• Les présidents et Dieu

    Afficher l'image d'origine

    CategoriesLes présidents et Dieu. Dans ce troisième opus de la collection LES PRÉSIDENTS ET..., Marc Tronchot revisite l’histoire de la Ve République à travers le prisme de la relation (revendiquée, retenue ou inavouée) des présidents avec le divin. Un documentaire en deux parties, inédit sur PLANÈTE+.

    La première partie se penche sur la période qui s'étend de la présidence de Charles de Gaulle à celle de François Mitterrand ; et la deuxième partie couvre les mandats de Jacques Chirac, de Nicolas Sarkozy et de François Hollande. Entre Charles de Gaulle, à la tête de l'État de 1959 à 1969, chrétien fervent qui, pour son usage privé et celui de sa pieuse épouse, installe une chapelle au palais de l'Élysée, et François Hollande, président non marié qui affiche à l'égard de toute croyance la distance du libre penseur, se sont succédé cinq autres présidents de la République, chacun très différent dans son approche du fait religieux :

    Georges Pompidou, le chercheur en transcendance, Valéry Giscard d'Estaing, le catholique détaché, François Mitterrand, le socialiste mystique, Jacques Chirac, l'humaniste méfiant, Nicolas Sarkozy, l'opportuniste identitaire.

    Les chefs d'État ont respecté globalement la séparation de l'Église et de l'État, votée en 1905, et tous ont été confrontés durant leurs mandats respectifs à des questions politiques et sociales sur lesquelles l'influence de la religion s'est fait sentir. Ainsi, du mandat de Charles de Gaulle aux débuts du quinquennat de François Hollande, les débats sont nombreux et parfois très vifs, qui concernent notamment : la contraception, le droit à l'avortement, le divorce, la place de l'enseignement privé, l'antisémitisme, la montée de l'islam comme deuxième religion de France et celle du communautarisme, les signes religieux, le port du voile islamique à l'école, les racines chrétiennes de la France, la laïcité et le mariage pour tous.

    Sur le plan international, de nombreux événements ont contraint nos dirigeants à intégrer le fait religieux dans le cours de la diplomatie. Parmi eux figurent l'avènement d'un pape médiatique venu de l'Est, l'irruption du terrorisme, les guerres au Moyen-Orient et la permanence du conflit israélo-arabe.

    Illustration aucun Copyright  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « L’Arabie saoudite tend la main à la SyrieWikiLeaks. Clinton a menacé d'entourer la Chine de missiles »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,