulent atteindre au cours des 15 prochaines années. 

    Tandis que son prédécesseur, « l'Agenda 21 », se limitait presque uniquement à des aspects écologiques, le nouveau programme vise presque tous les domaines de la vie. Même si « l'Agenda 2030 » donne l’impression positive qu'il s'agit de prospérité, de paix et de justice sur une planète saine, en y regardant de plus près on s'aperçoit cependant que tout n'est qu'un nouvel ordre mondial pour réduire tous les peuples en esclavage. Et voici en grandes lignes les outils prévus :

    La centralisation des banques, l'abolition de l'argent liquide pour s’assurer un contrôle total de toutes les relations d'affaires ; L’approvisionnement en nourriture régulé globalement par une minorité, surtout avec quelques grands groupes qui emploient principalement le génie génétique.

    L'interdiction de toute tentative d'autarcie ; La suppression des contrôles nationaux sur les infrastructures et les ressources, en particulier les terres et l'eau, à force de privatisations dictées par le FMI (comme on le voit déjà actuellement en Grèce) ; la dissolution de la souveraineté nationale à l'échelle mondiale, l'imposition rigoureuse d'un monopole global de l'information ; la surveillance généralisée, « Mind Control » au moyen de la radio-technologie mobile ; des prétendues zones de libre-échange (TTIP et CETA), pour achever d’amener complètement l'Europe sous le diktat de l'oligarchie des banques américaines ; des taxes forcées sous n'importe quel prétexte (par exemple dans le domaine de l'environnement, des réfugiés etc.) ; des guerres d'agression et de destruction initiées par les Etats-Unis et l'O.T.A.N.

    Sous couvert de « missions de maintien de la paix et de la démocratie », le tout dans l'optique de déstabiliser l'Europe en l'inondant avec des réfugiés, pour en fin de compte pouvoir la réduire en esclavage.

    La citation de l’écrivain et journaliste allemand Ludwig Börne résume bien cela : « Si les gouvernements sont malades, alors les peuples doivent garder le lit » Ludwig Börne (1786-1837), écrivain et journaliste allemand.

    La signature des USA derrière les afflux de réfugiés

    La marque américaine derrière les afflux de réfugiés. Dans l’émission en allemand du 15 août 2015 - « L’afflux de réfugiés dans l’UE est une stratégie des USA » – nous avons expliqué la stratégie de globalisation de ce qu’on appelle les quatre « courants ininterrompus » (en français flux). Cette stratégie provient du géo-stratège militaire américain Thomas P.M. Barnett. Je cite Barnett: « Comme condition préalable pour le fonctionnement sans heurts (de la globalisation), nous devons permettre quatre « courants durables et sans entraves. »

    Les afflux actuels, presque surdimensionnés, de réfugiés vers l’Europe, font partie de la stratégie du « Flux sans entraves d’immigrants », qui en l’occurrence vise l’Europe et n’a le droit d’être empêché par aucun gouvernement ou institution selon Barnett. Les frontières nationales doivent être dissoutes, les races mélangées, et ainsi les valeurs et les religions doivent être abolies et le chemin vers le nouvel ordre mondial (NWO) global doit être aplani. Nous avons rapporté dans l’émission du 3 mai 2015 de quelle manière on trouve la marque des Etats-Unis derrière les afflux de réfugiés [bitte Link einblenden: www.kla.tv/5831] Dans la suite nous allons montrer encore quatre autres exemples.

    Exemple n°1: En 2010 l’ex-commissaire européen António Vitorino a annoncé un projet pilote pour cinq pays d’Afrique de Nord. Je cite Vitorino: « En association avec l’Agence de Nations-Unies pour les réfugiés UNHCR […] on veut aider la Tunisie, la Libye, l’Algérie, le Maroc et la Mauritanie à construire leurs propres systèmes d’asile solides et à respecter les standards européens lors de l’accueil des réfugiés. » De cette façon, les flux vers l’Europe pourraient être réduits. Les chefs d’Etats libyen, tunisien et égyptien étaient aussi inclus dans ce projet et ont participé au contrôle des flux de réfugiés. Le but était de créer des conditions tellement bonnes que les réfugiés voudraient rester sur leur continent. Avec le début du « Printemps Arabe » qui (c’est maintenant prouvé) était orchestré par les États-Unis, le projet pilote a été interrompu et n’a plus été réalisé. Les pays ont été déstabilisés et la Libye a été bombardée sous la direction des USA. Il ne reste plus qu’un énorme chaos et des afflux de réfugiés qui n’en finissent plus.

    Exemple n°2: Beaucoup de personnes en Europe se posent à juste titre la question de savoir où les réfugiés trouvent l’argent pour payer des sommes exorbitantes aux passeurs. Le célèbre magazine autrichien « Info-DIREKT » a publié une réponse possible le 5 août 2015 : Selon des informations d’un collaborateur du « ministère de la défense autrichien », il y aurait des renseignements selon lesquels des Organisations nord-américaines payent les passeurs, qui amènent quotidiennement des milliers de réfugiés en Europe. Le collaborateur des services secrets aurait dit la chose suivante: « On a des renseignements selon lesquels des organisations provenant des États-Unis ont créé un modèle de co-financement et supportent des parts importantes des coûts de passage. Chaque réfugié d’Afrique du Nord n’a pas 11.000 Euros en liquide. Est-ce que personne ne se demande d’où vient cet argent ? » « Info-DIREKT » résume cela de la manière suivante : « Les coûts de passage et les circonstances sont connus des cercles policiers qui ont affaire quotidiennement avec les demandeurs d’asile. Le soupçon selon lequel les États-Unis sont impliqués dans cette affaire dans le sens d’un plan géostratégique est aussi souvent mentionné. » Fin de citation.

    Exemple n°3: De manière récurrente, des campagnes apparaissent dans l’espace germanophone, qui appellent au trafic de réfugiés vers l’Allemagne ou l’Autriche. Ainsi par exemple, le site www.fluchthelfer.in, qui a ouvert sur Internet il y a peu, appelle par exemple à passer clandestinement des réfugiés avec la voiture vers l’Autriche ou l’Allemagne sur le retour des vacances en Italie. Une recherche sur le propriétaire de la page-web montre que le site appartient à l’organisation « The Ayn Rand Institute » siégeant aux États-Unis. L’Ayn Rand Institute est un Think-Tank (un groupe de réflexion) américain. Yaron Brook, né en Israël, en est le directeur. Au moyen de campagnes professionnelles, ce groupe de réflexion américain mise surtout sur « l’humanité » et en appelle à la « compassion » des Européens. De manière révélatrice il n’y a pourtant aucune campagne comparable aux États-Unis, par exemple au sujet de l’aide à la fuite du Mexique vers les États-Unis. Tout au contraire : la frontière du Mexique est sécurisée par une clôture de cinq mètres de haut et des patrouilles de garde-frontières. Ceux qui sont pris sont arrêtés et renvoyés sans discussion.

    Un dernier exemple encore, sur la façon dont on peut gagner de l’argent avec les « afflux de réfugiés », un exemple qui montre qui pourrait bien se trouver derrière cela. Le 12 août dernier, le quotidien « Heute », en Autriche, titrait (je cite): « La firme d’asile encaisse presque 21 millions d’euros ». Car l’accompagnement, la surveillance et l’approvisionnement ne sont pas assurés par l’Etat lui-même mais par une société privée.

    Plus précisément par la société « ORS Service AG », qui est active en Suisse, en Autriche et en Allemagne et qui en 2014 a reçu environ 21 millions d’euros des contribuables via le ministère de l’intérieur autrichien. Selon les recherches du journal autrichien « Der Standard », c’est « Equistone Partners Europe » qui se trouverait derrière la société par actions « ORS ». « Equistone Partners Europe » appartiendrait à 30 investisseurs institutionnels et à la banque Barclays - qui est considérée comme l’entreprise la plus influente du monde, ainsi que l’ont prouvé exactement les chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Zurich.

    Selon le magazine « Info-DIREKT », Barclays se révèle être l’actionnaire le plus important de la banque privée, active au niveau international, « NM Rothschild » et est aussi dominée personnellement par la famille de banquiers Rothschild. « Info-DIREKT » dit de la famille de banquiers Rothschild qu’elle aurait des connexions avec le groupe Bilderberger et qu’elle appartient de manière incontestée à la haute finance. Le terme haute finance désigne un groupe qui a acquis du pouvoir politique à travers son influence économique et qui exerce cela en particulier à travers des banques privées. Selon des personnes issues de ces milieux, les deux groupes, Bilderberger et la haute finance joueraient un rôle important dans la mise en œuvre d’un nouvel ordre mondial global sous dictat des USA.

    Chers téléspectateurs, on peut à peine nier la signature des USA derrière les afflux de réfugiés. C’est pourquoi il ne faut pas déverser son mécontentement sur les réfugiés ni même se laisser monter contre eux. Cela ne contribuerait qu’à déstabiliser encore plus l’Europe et à servir les intérêts des tireurs de ficelles derrière la tragédie des réfugiés. Tout au contraire, il faut dévoiler les tireurs de ficelles américains et leurs collaborateurs de soutien, que ce soient les politiques locaux, les médias ou d’autres organisations, et mettre un terme au libre cours du mélange des peuples. Et cela avec la même tactique qui est utilisée par les stratèges américains comme l’Ayn Rand Institute. En effet, il est dit dans leur vidéo publicitaire: « Tout dépend des humains…. car le changement est en nous, et nous sommes les personnes qui créent ces lois…. tout dépend d’une décision très simple. » Avez-vous déjà choisi ? Voulez-vous une Europe dans laquelle toutes les identités, cultures et valeurs sont dissoutes – ou une Europe avec des identités et des cultures propres, dans laquelle la paix pour tous est garantie ? Avec cette pensée je vous souhaite une bonne soirée.

    Illustration Capture d'écran vidéo klagemauer Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « France : Le journalisme d’investigation mis à malLes mensonges XXL des médias »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,