• Les champions d'Hitler

    Croix Gammée, Nazis, Symboles, Logo, Anti, Franchi

    CategoriesLes champions d'Hitler. Remettre une nation en ordre de marche après la défaite de la Première Guerre mondiale. Telle est la volonté de Joseph Goebbels, ministre de l'Éducation et de la Propagande hitlérienne. L'idée est de réapprendre la discipline, le dépassement de soi, l'obéissance et de redonner du souffle à une population humiliée. Le nabot doté d'un pied bot comprend très vite que par le sport il arrivera à ce résultat. Que par le sport, il façonnera de futurs combattants robustes, tous formés aux Jeunesses hitlériennes, des camps où le sport règne en maître. Et qu'enfin par le sport, il utilisera surtout les grands champions du pays pour servir sa propagande à travers le monde.

    Le boxeur Max Schmeling en tête. Il combat plusieurs fois aux États-Unis dont il revient à chaque fois vainqueur. À part lui, ce sont l'aviateur Ernst Udet, les pilotes de rallyeHans Stuck, Rudolf Caracciola et Bernd Rosemeyer, le sauteur en longueur Luz Long mais aussi des alpinistes, des cavaliers, des patineurs artistiques qui servent les ambitions du Reich. Tous sont volontairement magnifiés par la caméra de Leni Riefenstahl, la réalisatrice fétiche du Führer. 

    Ce film, raconté par la voix de l'acteur Christian Brendel, nous plonge dans la folie hitlérienne et nous inonde d'images inédites colorisées saisissantes. On se passionne surtout pour le duel olympique entre l'Américain Jesse Owens et l'Allemand Luz Long. Enfin, ce documentaire nous démontre surtout que lorsque la faillibilité gagne tous ces champions, elle est annonciatrice du déclin d'un pays tout entier.

    Le boxeur Max Schmeling en tête. Il combat plusieurs fois aux États-Unis dont il revient à chaque fois vainqueur. À part lui, ce sont l'aviateur Ernst Udet, les pilotes de rallyeHans Stuck, Rudolf Caracciola et Bernd Rosemeyer, le sauteur en longueur Luz Long mais aussi des alpinistes, des cavaliers, des patineurs artistiques qui servent les ambitions du Reich. Tous sont volontairement magnifiés par la caméra de Leni Riefenstahl, la réalisatrice fétiche du Führer. 

    Ce film, raconté par la voix de l'acteur Christian Brendel, nous plonge dans la folie hitlérienne et nous inonde d'images inédites colorisées saisissantes. On se passionne surtout pour le duel olympique entre l'Américain Jesse Owens et l'Allemand Luz Long. Enfin, ce documentaire nous démontre surtout que lorsque la faillibilité gagne tous ces champions, elle est annonciatrice du déclin d'un pays tout entier.

    Les champions d'Hitler (1)


    Les champions d'Hitler (2)

    Illustration CC0 Public Domain Pas d’attribution requise Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « BOOOOOM! Email de Clinton: « Assad doit être renversé pour protéger Israël »Bernie Sanders requinque la gauche américaine »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,