• Opposez-vous à la guerre impérialiste! Participez au Rassemblement international en ligne du Premier mai!

    Opposez-vous à la guerre impérialiste! Participez au Rassemblement international en ligne du Premier mai!

    CategoriesOpposez-vous à la guerre impérialiste! Participez au Rassemblement international en ligne du Premier mai! Le Comité international de la Quatrième Internationale (CIQI) célébrera le Premier mai par un rassemblement en ligne dimanche prochain à 19 heures, heure de Paris. Les discours qui y seront tenus depuis le monde entier par les dirigeants de la IVe Internationale expliqueront son objectif central: la construction d’un mouvement mondial anti-guerre des travailleurs, des étudiants et des jeunes contre la vague montante du militarisme impérialiste qui menace la planète de destruction. Parmi les conférenciers il y aura Jerry White, le candidat du Parti de l’égalité socialiste à l’élection présidentielle de novembre aux États-Unis.

    Nous vivons à une époque de guerre perpétuelle. La « guerre contre le terrorisme » – justifiée par des mensonges et une hypocrisie sans limites – approche maintenant de son quinzième anniversaire. Elle a entraîné la mort de plus d’un million de personnes au Moyen-Orient et en Asie centrale. Des millions de gens ont été transformés en réfugiés et en sans-abri. Loin de mettre fin à la terreur, les guerres régionales lancées par les États-Unis en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Libye et au Yémen ont conduit à une vague grandissante de violence, d’insécurité personnelle et d’instabilité mondiale.

    Les interventions néocoloniales au Moyen-Orient et en Asie centrale ne sont que les signes avant-coureurs d’affrontements plus sanglants encore de la part des grandes puissances.

    Les États-Unis, déterminés à préserver leur position hégémonique mondiale, mènent une escalade d’affrontements simultanés avec la Russie et la Chine. On stocke du matériel militaire dans les États riverains de la Russie, soutenus par les forces de l’OTAN.

    « Le pivot » de l’Administration Obama « vers l’Asie » entraîne toute la région dans les efforts menés par les États-Unis pour encercler la Chine. Plus tôt ce mois-ci, le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter s’est rendu aux Philippines pour y surveiller personnellement des manœuvres de guerre en Mer de Chine méridionale et le déploiement d’avions, d’hélicoptères, d’unités des Forces spéciales et de porte-avions américains pour renforcer le réseau des alliances militaires de Washington.

    La Russie et la Chine dont les gouvernements représentent les intérêts capitalistes de leurs propres cliques dirigeantes, nationalistes et chauvines répondent à ces menaces par des mesures de rétorsion pouvant entraîner une guerre totale. Le choc à peine évité entre avions de guerre russes et bateaux de guerre américains dans la mer Baltique plus tôt ce mois-ci est un avertissement sérieux: dans une situation très volatile, un faux-pas peut très rapidement dégénérer.

    Comme à l’époque de la Première Guerre mondiale (1914-1918) et de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), toutes les puissances impérialistes participent à la campagne de nouveau « partage » du monde. L’Allemagne réarme à nouveau et étend ses opérations militaires. La classe dirigeante japonaise est décidée à se débarrasser des restrictions imposées à ses opérations militaires après sa défaite de 1945. Le danger d’une troisième guerre mondiale impérialiste menée avec des armes nucléaires est plus grand que jamais depuis la fin de la dernière guerre.

    Les dirigeants de l’impérialisme mondial admettent qu’ils sont engagés dans une lutte mondiale impitoyable pour le pouvoir et aux conséquences potentiellement catastrophiques.

    Dans une interview avec le journal Handelsblatt, le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a reconnu que les relations géopolitiques mondiales étaient à ce point volatiles. Le « vieil ordre n’a pas encore été remplacé par un nouvel ordre, » a déclaré Steinmeier. « Cette lutte pour l’influence et l’hégémonie ne se déroule précisément pas dans l’atmosphère pacifique d’un séminaire mais explose aussi de façon violente. »

    Les disputes à propos d’intérêts politiques, territoriaux, financiers et commerciaux, inhérents au système capitaliste et à son cadre politique d’État-nation, conduisent à la guerre mondiale. Même s’ils espèrent empêcher une descente dans l’holocauste nucléaire, les gouvernements impérialistes ne peuvent pas contrôler les conséquences de leur propre irresponsabilité et encore moins dépasser la logique de l’impérialisme.

    Les dirigeants de l’impérialisme mondial élaborent leurs stratégies de guerre derrière le dos de la population. Ils ne veulent pas que leurs plans et leurs calendriers militaires soient perturbés par le débat public et les manifestations de masse.

    Aux États-Unis, les partis et les médias capitalistes font en sorte que la question de la guerre reste en dehors des débats de la campagne présidentielle de 2016. Le Parti démocrate se prépare à nommer Hillary Clinton, une partisane des guerres de « changement de régime » et une porte-parole des éléments les plus brutaux de la CIA et du Pentagone. Quant aux prétendants du Parti républicain, ils plaisantent sur l’utilisation d’armes nucléaires comme s’il s’agissait de jouets. C’est dans les mains de tels sadiques bellicistes que seront placées, après l’élection de novembre, les armes américaines de destruction planétaire.

    Parmi les masses de la population laborieuse et des jeunes de tous les pays, il y a une hostilité profonde et inutilisée contre la guerre, liée à une colère croissante face à l’inégalité, à l’attaque des droits démocratiques et à l’assaut mené sans relâche contre les intérêts de la classe ouvrière.

    Cette colère et cette opposition de milliards de personnes dans le monde exigent une nouvelle stratégie. Le CIQI insiste sur le fait que la lutte contre la guerre doit mobiliser la classe ouvrière internationale sur la base d’un programme anti-capitaliste et socialiste.

    Le but du rassemblement international en ligne du Premier mai est de développer, d’encourager et d’inspirer un mouvement de la classe ouvrière internationale pour arrêter les guerres en cours et empêcher qu’elles ne dégénèrent en une catastrophe qui menace l’avenir de la civilisation humaine.

    Nous appelons tous les lecteurs du WSWS à rejoindre le Rassemblement en ligne du Premier mai!

    Inscrivez-vous dès aujourd’hui ! Faites le savoir à vos amis et collègues. Faites la promotion du Rassemblement sur Facebook et les autres médias sociaux. Aidez à faire en sorte que le Rassemblement de cette année soit une puissante expression de solidarité internationale de la classe ouvrière contre la guerre impérialiste !

    Pour plus d’informations, et pour vous inscrire, visitez le site internationalmayday.org. 

    par Joseph Kishore et David North

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Terrorisme ou légitime résistance à l’occupation israélienne?Les « 28 pages » classifiées : une diversion aux vrais problèmes entre Ryad et Washington »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,