• Pourquoi la puissance nucléaire nord-coréenne est-elle dangereuse?

    Pourquoi la puissance nucléaire nord-coréenne est-elle dangereuse?

    CategoriesPourquoi la puissance nucléaire nord-coréenne est-elle dangereuse? La Corée du Nord a effectué un cinquième essai nucléaire vendredi. Elle serait en train d’en préparer un sixième dans les jours qui viennent. À mots couverts, la Chine accuse les États-Unis d’être responsables de la montée de la puissance nucléaire nord-coréenne, parce qu’ils auraient exigé des sanctions trop dures contre le régime de Kim Jong-un rapporte LOÏC TASSÉ du journal de Montreal.

    La Russie reconnaît que les sanctions n’ont rien donné, mais cherche une solution diplomatique au problème. Au Japon et en Corée du Sud, des politiciens évoquent la possibilité d’une intervention militaire. Une trentaine de députés sud-coréens voudrait que leur pays se dote de l’arme nucléaire.

    1- Pourquoi la puissance nucléaire nord-coréenne est-elle dangereuse?

    Plusieurs raisons expliquent les inquiétudes de la communauté internationale. D’abord le pays est un des derniers régimes totalitaires de la planète, ce qui le rend particulièrement répugnant. Très pauvre, dominée par les militaires, la Corée du Nord possède une longue histoire de contrebande internationale en fausses monnaies, en drogues et en armements. Il serait assez facile pour le pays de vendre ou de menacer de vendre de la technologie nucléaire pour arracher des avantages aux autres États. En fait, le chantage constitue le fondement de toute la diplomatie nord-coréenne. Par ailleurs, qu’un État aussi faible que la Corée du Nord parvienne à se doter de l’armement atomique, en dépit de l’opposition des États-Unis, envoie un très mauvais signal aux pays qui voudraient faire la même chose.

    2- Les États-Unis ont-ils vraiment une part de responsabilité dans ce problème?

    Oui et non. Oui dans la mesure où les États-Unis avaient placé la Corée du Nord sur la liste des États voyous, avec l’Irak et l’Iran. Oui aussi dans la mesure où les États-Unis n’ont pas respecté toutes les clauses des accords conclus avec le pays, notamment au chapitre des livraisons de pétrole. Non parce qu’il n’existe pas de motifs raisonnables de croire que les États-Unis et leurs alliés attaqueraient une Corée du Nord non nucléaire. Surtout avec la protection de la Chine dont elle bénéficie. La Corée du Nord aurait donc pu suivre bien d’autres voies moins coûteuses et plus pacifiques pour résoudre ses problèmes.

    3- Quel est le jeu de la Chine?  

    À court terme, la Chine est heureuse de la zone tampon que lui procure la Corée du Nord. À plus long terme, elle souhaite le départ des Américains de la Corée du Sud. Sans les Américains, toute la péninsule coréenne tomberait sous l’influence complète de la Chine.

    4- Que va-t-il arriver?

    Il est peu probable que les États-Unis et leurs alliés attaquent la Corée du Nord. Du reste, celle-ci disposera bientôt de suffisamment de données pour mener des simulations informatiques d’explosions nucléaires.

    Il faut donc s’attendre à une accélération de la course à l’armement, y compris nucléaire, partout dans le monde.

    Le reportage sur  la Corée est une région d’Asie de l’Est de 223 348 km2 située entre le Japon, la Chine et la Russie. Elle est principalement formée de la péninsule de Corée entourée de nombreuses îles ainsi que des terres situées entre l'isthme de Corée et les fleuves Yalou et Tumen.

    Elle est surnommée le Pays du Matin calme (litt. : le pays du Matin Frais : Han-guk (한국, 韓國) ou Joseon (ou Chosǒn) (조선, 朝鮮). La Corée, peuplée de plus de 75 000 000 d’habitants presque exclusivement Coréens, est divisée en deux États depuis la fin des années 1940 :

    la République de Corée (Corée du Sud), qui occupe au sud 45 % du territoire de la péninsule, est gouvernée par un régime démocratique à orientation capitaliste et compte aujourd'hui plus des deux tiers de la population ;  la République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord), qui occupe les 55 % restants du territoire au nord, est gouvernée par un régime totalitaire issu des doctrines staliniennes ; elle est environ deux fois moins peuplée.

    Les relations entre les deux États sont très tendues, au point que cette mésentente débouche sur un conflit qui déchire la péninsule pendant trois ans, de 1950 à 1953.

    Les deux Corées ont la même langue officielle, le coréen, supposée d’origine altaïque. Jusqu’au xve siècle, la langue coréenne n’avait pas d’écriture propre et utilisait les sinogrammes chinois par les systèmes Idu et Hyangchal. Aujourd’hui, le coréen s’écrit avec l’alphabet hangeul.

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Des coulisses et des scènesLes petits secrets du glyphosate bon pour la santé »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,