• Marine Le Pen : bientôt la rupture avec sa nièce Marion Maréchal-Le Pen ?

    Marine Le Pen : bientôt la rupture avec sa nièce Marion Maréchal-Le Pen ?

    CategoriesMarine Le Pen : bientôt la rupture avec sa nièce Marion Maréchal-Le Pen ?  Les sorties  polémiques agacent sa tante de Maréchal-Le Pen. D'après le Canard enchaîné, la présidente du Front national s'est récemment agacée des déplacements et déclarations de sa nièce, en décalage avec la politique de dé-diabolisation du parti.

    Rien ne va plus entre les deux figures du clan Le Pen. Marine Le Pen voit d'un mauvais oeil les ambitions personnelles de sa nièce. Après avoir prononcé la rupture d'avec son père, Marine Le Pen semble s'éloigner également de sa nièce. Selon un membre du Front national cité par le Canard enchaîné, la présidente du parti se serait agacée devant des proches du fait que Marion Maréchal-Le Pen "n'arrête pas de la jouer perso".

    Selon Le Canard Enchaîné de ce mercredi 13 avril, Marine Le Pen "ne supporte plus les initiatives" de sa nièce qui semble de plus en plus jouer sa carte perso et fait entendre sa petite musique, quitte à aller à l'encontre de la patronne du parti.

    "Ça devient insupportable. Elle n'arrête pas de la jouer perso !", tonne Marine Le Pen qui n'apprécie pas les visées internationales de sa nièce. Le mois dernier, la jeune femme avait effectué un voyage en Italie... quelques semaines seulement après sa tante. Mais ce sont surtout ses intentions d'aller en Israël qui agacent Marine le Pen. La patronne du FN n'a en effet pas encore digéré le voyage raté de Louis Aliot... Le Point avait de son côté affirmé que la nièce avait finalement renoncé à ce voyage... après que Marine Le Pen lui a fait comprendre que ce n'était pas une bonne idée...

    Mais si le fondateur du FN est exclu du parti, Marion Maréchal-Le Pen en est aujourd'hui une figure de premier plan. Et l'émancipation de la jeune parlementaire commence à agacer la patronne frontiste, candidate à la présidentielle de 2017.

    A l’origine du courroux de Marine Le Pen, notamment, les velléités internationales de Marion Maréchal-Le Pen qui s’est déplacée en Italie et envisage des visites en Russie, en Syrie voire en Israël. A cela s’ajoute le parallèle à nouveau dressée par la députée FN entre mariage homosexuel et la polygamie avec lequel Marine Le Pen avait rapidement pris ses distances.

    Selon l’hebdomadaire satirique, Marine Le Pen n’a pas non plus apprécié d’apprendre que sa nièce serait de la partie lors du grand raout de la droite de la droite et de l’extrême droite organisé par Robert Ménard à Béziers fin mai.

    La jeune députée frontiste pourrait en effet être un nouvel obstacle sur le chemin de la dédiabolisation du parti. Elle avait déjà agacé la présidente du FN avec ses propos sur le mariage homosexuel qui ouvrirait "la voie à de très nombreuses dérives". "D'autres minorités chercheront à faire reconnaître leur forme d'amour, je pense notamment à la polygamie", avait-elle déclaré mi-mars lors d'une conférence de presse à Milan. Mais ce n'est pas tout : d'après le Canard Enchaîné, Marine Le Pen a bien du mal à accepter que sa nièce participe à la grande réunion de l'extrême droite organisée par Robert Ménard à Béziers, fin mai. "A cause de Marion, je n'arrive pas à faire l'unité du FN !", se serait exclamée la présidente du parti frontiste.

    Dernier point de désaccord en date, l'annonce que Marion Maréchal participerait fin mai au "Rendez-vous de Béziers", un rassemblement de personnalités d'extrême droite organisé par le maire de cette ville, Robert Ménard, et auquel devraient être présents Renaud Camus et Eric Zemmour. Une rencontre qui ne plaît pas à Marine Le Pen, en pleine opération pour lisser l'image du Front national. "À cause de Marion, je n'arrive pas à faire l'unité du FN!", se serait exclamée la présidente la semaine dernière.

    Marion Maréchal a beau déclarer être un "petit soldat" de Marine Le Pen, sur l'exemple de qui elle serait entrée en politique, le lien semble se briser petit à petit. Selon le Canard enchaîné, le présidente du Front national aurait fait comprendre à sa nièce que faute de revenir dans les rangs, elle perdrait tout soutien de la tête du parti lors des prochaines élections législatives. La nièce ne semble pas avoir le choix.

    De là à la menacer de lui retirer son investiture pour les prochaines élections législatives ?

    Illustration Ce contenu est librement disponible sous les termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Sources BFMTV, Canard enchaîné, URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Un journaliste condamné à deux ans de prison pour avoir aidé Anonymous à pirater le «L.A. Times»"Panama Papers": la justice panaméenne écarte toute mesure contre Mossack Fonseca »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,