• Psychose de masse et course à la technologie pour détruire l’Humanité

    Brain-Technology psychology-1

    CategoriesPsychose de masse et course à la technologie pour détruire l’Humanité. La psychose se définit essentiellement comme un trouble mental qui se compose généralement d’hallucinations et d’idées délirantes ou qui indique une déconnexion de la réalité. 

    Les illusions sont une fausse croyance, et les hallucinations sont une perception sensorielle mentale de quelque chose qui n’existe pas. Mettez ça tout ensemble et vous avez un trouble mental qui accompagne un comportement irrationnel basé sur une tendance de la pensée et de la croyance qui, pendant que vous continuez à vous divertir, vous déconnecte de plus en plus de la réalité.

    La réalité est ce que vous êtes en ce moment, et ce qui se passe en ce moment, qui peut coïncider, ou non, avec votre perception individuelle. Si j’agis d’une manière qui nuit à mon existence et est complètement irrationnelle, mais que je continue ce comportement parce que je crois en quelque chose qui n’est pas réel, cela constituerait une forme de psychose.

    Une des plus grandes tromperies, et maintenant sans doute une nouvelle infirmité mentale, est l’idée que nous (l’humanité) avons besoin de plus en plus de technologie dans nos vies. Nous sommes tous amenés à croire que, quelles que soient les machines que nous avons maintenant, ça ne suffira pas et ça ne sera jamais assez. Nous sommes amenés à croire qu’il doit y avoir un moyen de faire mieux, plus vite, plus fort ou plus efficace. Il y a beaucoup de logique à cet argument que je peux comprendre. Après tout, qui ne veut pas quelque chose de mieux? Pourquoi quelqu’un ne voudrait-il pas quelque chose de mieux fait? Mieux c’est bien, non? On pourrait penser que tout ce qui est fait pour travailler mieux et qui améliore l’existant, est naturellement la meilleure option. Mais est-ce réellement vrai? Non, ça ne l’est pas et voici pourquoi.

    Nulle part dans la nature, nous ne voyons une telle pression désespérée poussant à l’amélioration. Seuls les humains semblent avoir la faiblesse et le défaut de n’être jamais satisfaits. Nulle part dans le règne animal existe cette envie irrépressible de faire les choses mieux et de mieux en mieux, même bien au-delà du point où l’utilité de la machine est adéquate et presque parfaite. En fait, même au sein de l’humanité, il y a peu ou pas de comportement qui, lorsqu’il est poursuivi en continu et de manière obsessionnelle au-delà du point où il est nécessaire, n’est pas considéré comme une obsession ou un trouble quelconque.

    Exemple: si l’on ne vit que pour faire de l’argent et qu’on ne se soucie de rien d’autre, on peut raisonnablement observer que c’est un trouble. Ou si quelqu’un ne cherche que l’amour au point de ne pas gagner d’argent ou prendre des responsabilités, ça aussi pourrait éventuellement être perçu comme une forme de trouble ou de déséquilibre. La quête irrationnelle et obsessionnelle de technologie toujours plus novatrice, cependant, est considérée comme bonne par la société, indépendamment de la quantité de dégâts que cela cause à l’humanité. Il semble n’y avoir aucune fin à la quête de la technologie.

    Je peux imaginer ce que certains pensent. Oui, les humains sont curieux et ce n’est pas une mauvaise chose. En effet, c’est ce qui nous sépare des animaux [Pourtant, les chats, les cochons, les oiseaux, et tant d’autres, sont extrêmement curieux! NdT]. Je ne dis pas que les humains ne devraient pas du tout explorer des solutions et des améliorations à la technologie. Je dis que la quête et l’envie d’atteindre des objectifs bien au-delà de la technologie qui est disponible pour nous maintenant (nous signifie la vraie technologie disponible pour les militaires, le gouvernement et les méga sociétés privées qui contrôlent la technologie), nous met dans un état inattendu et extrêmement malsain, un état d’esprit non spirituel qui affecte la capacité de l’humanité à prospérer.

    La technologie est en train de devenir un des plus grands obstacles qui empêche l’humanité de prospérer. Nous sommes des créatures naturelles, nous faisons partie de la nature et nous sommes censés contribuer à l’écoulement de la nature, pas lutter contre elle. La technologie est créée par l’esprit humain, mais cette technologie n’est pas guidée par les lois de la nature, l’éthique, la morale, la bonne volonté, les objectifs de santé ou l’amélioration spirituelle. L’industrie médicale tente de nous vendre des utilisations de la technologie et comment elle peut guérir, diagnostiquer ou lutter contre les maladies, mais on peut aussi considérer que beaucoup de ces maladies ont, en fait, été créées par la technologie elle-même. Il faut de la technologie pour insérer 10 cuillères à café de sucre dans un Pepsi Cola. La technologie est responsable des substances cancérigènes dangereuses dans notre environnement, et il faut la technologie pour construire la première phase d’un robot conçu pour contrôler, sinon détruire l’humanité dans l’avenir.

    Du contrôle de l’esprit, à la surveillance, à l’extinction humaine avec des drones et autres armes de destruction massive, l’obsession de la technologie est devenue une menace majeure pour l’humanité. Compte tenu de l’état où nous sommes, il devient plus difficile d’excuser l’amour irrationnel et la quête désespérée pour de plus en plus de technologie.

    Cette nouvelle psychose se retrouve principalement dans les milieux des gouvernements et des méga-sociétés, puisque des sociétés comme Google continuent de chercher et rechercher de plus en plus la technologie qui formera le nouvel ordre mondial et la prison globale à l’épreuve des balles de l’opposition. Nous avons le sentiment que Google, la NASA, Microsoft, Apple, la NSA et beaucoup d’autres organisations ne sont tout simplement pas de notre côté. Eux, et bien d’autres entités technologiques, travaillent dur pour nous préparer à l’asservissement. Depuis les voitures qui ont maintenant un GPS et le contrôle à distance jusqu’à tous les nouveaux téléphones intelligents qui détruisent notre vie privée, aux grands magasins qui gardent une trace de nos habitudes d’achat, aucune de ces applications n’améliore nos vies mentales, spirituelles et holistiques.

    Pendant que nous faisons la chronique sur ce que donne la tyrannie du moderne, la technologie est au centre de tout cela. Rien de tout cela ne serait possible sans une quantité inhabituelle d’énergie appliquée à cette cause. Ce montant inhabituel d’énergie ne peut venir que d’un esprit qui fonctionne anormalement. Ce sont les règles de la nature. Je ne crois pas que cette quête psychotique de la technologie qui nous a submergée au cours du siècle dernier se terminera bien. Je ne crois pas que beaucoup de bien sortira de cet état d’esprit malade.

    Dans un monde parfait, nous exploiterions la technologie dans le bon sens et ferions progresser seulement la technologie utile. Beaucoup ont espoir en cela (comme moi), mais malheureusement, ceux qui sont du mauvais côté ont la majorité de la technologie, les clés du laboratoire, et les désirs de psychopathes prêts à payer les scientifiques et les ingénieurs à réfléchir de plus en plus aux moyens pour asservir l’humanité. En raison de cette dépendance technologique, certains veulent se concentrer sur la façon de faire progresser la technologie pour de bon.

    Et oui, je suis d’accord, dans l’ensemble, la technologie a du bon et de bonnes choses en sont sorties. Malheureusement, cette petite quantité de bon ne justifie ni la quête, ni annule le mauvais. Les questions que nous devons nous poser sont : quand s’arrêtera cette quête? Est-il possible que cette obsession pour la technologie s’arrête? Où est la ligne à ne pas dépasser, et qui va la dessiner? Y a-t-il quelque chose que nous pouvons apprendre de l’Histoire sur ce sujet? Y a-t-il des exemples dans l’histoire naturelle, qui nous permettraient de nous assurer que cette expérience ne se terminera pas d’une manière désastreuse? La nature dans son ensemble peut-elle tolérer les actions d’une espèce qui ne prévoit aucun point à ne pas dépasser, juste parce qu’un petit élément de cette espèce paie pour la progression de ses ambitions personnelles? Est-ce que ce scénario des temps modernes peut avoir une ressemblance avec ce qui est arrivé au prétendu continent perdu de l’Atlantide il y a des milliers d’années, documenté par Platon et d’autres?

    La psychose de la technologie est une course folle au détriment de l’humanité et cetoujours plus est, je crois, le reflet d’une maladie. Prenez une minute pour examiner la question et demandez-vous : que faisons-nous ? L’humanité n’est pas naturellement conçue pour communier et s’harmoniser avec des machines qui émettent des ondes et des impulsions électromagnétiques dangereuses. Non, ce n’est pas ni n’a jamais été naturel. Les humains ont naturellement été conçus en harmonie avec la nature, pas avec les machines.

    La vérité est que nous ferions mieux d’examiner cette question avant que l’humanité ne disparaisse. Nous sommes au le bord de l’extinction. Faites le calcul:

    • Des armes de destruction massive, suffisantes pour détruire la planète plusieurs fois, dans les mains de psychopathes.
    • La modification technologique de la météo et la contamination, déjà faite, de l’ensemble de l’écosystème par des contaminants de particules de métal.
    • Les poisons et les toxines déversés partout dans les océans de la planète, tuant des millions d’oiseaux, de poissons, de créatures marines et même des insectes, des bactéries importantes et d’autres formes de vie.
    • Des robots créés pour contrôler, suivre à la trace et tuer des humains, le tout dans les mains de psychopathes.
    • La surveillance de masse globale, grâce à des programmes en cours d’exécution sur les appareils dans le monde entier.
    • La falsification génétique de la nourriture même que nous mangeons.


    La liste se rallonge de plus en plus. Il est temps de concentrer notre attention sur ce qui, je crois, est une autre expression de la psychose du système de contrôle, qui est cette obsession et la nécessité de poursuivre encore et encore l’avancement des technologies. Cette psychose garantit presque certainement la destruction de l’humanité.

    À moins d’un miracle, nous n’avons aucune chance d’arrêter cet état d’esprit mentalement malade. L’arrêt de l’obsession technologique du système de contrôle doit venir de l’intérieur du système lui-même et cela ne semble pas très probable dans un avenir proche. Demandez-vous, qui, dans notre armée, demandera l’arrêt des programmes de modification du climat et décidera de détruire les documents ? C’est la gravité de notre problème. Comme il n’y a presque aucun moyen d’arrêter cette route sur laquelle nous sommes, et puisque notre seul espoir semble être la mise en place de la contre-technologie, prenons un peu de recul pour réaliser à quoi nous sommes arrivés vraiment. Personne ne parle de cette psychose obsessionnelle massive pour la technologie d’un point de vue psychologique, mais sera-ce toujours le cas si, et quand, nous nous tuerons avec ?

    En fin de compte, c’est encore un symptôme supplémentaire, exprimé par les patients psychopathes psychiatriques, que beaucoup d’entre nous désignent comme les gouvernements, le système de contrôle, les Illuminati, le nouvel ordre mondial, l’élite mondiale et d’autres noms. Ce système de contrôle est l’expression prédominante réelle de la psychose dans l’humanité. Un sujet que je couvrirai en détail plus tard, y compris la très sérieuse «psychose de la police» qui a balayé la nation et affecte la majorité de la police en Amérique. Diagnostiquer des psychoses à des individus seulement ne doit plus avoir cours, et nous devons voir ce qui est faux et identifier les différentes psychoses de masse qui existent parmi nous. 

    par Bernie Suarez

    Bernie Suarez est un activiste, penseur critique, animateur de radio, musicien, Vétéran, amoureux de la liberté et de la Constitution, et le créateur de Truth and Art TV project. Il a aussi une formation en psychologie et recommande fortement que tout le monde regarde un documentaire intitulé Le siècle du Soi. Bernie a conclu que la façon de vaincre le Nouvel Ordre Mondial est d’être vraiment le changement que vous voulez voir. Manifester la solution et mettre la vérité en action est la chose même qui vaincra les mondialistes.

    Illustration Pas de Copyright Sans langue de bois

    Source WakingTimes 

    Traduit par Poolan Devi, vérifié par Wayan, relu par Diane pour le Saker Francophone.

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Si vous aussi vous ne regarderez pas Hollande ce soir...Quand Daesh nous oblige à relire l’histoire coloniale de la France… »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,