• Poutine promet de poursuivre les frappes contre Daech en Syrie

    Poutine, Politique, Russie, Gouvernement

    CategoriePoutine promet de poursuivre les frappes contre Daech en Syrie. Vladimir Poutine a confirmé que la Russie et les Etats-Unis s'étaient entendus sur un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février prochain rapporte Sputnik News. La Russie poursuivra ses frappes aériennes contre les terroristes en Syrie, a déclaré lundi le président russe Vladimir Poutine à l'issue d'un entretien téléphonique avec son homologue américain Barack Obama.

    "Le groupe Etat islamique (EI ou Daech), le Front al-Nosra et les autres organisations considérées comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu, ne sont pas concernés par le cessez-le-feu. Les frappes visant les terroristes seront poursuivies", a martelé M.Poutine, lors d'une allocution télévisée.

    Selon M.Poutine, les militaires russes et américains désigneront les groupes armés qui seront épargnés par les frappes. 

    Le président russe a confirmé que la Russie et les Etats-Unis s'étaient entendus sur un cessez-le-feu en Syrie à partir du 27 février prochain. Selon lui, toutes les parties en conflit doivent confirmer leur disposition à respecter la trêve d'ici le 26 février.

    "La Russie mènera des discussions en ce sens avec Damas, avec les autorités légitimes syriennes. Nous espérons que les Etats-Unis feront de même avec leurs alliés et les groupes qu'ils soutiennent", a-t-il noté. 

    "Les opposants syriens doivent cesser les hostilités en Syrie", a indiqué M.Poutine.

    Moscou espère également que les pays de la région soutiendront le plan de règlement adopté par la Russie et les Etats-Unis, a conclu le président Poutine.

    Moscou et Washington créeront une ligne directe pour échanger des informations sur la situation en Syrie et mettront en place un groupe de travail spécial, est-il indiqué dans une déclaration conjointe russo-américaine sur la Syrie publiée lundi par le Kremlin.

    Selon M.Poutine, les ententes intervenues entre les deux pays pourraient servir d'exemple de la lutte conjointe contre le terrorisme.

    "Les ententes sur le cessez-le-feu en Syrie peuvent changer radicalement la situation et mettre fin à l'effusion de sang dans ce pays", a déclaré le chef de l'Etat russe.

    Cessez-le-feu en Syrie tout ce qu'il faut savoir sur le plan russo-américain.

    Lundi 22 février, Moscou et Washington sont parvenu à établir un plan de cessez-le feu excluant les organisations terroristes Daesh et Al-Nosra. Les modalités du cessez-le-feu ont été exposés par le président russe Vladimir Poutine rapporte Russia Today.

    Après l'annonce de Moscou et Washington d'un accord conjoint pour un cessez-le-feu, la Syrie déchirée par la guerre depuis cinq caresse pour la première fois un doux espoir de paix. Voici comment la trêve proposée devrait fonctionner.

    Quand débutera le cessez-le-feu ?

    Le cessez-le feu deviendra officiel à minuit, heure de Damas, le samedi 27 Février (vendredi à 22h00 GMT). Ceux qui souscrivent à l'accord doivent déclarer au Kremlin ou à la Maison blanche qu'ils renonceront des hostilités dans un délai de 12 heures avant que le cessez-le feu n’entre en vigueur. 

    A qui s’applique cet arrêt des hostilités ? 

    Le gouvernement syrien et les forces de l’opposition devront cesser toute hostilité contre l’armée loyale à Bachar el-Assad ainsi que contre tous les groupes militaires qui les soutiennent. En revanche, le cessez-le-feu ne concernera pas Daesh, le groupe Al-Nosra et d'autres organisations terroristes désignées par le Conseil de sécurité. Ces dernières feront l'objet de frappes aériennes dans un futur proche. 

    Quels outils seront mis en place pour le respect du cessez-le-feu ?

    La Russie et les Etats-Unis vont «travailler ensemble pour échanger des informations pertinentes» par le biais d'un groupe de travail. Les militaires des deux pays vont entre autre établir conjointement une carte indiquant précisément où sont positionnés les belligérants. Aucune n’attaque ne devront les cibler. Vladimir poutine a indiqué que la Russie et les Etats-Unis en tant que coprésidents du groupe de soutien à la Syrie sont prêts à mettre en place un mécanisme efficient pour la mise en œuvre et le contrôle du cessez-le-feu. 

    En outre, une ligne téléphonique directe sera mis en place entre Moscou et Washington pour éviter les tensions entre les deux Etats. Les institutions publiques ainsi que les journalistes seront amenés à jouer un rôle important pour assurer la transparence et l'impartialité du cessez-le-feu en vigueur.

    Selon les médias, le plan élaboré par Moscou et Washington contient un appel aux parties en conflit à cesser les hostilités d'ici le 26 février selon Sputnik News.

    Les Etats-Unis et la Russie se sont mis d'accord sur une trêve en Syrie qui prévoit un cessez-le-feu dans le pays à partir du 27 février prochain, rapportent lundi les médias occidentaux.

    Le plan de règlement de la situation en Syrie concerne tous les groupes qui acceptent ses modalités sauf les terroristes de l'Etat islamique (EI ou Daech) et du Front al-Nosra.

    Selon les sources citées par les médias, le plan élaboré par Moscou et Washington contient également un appel aux parties en conflit à cesser les hostilités d'ici le 26 février à midi.

    Les représentants de l'opposition syrienne réunis à Riyad ont appuyé l'adoption d'un cessez-le-feu en Syrie, d'après la chaîne de télévision Al-Jazeera.

    Les représentants du gouvernement syrien et de l'opposition ont entamé des négociations à Genève le 29 janvier dernier conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'Onu. L'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie Staffan de Mistura a annoncé le 3 février que les entretiens avaient été suspendus jusqu'au 25 février.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé dimanche que le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et son homologue américain John Kerry avaient eu deux nouveaux entretiens téléphoniques consacrés aux modalités du régime de cessez-le-feu en Syrie. Selon le ministère, les deux responsables devaient en informer les présidents de leurs pays respectifs, Vladimir Poutine et Barack Obama.

    M.Kerry a pour sa part déclaré dimanche que les différentes parties du conflit syrien étaient "plus proches que jamais d'une entente" sur une trêve.

    La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon les dernières informations des Nations unies, les hostilités ont fait plus de 220.000 morts. Les troupes gouvernementales combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont Daech et le Front al-Nosra. En Syrie, l’ingérence des USA tourne à la mascarade.

    La confusion dans la politique syrienne des Etats-Unis se répercute sur les champs de bataille en Syrie, les groupes épaulés par la CIA combattant les forces soutenues par le Pentagone, constate un journaliste américain rapporte Sputnik News.

    A l'heure actuelle, les Etats-Unis mènent en Syrie une guerre contre eux-mêmes par procuration, les protégés de Washington combattant les uns contre les autres, écrie Mike Giglio, correspondant de BuzzFeed au Proche-Orient. 

    "La confusion dans la politique syrienne se fait sentir sur les champs de bataille, les groupes épaulés par les Etats-Unis se combattent les uns les autres", explique le journaliste. 

    Et de se référer à des représentants d'un bataillon de l'opposition syrienne armée qui lui avaient parlé de leur confrontation avec les Kurdes syriens, groupe figurant parmi les forces les plus efficaces dans la lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI, Daech). 

    "C'est très étrange, et je n'arrive pas à le comprendre", a dit Ahmed Othman, commandant du groupe Furqa al-Sultan Murad combattant l'armée syrienne.

    Et de raconter que la semaine passée, il avait été attaqué par des Kurdes syriens dans la province d'Alep. 

    Le correspondant indique que les forces qui s'opposent en Syrie sont soutenues par différentes administrations américaines. Furqa al-Sultan Murad reçoit des armes dans le cadre d'un programme de la CIA, alors que les Unités de protection du peuple (YPG), bras armé du Parti kurde de l'union démocratique (PYD), bénéficient d'une assistance militaire du Pentagone. 

    "Les Américains doivent arrêter les YPG, en leur disant +écoutez, vous attaquez les groupes que nous soutenons, comme nous vous soutenons+. Mais ils ne font que regarder ce qui se passe. Je ne comprends pas la politique américaine", a avoué M.Othman. 

    Selon les analystes, les confrontations de ce genre témoignent de sérieuses erreurs politiques des Etats-Unis. 

    "C'est un problème très grave. (…) Face à la Russie, notre influence faiblit à tel point que les gens ne nous écoutent plus", a relevé Andrew Tabler, de l'Institut de Washington pour la politique au Proche-Orient. 

    Or, le colonel Patrick Ryder, porte-parole du Commandement central des Etats-Unis, a affirmé à BuzzFeed n'avoir aucune information sur les confrontations entre différents groupes d'opposition en Syrie. 

    "La situation en Syrie est toujours très compliquée. Je vous assure toutefois que nous nous concentrons sur le soutien aux forces locales combattant Daech", a déclaré le colonel. 

    Le département d'Etat a également confirmé à BuzzFeed que la situation sur le terrain devenait de plus en plus compliquée. 

    Les YPG sont autant soutenues par les Américains que par les Russes. Les Kurdes syriens reconquièrent des territoires dans le nord des provinces d'Alep et d'Idlib sur fond de succès remportés par l'armée syrienne avec le soutien de l'aviation russe. 

    En même temps, depuis plusieurs jours, les positions des YPG en Syrie sont pilonnées depuis la Turquie, le président Recep Tayyip Erdogan qualifiant de terroristes les Kurdes syriens et exigeant de Washington qu'il choisisse entre les YPG et Ankara.

    Illustration CC0 Public Domain Pas d’attribution requise Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « TRANSPORT DES ANIMAUX VIVANTS : DIRE ET DÉNONCER !! (ATTENTION, CETTE VIDÉO CONTIENT DES IMAGES CHOQUANTES.)La livre chute après le ralliement du maire de Londres au Brexit »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,