• Lettre ouverte aux « debout la nuit »….

    Lettre ouverte aux « debout la nuit »….

    CategoriesLettre ouverte aux « debout la nuit »…. Un commentaire en attente m’a interpelée. Il est resté bloqué du fait de sa longueur que notre antispam, a jugé suspecte. J’ai donc lu et autorisé ce message. Comme il va certainement disparaître au fil de l’actu et que je le trouve intéressant. Je le poste donc en billet. Vos avis comme toujours, sont les bienvenus.

    Je suis fier de ce que vous faites. Braver l’autorité demande du courage, vous en avez et vous l’utilisez. Mais le courage est beaucoup plus efficace lorsqu’il est utilisé intelligemment. Vous occupez la rue, c’est votre force, votre terrain de prédilection, votre savoir-faire. Cela fait des dizaines d’années que seule la gauche de la gauche en est capable. Car il ne faut pas se faire d’illusions malheureusement, ce n’est pas l’intégralité des français qui manifeste en ce moment. Or cette gauche de la gauche, si elle reste forte sur le pavé, elle ne représente plus grand-chose dans les votes des français, voire dans leurs opinions politiques.

    Dès lors, comment penser que ce qui n’a pas marché depuis des dizaines d’années marchera aujourd’hui, alors que jamais les français n’ont aussi peu adhéré à vos mouvements respectifs ?

    Je crains malheureusement que ce magnifique mouvement ne soit voué à l’échec, et finisse comme il a commencé par une répression féroce qui s’abattra sur les jeunes idéalistes qui constituent vos troupes.

    Pourtant, une solution existe.

    Aujourd’hui, c’est triste à dire, mais plus personne ne croit aux valeurs de la gauche, ni dans vos rangs, ni en face

    Liberté ?

    Malheureusement il n’y a pas de liberté dans notre société. Pas de liberté économique, nous sommes écrasés sous les règlements, les normes, et les impôts. La liberté d’aller est venir n’est plus garantie par la justice, devenue arbitraire et aux ordres du gouvernement. Pas de liberté civile, car dans ce monde rien ne se fait sans argent, or l’argent est réservé à quelques-uns. Nous n’avons pas même la liberté de nous soigner comme nous l’entendons.

    Les seules liberté gratuites sont la liberté d’expression et la liberté de penser. La liberté d’expression n’existe plus que pour aller dans le sens du gouvernement, quand à la liberté de penser, on voit bien avec les réformes de l’éducation qu’elle même est menacée.

    Egalité ?

    Comment un pays qui a privatisé l’émission monétaire depuis 40 ans, peut-il affirmer promouvoir l’égalité ? Comment être égal lorsqu’un citoyen protégé par l’État, créé l’argent que l’autre doit emprunter en lui payant des intérêts, et en se faisant déloger par les forces de l’ordre appelé par le premier s’il n’y parvient pas ? C’est une fumisterie !

    Fraternité ?

    Comment être fraternel en l’absence de liberté et d’égalité ? La seule fraternité possible est à l’intérieur d’une classe sociale. Nos dirigeants sont fraternels ! Nous savons tous que leurs débats animés lorsque la caméra tourne finissent souvent en conversation complice au restaurant étoilé du coin…

    Nous, le peuple, ne sommes pas fraternels ! Nos dirigeants jouent de nos divisions ! Ce sont eux qui les fabriquent, eux qui les favorisent, mais VOUS qui les entretenez !

    Ainsi j’ai vu un manifestant à qui l’on demandait si la liberté d’expression que votre mouvement prônait s’appliquait à la droite et à l’extrême droite, répondre : « à tous sauf aux fachos ! ».

    Pourtant, l’escroquerie de l’anti-fascisme a été dévoilée par Lionel Jospin lui-même en 2007 :

    « Pendant toutes les années du mitterrandisme nous n’avons jamais été face à une menace fasciste donc tout antifascisme n’était que du théâtre, nous avons été face à un parti – le Front national – qui était un parti d’extrême droite, un parti populiste aussi à sa façon mais nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste et même pas face à un parti fasciste. »

    Aujourd’hui en 2016, nombre d’entre-vous continuez pourtant à vous penser « anti-fascistes ».

    Pourquoi pas, mais qui aujourd’hui en 2016 est facho ?

    Les banquiers prêts à étrangler tous les peuples pourvu qu’ils puissent encore augmenter leurs profits records ? Les politiques et les journalistes prêts à tous les mensonges, toutes les bassesses et toutes les ignominies pour contenter les premiers ?

    Ou l’ouvrier français moyen qui a perdu son boulot, a une retraite misérable, voit partir ses enfants à l’étranger pour gagner leur vie, et ne peut plus sortir de chez lui sans craindre pour sa vie, et qui en conséquence vote FN ? Ou le jeune qui n’adhère pas aux valeurs de cette société de consommation qui lui promet tout mais ne lui offre rien, qui redécouvre qu’il existait avant une autre société plus humaine et qui rêve de s’inspirer à nouveau de cet âge d’or ?

    Les premiers vous désignent les seconds comme l’ennemi, et vous tombez dans le panneau !

    Les ennemis de vos ennemis sont vos amis ! Qui sont vos VRAIS ennemis ?

    De Gaulle s’était allié aux communistes pour libérer la France. Sans cet alliance, chacun était impuissant. Ils ont écrit ensemble les plus belles pages de l’histoire de France récente.

    Aujourd’hui, ceux que vous appelez « les fachos » sont de tout coeur avec vous. Tous vous soutiennent. Ils ont les mêmes objectifs que vous, restaurer ou plutôt instaurer pour la première fois ces valeurs de la République auxquels tous les français sont attachés (les valeurs, pas la République).

    Ces gens ne sont pas, dans leur immense majorité, des « fachos ». Ce sont des populistes, oui, dans le sens noble du terme. C’est finalement très proche de ce qu’on appelait autrefois fièrement la gauche « populaire ». S’ils sont racistes, alors pourquoi voit-on autant voire plus de musulmans dans une conférence d’Alain Soral, une réunion de l’UPR ou un congrès FN que dans vos manifestations ?

    Ce sont principalement les moyens envisagés qui diffèrent, et non l’objectif.

    Vous croyez aux assemblées populaires, ils croient au chef providentiel. J’aurais envie de dire : « pour l’instant, que le meilleur gagne ! ». Aujourd’hui nous n’avons plus les moyens de discutailler sur la façon de parvenir à l’objectif. Il faut rendre sa souveraineté au peuple le plus rapidement possible par n’importe quel moyen, ensuite nous pourrons toujours perfectionner le système.

    A l’égalité pour tous qu’ils estiment irréalisable, ils préfèrent l’égalité pour les citoyens, plus réalisable, l’égalité étant ensuite assurée à tous par la protection de leurs nations respectives, dont on se rend compte aujourd’hui qu’elles étaient et sont les meilleurs obstacles aux pilleurs mondialistes.

    Pourquoi s’entre-déchirer alors que nos aspirations sont si proches en regard du gouffre qui nous sépare de la société voulue par nos gouvernants, profondément inégalitaire, sans pitié, froidement et purement économique ?

    Etienne Chouard pourrait mettre tout le monde d’accord avec sa proposition de démocratie réelle, grâce au tirage au sort. Mais pour arriver à rédiger une nouvelle constitution, il faudra trouver un préalable un moyen de mettre un terme à la République. Seul l’union des forces politiques alternatives présentes pourra y parvenir. Vous ne représentiez électoralement que 5 % des français aux dernières élections. Vous avez raison sur le fond, mais vous n’avez malheureusement pour l’instant pas plus de légitimité politique que François Hollande, et peut-être même encore moins !

    Les populistes n’attendent plus que votre invitation. Vous pensez être ouverts sur le monde entier ? Prouvez-le, accueillez le voisin de palier « facho » à qui vous n’avez jamais adressé la parole ! Invitez-le à prendre la parole dans vos AG, écoutez-le, puis répondez-lui et enrichissez vous mutuellement de vos expériences !

    Votre force sur le terrain et l’immense potentiel numérique des populistes balayera tous les gouvernements ! Même les abstentionnistes, le vrai premier parti de France pourra se laisser convaincre par une telle union sacrée !

    Pour cela, une solution toute simple : retrouvons nous tous derrière le drapeau de la nation française, le drapeau bleu-blanc-rouge !

    Laissez de côté votre drapeau rouge pour l’instant, vous le ressortirez lorsque nous aurons récupéré notre souveraineté et pourrons alors vraiment évoquer des orientations politiques que nous souhaitons prendre.

    Demain, hissez le drapeau bleu-blanc-rouge ! Ce sera le signal de ralliement. Tous les populistes vous rejoindront, à commencer par les forces de l’ordre dont la sympathie avec ces mouvements est connue. Vous renverserez rapidement ce gouvernement traître à la gauche et traître aux français, et ce sans effusion de sang inutile !

    Ensuite, nous convoquerons immédiatement une Assemblée Constituante par tirage au sort de 500 citoyens sur les listes électorales actuelles. Chacun pourra choisir d’y participer, ou de laisser le sort désigner un autre citoyen. L’Assemblée Constituante aura interdiction de voter ou d’élaborer le moindre texte dans les 3 premiers mois, qu’elle utilisera à se former à l’écriture de constitution, selon la méthode longuement exposée déjà par Etienne Chouard. Alors seulement, cette Assemblée Constituante concevra une Constitution qu’elle soumettra par référendum aux français.

    par un Français

    Illustration Jürg Dalkkas/CC0 Ce contenu est librement disponible sous les termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « A Paris, après l'évacuation du matin, le mouvement "Nuit debout" reprendLettre ouverte à Jean-Luc Mélenchon »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,