• Mise au point d’anti-k sur JLM2017

    Mise au point d’anti-k sur JLM2017

    CategoriesMise au point d’anti-k sur JLM2017. LR : CertainEs nous ont fait remarquer que nous étions bien sévères avec Mélenchon que nous nommons JLM2017, il est vrai que celles et ceux qui s’avancent dans des analyses radicales, c’est à dire qui vont à la racine des problèmes, passent facilement pour des doctrinaires, accuséEs de soigner leur pureté idéologique, en rejetant toutes celles et ceux qui ne pensent pas comme eux, cultivant leur isolement comme une preuve de leur intransigeance, refusant donc tout dialogue au risque de passer pour des sectaires. 

    L’intérêt que nous témoignons aux propositions de JLM2017 est démontré objectivement par le nombre impressionnant d »articles qui lui sont consacrés, le ton utilisé est parfois polémique comme c’est la tradition dans nos milieux, nous aimerions que JLM2017 accepte de consacrer quelques moment pour rentrer dans ce débat utile, même s’il n’intéressera pas les journalistes. La mise au point de Jean Louis ci-dessous:

    http://ift.tt/1sV6DWV

    Jean-Louis

    «  JLM est un des rares hommes ou femmes politiques ayant accès aux media qui tiennent un discours de classe et ça fait du bien de l’entendre. Nous partageons donc pour une large part les idées et les sentiments de ceux qui mettent en lui leurs espoirs. Nous sommes aussi sensibles à la volonté d’unité qui est essentielle pour le mouvement social. C’est dans cet esprit que nous souhaitons engager le dialogue.

    Pour notre part, nous souhaitons affirmer les point suivants:

    1°) Nous sommes à un tournant politique. La lutte contre la loi travail marquera durablement la société française et au-delà elle constitue déjà un exemple en Europe et dans le monde. Il n’est pas indifférent que ce mouvement se termine sur une victoire. C’est maintenant qu’il faut peser tous ensemble. Sans attendre la présidentielle. Les élections présidentielles dépendront du résultat des mobilisations actuelles.

    2°) Au cours de la mobilisation actuelle s’inventent les thèmes et les formes des luttes du futur. C’est un nouveau cycle de radicalisation qui est engagé. Nous devons y être présents et attentifs à ce qui s’y crée de nouveau. Les élections ne sont pas la première préoccupation des acteurs des luttes en cours et c’est bien normal. Il est prématuré de vouloir donner un débouché électoral, clé en main, à un mouvement beaucoup plus large. C’est courir le risque de passer à côté de quelque chose d’essentiel pour l’avenir.

    3°) La mobilisation actuelle est radicale. Elle va au fond des choses et dessine un changement total de société. Vouloir la faire tenir dans un programme électoral est réducteur. Ce n’est pas une bonne façon de participer au débat. Il faut pourtant mener ce débat, surtout pas en s’encombrant de calculs électoraux.

    4°) Un mouvement d’émancipation est d’abord un mouvement collectif. Plus que jamais les solutions au problème de l’humanité ne peuvent émerger de la tête d’un seul. Au contraire, la capacité à s’organiser collectivement et démocratiquement est une condition essentielle pour avancer. Le mouvement actuel pose directement ces questions. Partis, syndicats, conseils, collectifs, assemblée générale…démocratie directe, démocratie représentative…toutes ces notions sont réinterrogées, comme à chaque tournant historique. Le ralliement à un candidat providentiel à l’élection présidentielle tourne totalement le dos à cette problématique. C’est l’ultime triomphe d’une cinquième république moribonde.

    En conclusion:Nous ne dénions pas l’importance des luttes électorales. Nous somme soucieux d’y rassembler la gauche anticapitaliste dans une démarche unitaire, mais l’unité, c’est d’abord l’unité dans la lutte contre la loi travail. La mobilisation est bien porteuse d’un débouché politique, mais ce ne peut être seulement la campagne présidentielle d’un tribun providentiel. Ce devrait être un mouvement collectif, démocratique, représentatif des forces sociales et politiques engagées dans la lutte. Si ce n’est pas encore possible, alors chaque courant a la même légitimité pour défendre son programme et le libre débat permettra d’avancer. »

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Nicolas Sarkozy pique le micro au journaliste du Petit Journal !Plutôt que censurer les discours dérangeants, mieux vaut s'endurcir la couenne »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,