• MANIPULATIONS : Par vidéos et par le son, les preuves sont là

    CategoriesMANIPULATIONS : Par vidéos et par le son, les preuves sont là. Vous ne l’avez peut-être pas vu passer ? Big Brother dans toute sa noirceur écris Les brind herbes. Les Etats-Unis auraient fait réaliser de fausses vidéos d'Al-Qaida. Selon un collectif britannique de journalistes d'investigation, le Pentagone aurait dépensé 540 millions de dollars dans le cadre de cette campagne de propagande rapporte  Timothée Vilars de l'Obs.

    Plus d'un demi-milliard de dollars. C'est, selon les enquêteurs du Bureau of Investigative Journalism (BIJ), ONG basée à Londres spécialisée dans la réalisation d'enquêtes journalistiques, le montant d'une facture très salée dont se serait acquitté le Pentagone entre 2006 et 2011. Il n'est ici question ni d'armes, ni de soldats, ni de véhicules - simplement de propagande. 

    La sulfureuse agence de communication et de relations publiques Bell Pottinger, connue pour travailler avec toutes sortes de régimes (Syrie, Biélorussie, Sri Lanka...), aurait signé en pleine guerre d'Irak (2003-2011) un contrat ultra-lucratif avec Washington — 120 millions de dollars par an— afin de produire les contenus de ce programme "top secret". Un ancien salarié de l’entreprise, le vidéaste Martin Wells, a révélé au Bureau of Investigative Journalism, les dessous de cette campagne, qui ont été publiés dimanche par le "Daily Beast" et le "Sunday Times" et relayés par France 24.

    Le témoignage de Martin Wells (en anglais)

    Outre des clips publicitaires anti-Al-Qaida, Martin Wells affirme que son ancienne entreprise produisait et montait de faux reportages vidéos aux images de basse qualité, de manière à les présenter comme des "productions de télévisions arabes". Ils étaient ensuite vendus puis diffusés comme tels par les chaînes locales et continentales, sans préciser que l’armée américaine en était le commanditaire.

    L'Irak, écrit le BIJ, était un eldorado pour les agences de communication : selon l'enquête, plus de quarante sociétés étaient rémunérées pour de la production de vidéos, de sondages, de placements médias. Bell Pottinger avait elle-même commencé à travailler en Irak dès mars 2004, une poignée de mois après l'invasion américaine, pour produire de façon très officielle des contenus promouvant la tenue d'élections démocratiques.

    Fausses vidéos siglées Al-Qaida

    Mais Martin Wells évoque une partie plus "sensible" de ce programme. La société Bell Pottinger, qui a employé jusqu’à 300 personnes — Britanniques et Irakiens — en Irak, aurait également eu pour mission de fabriquer de fausses vidéos de propagande portant la signature de l'organisation Al-Qaida. Objectif : piéger les personnes qui les visionnaient ensuite sur internet. 

    L'idée était en effet de se servir de ces clips comme appâts numériques. Les vidéos, gravées sur des CD, étaient encodées de manière à se connecter automatiquement à internet lors du visionnage, afin de permettre à la CIA de localiser l'ordinateur, grâce à son adresse IP. Ces CD, précise Martin Wells, étaient abandonnés par les forces américaines dans les habitations lors de perquisitions en Irak ; transmis sous le manteau, certains se sont retrouvés en Iran, en Syrie et même aux Etats-Unis.

    Si le BIJ n'apporte pas d'information sur les conséquences de ces pistages, le Pentagone a bel et bien confirmé avoir eu recours aux services de l'agence Bell Pottinger durant cette période en Irak. L'ancien patron de Bell Pottinger, Tim Bell,a également confirmé au "Sunday Times" que sa société avait signé un contrat en relation avec des opérations militaires, "protégé par plusieurs clauses de confidentialité", et rendait compte régulièrement de ses avancées au Pentagone, à la CIA et au Conseil national de sécurité.

    La BBC est prise fabriquant des vidéos pour pousser les agendas de guerre de la Libye et la Syrie

    Beaucoup trouvent qu’il est difficile de croire l’audace même des mensonges colportés par la British Broadcasting Corporation – le plus grand et le plus respecté organisme de radiodiffusion du monde rapporte Mirast News traduit par Jean de Dieu MOSSINGUE. Néanmoins, l’ordre du jour néfaste de la BBC a été mis en avant pendant les guerres sur la Libye et la Syrie, où il a saisi toutes les occasions pour justifier une intervention militaire étrangère dans les deux pays. Dans certains cas, la BBC a été assez maladroite dans ses tentatives de tromper les téléspectateurs, résultant dans son jeu nauséabond entrain de devenir aisément évident.

    La BBC affirme que les images de protestation indienne est un flux en direct de la Place Verte, Tripoli

    La vidéo suivante a été diffusée sur la BBC News le mercredi 24 Août 2011. Regardez la montre marque 0:29 – la BBC diffuse des images qu’ils prétendent être en direct, de la place Verte à Tripoli, en Libye. La vidéo montre une foule de «libyens», les gens qui célèbrent et agitant leur drapeau national. Ce qui est si incroyablement choquant au sujet de ce rapport, est que les images ne sont pas en direct, ni de la Libye. Elles montrent en fait les manifestants indiens brandissant leur drapeau indien.

    Cette malhonnêteté incroyable de la part de la BBC n’a pas été une erreur. Un tel diffuseur mondial de premier plan ne fait pas ces genres erreurs. Il n’est tout simplement pas plausible que la BBC ait accidentellement substitué un flux vidéo en direct avec un clip d’archive qui, par coïncidence, montre une scène identique à celle que le «flux en direct» vise à montrer – les manifestants en liesse agitant des drapeaux.

    Ce n’est pas une erreur – la BBC a choisi des images indiennes en raison de similitudes entre les drapeaux

    La vérité de la question est: une foule en liesse n’était tout simplement pas présente à Tripoli, de sorte que la BBC ait due utiliser de fausses images pour convaincre ses téléspectateurs du mythe de la  «révolution» libyenne.

    Les vidéos des manifestants indiens brandissant le drapeau indien ont été sélectionnées par la BBC en raison de la similitude visuelle entre les deux drapeaux en question. Ci-dessous j’ai juxtaposé le drapeau indien (à gauche), avec le drapeau de la contre-révolution qui a eu lieu en Libye.

    india_rat

    Comme vous pouvez le voir, les drapeaux sont composés de couleurs similaires; le drapeau indien est vert, blanc et orange, tandis que le drapeau de la contre-révolution « libyenne » est vert, noir et rouge.

    Les deux drapeaux sont des drapeaux tricolores avec des rayures orientées horizontalement, et les deux drapeaux contiennent un emblème circulaire au centre. La BBC a choisi de montrer les images Indiennes parce que cette séquence a fourni la meilleure occasion de tromper les téléspectateurs à leur insu. Pour l’œil non averti regardant une vidéo éphémère, ces deux drapeaux sont pratiquement indiscernables.

    La BBC a saisi le trucage d’images d’’armes chimiques’ en Syrie

    Le crédit va à Craig Murray pour être le premier à repérer (1) cet exemple choquant de la tromperie de la BBC.

    Ce reportage vidéo de la BBC (2) a été publié le 29 Août 2013 – la veille du vote au Parlement du Royaume-Uni pour la guerre sur la Syrie pour dissuader l’utilisation d’armes chimiques (3). La section de la vidéo à laquelle nous sommes préoccupés commence sur la marque de deux minutes.

    594

    Le médecin britannique qui parle à la caméra dit, « il semble que ce doit être une sorte de, je ne suis pas vraiment sûr, peut-être le napalm « .

    Comparez cette vidéo avec la suivante, également publiée par la BBC (4). Comme précédemment, afficher la vidéo à partir de la barre des deux minutes.

    698

    Écoutez attentivement la piste audio des deux vidéos. Vous remarquerez que les mots et l’intonation de la femme médecin sont exactement les mêmes dans les deux vidéos, mais le bruit de fond dans la deuxième vidéo est complètement différent. En outre, dans la deuxième vidéo (contrairement à la première vidéo), le médecin peut être entendu dire: «il semble que cela doit être une sorte d’arme chimique, je ne suis pas vraiment sûr…»

    La BBC a manipulé la piste audio de ce reportage vidéo pour caractériser l’événement comme une attaque à l’arme chimique. Parce que la bouche du médecin est couverte par un masque, le doublage est impossible à détecter.

    Ce qui est encore plus inquiétant est qu’il y a de sérieuses questions sur l’authenticité de l’événement lui-même. Au début de la première vidéo, le Dr Rola Hallam peut être entendu dire: « Il me faut une pause, car c’est juste un chaos absolu et le carnage ici. » Maintenant, en dépit de ce moyen apparemment impromptu au caméraman de Hallam, il existe des preuves convaincantes (5) pour suggérer que la vidéo n’a pas été en fait des images en direct, des blessés étant précipités dans un hôpital de fortune. Il est clair que Hallam a effectivement fait plusieurs prises de l’interview vidéo, de sorte que les mouvements des autres ont été chorégraphiés en ligne avec ses propres mouvements. Je recommande fortement la lecture de cette analyse (5), en faisant particulièrement attention au mouvement de l’homme dans le gilet de haute visibilité.

    Remarquez comment dans une vidéo, ses mains sont derrière son dos lorsqu’il se rapproche de Hallam, et dans l’autre vidéo, ses mains sont à ses côtés. En outre, en ce moment dans l’une des vidéos, un homme peut être vu entrain de regarder à travers la clôture au-dessus de l’épaule gauche de Hallam, mais dans l’autre vidéo, il n’y est pas. Nous sommes censés croire que cette séquence vidéo a été filmée de façon impromptue étant donné que les victimes ont été précipitées dans un hôpital de fortune.

    Il est clair que ce n’est pas une séquence en direct – la scène a été clairement mise en scène plusieurs fois, malgré que Hallam ai trouvé un artificiel « j’ai besoin » d’une pause ici parce que c’est un carnage absolu ouvrant le gambit.

    Dr. Rola Hallam a des liens familiaux avec des groupes d’opposition anti-Assad

    Le nom de jeune fille de Dr. Rola Hallam est Al Kurdi. Elle conserve son nom de jeune fille sur son profil public Facebook (6):

    hallamfb

    Ci-dessous son profil pour ‘Atfal’ (7), ostensiblement un organisme de bienfaisance mis en place pour aider les enfants syriens. Elle utilise la même photo, mais va simplement par le nom « Hallam ».

    hallamatfal

    Son père – Dr Mousa Al Kurdi – est aussi un médecin. Apparemment deux mois avant le rapport artificiel de la BBC sur les armes chimiques, Mousa Al Kurdi, a été interpellé publiquement au sujet des armes chimiques utilisées en Syrie (8)dans une tentative d’accélérer la plus grande échelle d’intervention étrangère.

    Dans le clip ci-dessous, le Dr Mousa Al Kurdi parle à Al Jazeera sur la façon dont il a abordé le sommet des Amis de la Syrie, où il a appelé à une intervention étrangère et l’armement de l’Armée syrienne libre.

    Dr. Rola ‘Al Kurdi’ Hallam est également liée au colonel Malek Al Kurdi, qui estchef adjoint de « l’Armée syrienne libre » (9).

    En gardant à l’esprit le background et les liens de la famille du Dr. Rola Hallam à l’opposition anti-Assad, la mise en scène apparente de la propagande de la BBC et l’utilisation de Hallam, en particulier devient d’autant plus sinistre.

    Des exemples comme ceux-ci sont les raisons pour lesquelles aucune personne bien renseignée ne prend la BBC au sérieux plus longtemps.

    Moyens technologiques de manipulation des masses Sons subliminaux : brevets

    Recherches et brevets sur les possibilités de faire entendre des sons autrement que par l’utilisation d’ondes sonores mécaniques et en faisant emprunter au son une autre voie que le système auditif. Comme par exemple les recherches de Allan Frey en 1962 et de Joseph Sharp en 1974 sur la transmission de sons qui semblent naître à l’intérieur du crâne en utilisant des micro-ondes ou des ultrasons selon arcturius.

    Plusieurs brevets décrivent ces possibilités.

    UN DES BREVETS existants, accordé à Wayne Brunkan le 31 octobre 1989
    United States Patent 4,877,027        Brunkan Oct. 31, 1989
    Système auditif, résumé :
    Il est possible de transmettre du son dans la tête d’une personne en irradiant sa tête avec des micro-ondes à des niveaux de fréquences de 100 MHz à 10 000 MHz qui sont modulées pour former un type d’onde bien particulier. Cette onde prend la forme d’impulsions périodiques récurrentes de très courte durée modulées en fréquence. Chaque impulsion est faite de 10 à 20 pulsations également espacées et très rapprochées les unes des autres. La largeur de chaque impulsion se situe entre 500 nanosecondes et 100 microsecondes. La largeur de la pulsation se situe entre 10 nanosecondes et 1 microseconde. Les impulsions sont modulées en fréquence par l’information audible afin de créer l’impression d’entendre chez la personne dont la tête est irradiée.
    Inventeurs : Brunkan; Wayne B. (P.O. Box 2411, Goleta, CA 93118).
    N° de dossier : 202,679
    Déposé : 6 juin, 1988
    Classification internationale : A61N 5/00
    Classification américaine actuelle : 607/56
    Domaine de recherche : 128/420.5, 804, 419 R, 421, 422, 746; 381/68

    Les recherches d’Allan H. Frey
    Réponse du système auditif humain à de l’énergie électromagnétique modulée par ALLAN H. FREY

    General Electric Advanced Electronics Center
    Cornell University, Ithaca, New York
    Journal de physiologie appliquée 17(4): 689-692. 1962.

    Ce document est destiné à attirer l’attention des physiologistes sur un nouveau phénomène. En utilisant des densités de puissance d’énergie électromagnétique extrêmement basse en moyenne, il a été possible d’induire la perception de sons chez des personnes normales ou sourdes. Cet effet était induit à plusieurs kilomètres de l’antenne dès l’instant où l’émetteur était allumé et est fonction de la fréquence de la porteuse et de la modulation. Il y a eu des tentatives de faire correspondre les sons induits par l’énergie électromagnétique avec ceux produits par l’énergie acoustique. Le meilleur résultat était obtenu quand l’amplificateur acoustique était commandé par le modulateur de l’émetteur de radiofréquences. La densité de puissance maximum est un facteur critique et si le bruit acoustique est d’à peu près 80 db, une densité de puissance maximum d’environ 275 mw / rf est nécessaire pour induire la perception à des fréquences porteuses de 125 mc et 1,310 mc (mégacycles). La densité de puissance moyenne peut se situer à un niveau de radiofréquences de l’ordre de 400 µ_w/cm2. Les différents endroits qui ont été prouvés positifs pour capter l’énergie électromagnétique sont analysés tandis que la périphérie de la cochlée est exclue.

    Reçu pour être publié le 29 septembre 1961

    Des recherches approfondies ont été menées concernant les effets des radiofréquences (RF) sur les organismes (énergie électromagnétique entre 1 kc et ** Gc). En règle général, ces travaux concernaient l’évaluation des dommages découlant de l’augmentation de la température du corps. Les densités de puissance moyennes utilisées étaient de l’ordre de 0,1-t w/cm² pendant une période allant de plusieurs minutes jusqu’à plusieurs heures.

    En comparaison, en utilisant des densités de puissance moyenne mesurées en microwatts par cm², nous avons découvert que des effets ****r qui sont transients (ou transitoires), peuvent être induits avec des radiofréquences. De plus ces effets se produisent dès que l’émetteur est allumé. Avec la modulation appropriée, il est possible d’induire des sons chez les personnes sourdes comme chez les personnes normales, qu’elles se trouvent à quelques centimètres ou à plusieurs milliers de kilomètres de l’émetteur. Avec des paramètres de transmission quelques peu différents, vous pouvez induire la perception de coups brutaux à la tête, sans aucun autre symptôme vestibulaire manifeste tels que les étourdissements ou la nausée. En changeant et en diminuant encore les paramètres de l’émetteur, il est possible d’induire la sensation de fourmillements.

    Des recherches expérimentales avec ces phénomènes pourraient donner des informations sur le fonctionnement du système auditif et de façon plus générale sur les fonctions du système nerveux. Cette énergie pourrait être utilisée pour explorer les codes du système nerveux par exemple, en utilisant si possible les procédures Neider et Neff et pour stimuler le système nerveux sans occasionner les blessures dues aux électrodes.
    * = illisible sur l’original

    Transmettre du son : Dr. Joseph Sharp (traduction de l’article)
    Micro-ondes et comportement par le Dr. Don R. Justesen
    Laboratoires de neuropsychologie expérimentale
    Veterans Administration Hospital, Kansas City, Missouri

    publié dans « The American Psychologist »
    Journal of the American Psychological Association
    Volume 30, March 1975, Number 3

    [Note d’Eleanor White, ingérnieur et consultante technique de l’association CAHRA :

    Cet article décrit en termes précis comment Dr. Joseph C. Sharp et son équipe ont transmis les mots correspondant aux nombres 1 à 10 en utilisant une version modulée de l’émetteur à micro-ondes pulsés d’Allan Frey, (description détaillée en anglais du dispositif de Frey ici)]

    Page 396 :
    La démonstration de la transformation en sons de l’énergie micro-ondes par des matériaux manquant d’eau diminue la probabilité qu’un principe thermohydraulique est à l’oeuvre dans la perception humaine de cette énergie. Cependant, une certaine forme de thermoacoustique accompagne probablement la perception. Si c’est le cas, il est clair que simplement chauffer n’est pas suffisant pour obtenir l’effet Frey, la nécessité d’avoir des radiations qui sont pulsées semble impliquer un principe thermodynamique.
    Frey et Messenger (1973) et Guy, Chou, Lin, et Christensen (1975) confirment qu’une impulsion micro-onde avec un temps de montée lent ne produit pas de réponse auditive; seulement si le temps de montée est court, avec pour résultat une onde de forme carré quant-au contour de l’enveloppe d’énergie de type radiofréquence émise, on obtiendra une réponse auditive.
    [Commentaire d’Eleanor White : voilà pourquoi nous „n’entendons pas“ les signaux des ondes radio ou télévisuelles ordinaires]

    Donc la fréquence de changement (la première dérivée) de la forme d’onde que prend l’impulsion est un facteur important de la perception. En se basant sur une interprétation thermodynamique, on pourrait déduire qu’une information peut être encodée dans cette énergie et « communiquée » à l’ »auditeur. »
    Ce type de communication a en fait été démontré. A. Guy, un télégraphiste doué, a mis au point pour son père, un télégraphiste de compagnie ferroviaire à la retraite, un système fonctionnant avec un interrupteur, dont l’ouverture ou la fermeture provoquait l’émission d’énergie micro-onde pulsée. En dirigeant les radiations vers sa propre tête, des messages complexes en morse ont été facilement reçus par Guy.

    Sharp et Grove ont découvert que moduler de l’énergie micro-onde de façon appropriée peut permettre de communiquer de la parole sans utiliser de « câble » ou de « récepteur. » Ils enregistrèrent oralement sur une cassette chacune des syllabes anglaises correspondant aux chiffres entre un et 10. Les analogues électriques sous forme d’ondse sinusoïdales de chacun des mots ont ensuite été traités afin que chaque fois qu’une onde sinusoïdale traversait la référence zéro vers le moins, cela déclenchait l’émission d’une brève impulsion d’énergie micro-onde.

    [Commentaire d’Eleanor White : Ceci est en fait une forme de ce que l’on appelle la modulation de l’impulsion en vitesse].

    En s’irradiant eux-mêmes avec ces micro-ondes « modulées en voix, » Sharp et Grove ont facilement été capables d’entendre, d’identifier et de distinguer les 9 mots. Les sons entendus étaient relativement similaires à ceux émis par une personne avec un larynx artificiel.

    La communication de mots plus complexes et de phrases n’a pas été tentée car la densité moyenne d’énergie nécessaire pour transmettre des messages plus longs aurait approchait les 10 milliwatt par cm² considérés actuellement comme la limite d’exposition à ne pas dépasser.

    La capacité de communiquer directement avec un être humain par « radio sans récepteur » offre des perspectives prometteuses à la fois au sein de la clinique et à l’extérieur. Mais la question controversée et pas encore résolue de la quantité de radiations micro-ondes à laquelle un être humain peut être exposé sans craindre pour sa santé va probablement devancer les applications de ce type de communication dans un proche avenir.

    Résumé des premières découvertes en sciences civiles et citations diverses sur le sujet :

    En 1973 Dr Gerald Oster a découvert un phénomène particulier à l’école de Médecine du Mont Sinai à New York. Dr Oster avait étudié les effets des ondes sonores sur le cerveau. Il a découvert que faire entendre grâce à des écouteurs, deux tonalités différentes séparément à chaque oreille, faisait émettre le cerveau à une fréquence obtenue en faisant la différence entre les deux tonalités, par exemple si l’oreille gauche reçoit une fréquence de 400Hz et l’oreille droite une fréquence de 406Hz on trouvera une activité dominante de 6Hz sur l’EEG (electroencéphalogramme). Il a appelé ce phénomène : battements binauraux. Robert Monroe, fondateur de l’Institut Monroe des sciences appliquées en Virginie, a mené d’autres études sur ces phénomènes et a découvert des combinaisons particulières de tonalités et fréquences qui produisent des effets spécifiques chez l’homme. Sur les milliers de combinaisons de fréquences possibles qui pourraient être reproduites, Monroe et son équipe en ont sélectionné cinquante trois qui avaient des effets très positifs sur le cerveau. Monroe a fait breveter ce procédé en 1975, en l’appelant RAF Réponse d’Adoption de Fréquence ou FFR (Frequency Following Response). Monroe a également développé une série de cassettes, utilisant les combinaisons de fréquences que lui et son équipe ont découvertes. Il a appelé la série HemiSync, pour Synchronisation des Hémisphères.

    Brevet US 5,159,703 : Procédé pour effectuer des présentations subliminales silencieuses: ”Silent subliminal presentation system”, brevet accordé par l’Office des brevets américains
    United States Patent n° 5,159,703
    Lowery 27 octobre 1992
    Résumé :
    Système de communication silencieux, où l’onde porteuse non audible, utilisant une gamme de fréquences très élevées ou très basses ou bien le spectre adjacent des ultrasons, voit son amplitude ou fréquence modulée en fonction de l’information à transmettre et propagée par voie acoustique ou vibratoire pour transmission dans le cerveau généralement par l’intermédiaire de haut-parleurs, écouteurs ou transducteurs piézoélectriques. Les ondes porteuses modulées peuvent être transmises directement en temps réél ou bien peuvent être enregistrées et conservées très facilement sur des supports mécaniques, magnétiques ou optiques pour une transmission tardive ou répétée à l’auditeur.
    Inventeurs : Lowery; Oliver M. (5188 Falconwood Ct., Norcross, GA 30071)
    No du dossier : 458339
    Déposé : 28 décembre 1989

    Brevet US 5,213,562 : Méthode pour induire des états de conscience mentaux, émotionnels et physiques, ainsi qu’une activité mentale spécifique chez les êtres humains .
    United States Patent n° 5,213,562
    Monroe 25 mai 1993
    Résumé :
    Une méthode dont les types d’applications concerne la reproduction d’états de conscience souhaités; la formation d’un individu à reproduire un tel état de conscience sans autre stimulation sonore; et le transfert de tels états d’un être humain vers un autre en imposant à un individu l’EEG d’une autre personne superposé aux signaux stéréo désirés, qui déclencheront le phénomène du battement binaural.
    Inventeurs: Monroe; Robert A. (Nelson County, VA)
    cédé à : Interstate Industries Inc. (Faber, VA)
    No. de dossier: 514460
    déposé le : 25 avril 1990

    Méthode et dispositif pour induire les états de conscience souhaités, brevet accordé par l’Office des brevets américains
    United States Patent n° 5,356,368
    Monroe 18 octobre 1994
    Résumé :
    Méthodes améliorées et dispositif destinés à entraîner le cerveau à adpoter un modèle d’activité cérébrale. Utilise la Réponse d’Adoption de Fréquence (RAF ou FFR Frequency Following Response) et facilite l’obtention de l’état de conscience souhaité. Dans l’un des cas, une grande variété de formes d’ondes d’un électroencéphalogramme (EEG), spécifiques à un état de conscience donné, sont combinées pour produire une forme d’onde d’EEG à laquelle les sujets seront peut-être plus facilement susceptibles. Dans un autre cas, des modèles d’activités correspondant au sommeil sont reproduits en copiant des périodes d’activités cérébrales types, observées au cours de portions d’un même cycle de sommeil; les principes de la synchronisation du cerveau sont appliqués pour induire le sommeil. Dans un cas supplémentaire, les principes de la synchronisation du cerveau sont appliqués au milieu du travail afin d’induire et de maintenir le niveau souhaité de conscience. Un dispositif portatif est également décrit.
    Inventeurs: Monroe; Robert A. (Nelson County, VA)
    cédé à : Interstate Industries Inc. (Faber, VA)
    No. de dossier: 664176
    Déposé : 1er mars 1991
    http://asthme-reality.com/manipulations/pages/brevetsons.htm

    Notes

    (1) Fausse BBC Video – http://www.craigmurray.org.uk/ – 7 Octobre 2013.

    (2) Crise en Syrie: les victimes des bombes incendiaires « comme la marche morte» – BBC News, le 29 Août 2013.

    (3) Crise en Syrie: – BBC News, le 30 Août 2013 Vote Chambre des communes sur l’action en Syrie, Cameron perd.

    (4) Syrie: Agonie des victimes de bombardements de l’école ‘napalm-like’ – BBC News, le 30 Septembre 2013.

    (5) Dr Rola – wikispooks.com

    (6) Facebook page de profil de Rola Alkurdi Hallam –https://www.facebook.com/rola.alkurdi.7 – 4 Janvier 2014.

    (7) A propos de Atfal – atfal.co.uk

    (8) Vidéo: Les Médecins enregistrent les « attaques chimiques » en Syrie – Al Arabiya News 2 Juin 2013.

    (9) Les divisions, le manque d’armes soulignent la faiblesse de l’Armée syrienne libre – Le National, le 3 Mars de 2012.

    par le Parti de Gauche

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Wikileaks : de nombreux documents sur les élections américaines seront publiés d'ici au 8 novembreTurquie. Une chaîne de télévision réduite au silence en direct plus de 12 000 policiers mis à pied dans l’enquête sur le putsch raté »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,