• Manuel Valls et le groupe Bilderberg

    Afficher l'image d'origine

    CategoriesManuel Valls, le premier ministre de François Hollande, a été adoubé par le groupe Bilderberg, un des cénacles les plus sélects de l’oligarchie. Ce groupe réunit chaque année des grands dirigeants économiques et des politiques prometteurs. En tant que « socialiste ouvert », M. Valls avait été invité par le groupe Bilderberg, « afin de lui ouvrir les yeux sur certains points » selon Bruno Fay.

    Le groupe Bilderberg est un des cénacles les plus sélects par lesquels le régime oligarchique contourne le système démocratique. Banquiers et financiers de haut vol se retrouvent chaque année pour réfléchir ensemble, invitant des responsables politiques prometteurs, dont ils jugent qu’ils partagent leurs avis et leurs intérêts. Le journaliste Bruno Fay avait eu la bonne idée de demander à interviewer le vicomte Etienne Davignon, l’alors président du Comité de direction du groupe Bilderberg. Cette interview très intéressante a été publiée dans son livre Complocratie 2520, paru en 2011. Il a accepté que Reporterre reprenne un passage de cette interview.

    "M. Macron, est membre aussi du groupe Bilderberg."

    Une élite occulte cherche à instaurer un nouvel ordre mondial. En votant front national les Français ont montré aux élites qu’ils se réveillaient. Les élites sont anti nationalisme. Un groupe d’élite très célèbre dans le domaine s’appelle le groupe Bilderberg, fondé par des nazis dans les années 50. L’un des pères du groupe de réflexion américano-européen n’est autre que le prince Bernhard de Lippe-Biesterfeld, qui était actuellement un membre du NSDAP, le parti nazi.

    Le but n’est plus d’envahir les pays par la force, pour ces élites. Le but est de détruire tout sens patriotique, anéantir le nationalisme de chaque pays, afin de nous convaincre de nous associer pour être au service des intérêts des dites élites. Favoriser l’immigration, la culture du sexe, faire la promotion du sexe, détruire l’idéal familial. Tout cela dans le but de déconstruire la vieille Europe, en fabriquer une nouvelle, qui sera à la botte de l’élite mondiale. Leur projet est d’obtenir une population européenne qui n’a rien à voir avec la précédente. Vous commencez à comprendre ? Car les populations actuelles seraient CONTRE le projet si elles savaient ce que c’était ! Donc il faut se « débarrasser de vous! » Ils vous font passer pour des arriérés. On ne peut pas discuter avec eux.

    Source de la vidéo

    Le groupe Bilderberg

    En mai 1954, une soixantaine d’hommes influents provenant du domaine de la politique, de la finance et de l’élite aristocratique européenne se réunit à l’Hôtel de Bilderberg à Oosterbeek en Hollande. Le Polonais Joseph Retinger, l’un des plus grands défenseurs de l’unification européenne, est souvent identifié comme étant l’un des principaux initiateurs de cette rencontre, qui survient dans le contexte de l’après-guerre où un fort sentiment anti-américain balaie l’Europe et où la menace communiste inquiète l’Occident. Retinger et ses comparses souhaitent faire la promotion de l’alliance de l’OTAN, et désirent une meilleure coopération entre les pays d’Europe et les Etats-Unis. Ils espèrent qu’un meilleur dialogue à travers l’Europe et avec les USA pourra prévenir de futures guerres. Lors de cette première réunion, des invités de marque comme l’ancien Premier Ministre de Belgique Paul Van Zeeland, le Prince Bernhard des Pays-Bas ainsi que le président d’Unilever, Paul Rijkens, sont présents.

    Pas de traces écrites

    Pendant trois jours, les invités discutent de l’intégration européenne et de l’attitude à adopter face au communisme et à l’Union soviétique. Aucune résolution officielle n’est adoptée et aucun compte-rendu n’est publié, mais les organisateurs estiment que la rencontre est un tel succès qu’ils décident de tenir une conférence similaire chaque année. Dès lors, le groupe se nomme Bilderberg en l’honneur de son premier lieu de rencontre.

    Qui choisit les membres?

    La structure organisationnelle du groupe Bilderberg est relativement simple. Il existe un comité directeur, formé d’une trentaine d’individus, et ce comité élit un président pour un mandat d’un an. Le mécanisme qui détermine la composition du comité directeur n’est pas précisé dans les documents officiels du groupe. Avec l’aide du comité directeur, le président élabore le programme de la conférence annuelle et sélectionne les participants. Un Secrétaire exécutif travaille sous l’autorité du président. Le président actuel est Henri de Castries, PDG du groupe mondial d’assurances AXA. Chaque rencontre annuelle réunit une centaine d’invités. Cela dit, les seuls véritables membres de Bilderberg sont ceux qui siègent sur le comité directeur. Les invités aux conférences ne sont pas considérés comme des membres.


    Source de la vidéo 

    Flore Vasseur chez Karl Zero parle du bilderberg et de la finance mondiale

    « La planète est un monopoly, les entreprises des sigles à la pelle, les cadres, les fantassins du Grand Capital. Le monde bosse pour nous. Nous n’apparaissons jamais. Nous, les banquiers, vivons leveragés, hyper endettés. Nous misons un, empruntons cent, gagnons mille (…). Les pires truands de la planète sont comme moi. Ils financent la lutte contre le paludisme, créent des écoles en Afrique, investissent dans l’éolien. Ils écoutent Bono comme le Messie, veulent serrer la main d’Angelina Jolie. Ils cherchent une rédemption dans l’art, investissent dans n’importe quoi. Je suis un enfant du fascisme occidental. Je veux appuyer sur la touche « échappe ». » écris Flore Vasseur.

    Fils de plombier à Clermont-Ferrand, Pierre s’est réfugié dans les mathématiques pour oublier une enfance blafarde. Devenu polytechnicien, trader richissime, roi du quant au Crédit Général, il conçoit des programmes de calcul systémique qui engrangent des milliards. Mais sa vie est un désastre affectif. Ses rares sentiments sont pour une prostituée tendre et drôle.

    Parce qu’il frôle à la fois le génie, le néant et l’absurde, il est convoqué à New York par Mme Krudson qui dirige d’une main de fer le Bilderberg, un rassemblement transatlantique secret qui domine le monde.

    Incapable d’accepter la fin de la suprématie américaine au profit de la Chine, Mme Krudson décide de faire sauter le capitalisme pour mieux le sauver en infiltrant les systèmes informatiques et financiers mondiaux, scénario terroriste tant redouté par le FBI.

    Pierre n’a pas le choix : liquider ce monde de chiffres n’est-il pas le moyen de recouvrer sa vie d’homme ?

    Comment j'ai liquidé le siècle autopsie l’oligarchie financière, prisonnière de sa sophistication, de ses dogmes morbides, qui va dévaster le monde. C’est la chronique d’une explosion définitive préfigurant la prochaine étape du capitalisme. 

    Lu dans la presse : 

    « La revanche de la littérature sur l’économie. » Le Figaro. 

    « Ce nouveau tableau sombre où s’agitent les fantassins du grand capital confirme le talent de Flore Vasseur. »L’Express. 

    « Comment j’ai liquidé le siècle fonce à cent à l’heure en ne laissant jamais le lecteur reprendre son souffle » Livres Hebdo. 

    « Flore Vasseur règle ses comptes avec les banquiers qui mènent le monde. Par les temps qui courent, ce tir aux pigeons est aussi instructif que jouissif. » Elle.

    « Impossible de lâcher le livre avant la dernière page. » Paris-Match

    « Un livre formidable » Le Grand Journal

    « C’est le roman qu’un archéologue du XXIXe devra lire s’il veut comprendre le 7 mai 2010. » Paul Jorion

    « En se glissant dans la peau d’un « mercenaire postmoderne », Flore Vasseur vient de remporter le jackpot. »Lire

    « Comment j’ai liquidé le siècle […] passe le culte du pognon au kärcher. » Le Nouvel Observateur

    « Flore Vasseur nous offre un roman déjanté et un essai féroce. Une vraie réussite. » Marianne

    « Flore Vasseur nous prouve une fois de plus qu’elle sait, mieux que personne, sonder notre époque et se taille une place de choix dans la littérature contemporaine. » Le Monde

    « Flore Vasseur serait-elle la petite sœur française de Bret Easton Ellis ? […] Guerre de l’argent, guerre littéraire, voilà un livre qui saccage des chiffres avec l’arme ultime des lettres, le roman. » Le Point

    « Un livre énorme, drôle, terrible, révélateur, qui va vous emballer. » Europe 1


    Source vidéo BFMTV

    Toute la vérité sur Manuel VALLS (le vrai visage que les médias vous cachent)

    Issu de la plus haute bourgeoisie catalane par son père et d’une famille suisse enrichie dans le trafic de l’or par sa mère, ce fils d’un célèbre peintre catalan nullement anti-franquiste a grandi dans un milieu huppé, dans une maison située en face de l’île Saint-Louis.

    Ce qui lui a permis de fréquenter le gratin des beaux-arts mais aussi de la politique. Dès ses 18 ans, alors qu’il n’était même pas encore naturalisé français, il a passé un accord secret, appelé « pacte de Tolbiac », avec deux camarades au très brillant avenir : Stéphane Fouks, aujourd’hui pape des communicants socialistes et responsable du Conseil représentatif des institutions juives de France, et Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France et ponte de la sécurité urbaine. Son ascension doit beaucoup à ces deux hommes, avec lesquels il est demeuré étroitement lié.

    Alors on vote pour 2017 pour ces individus ? Comme Hollande, Macron, Valls, Sarkozy, UMPSFN qui n'écoute même pas le citoyen, et pourtant le citoyen représente l'État. Ils s'investissent au maximum à la finance aux élites mondiales pour un seul objectif écrasé le peuple pour qu'il devienne encore plus des moutons. Une révolution s'impose pour les mettre tous dehors et que le citoyen doit reprendre ses droits. 

    Illustration Copie d'écran youtube  groupe Bilderberg Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Le Parrain se fâcheLa Finlande sort un spot ridicule pour expliquer aux femmes...comment ne pas se faire violer »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,