• Redoutant la Russie et la Chine, les USA s’efforcent de les museler

    Redoutant la Russie et la Chine, les USA s’efforcent de les museler

    CategoriesRedoutant la Russie et la Chine, les USA s’efforcent de les museler. A l’instar de beaucoup d’autres ententes enregistrées entre Moscou et Washington, l’accord russo-américain sur la Syrie a connu un triste sort. Eclairages d’un membre du Parti social-nationaliste syrien rapporte Sputnik News.

    Á l'approche de chaque résolution politique de la crise syrienne, quand les diplomates américains et russes « se serrent déjà les mains » à l'issue d'un nouveau round de négociations, la Maison Blanche trouve d'un coup un prétexte pour rejeter toute la faute sur la Russie au moindre incident insignifiant, a déclaré à Sputnik Tarek Al Ahmad, du Parti social-nationaliste syrien (PSNS).

    « Or, dans leurs ambitions, les États-Unis ne se limitent pas à la Syrie. Leur front est beaucoup plus large. Force est de reconnaître qu'en Syrie, les Américains mènent, en commun avec leurs alliés, une troisième guerre mondiale », a relevé l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que le principal objectif des États-Unis consistait à contrôler la force qui « les menaçait le plus ».

    « Par conséquent, les Américains mènent la guerre contre cette force que sont la Chine et la Russie », s'est dit convaincu le membre du bureau politique du PSNS.

    Selon ce dernier, le mensonge proféré par Barack Obama lors de la 71e session de l'Assemblée générale des Nations unies à New York n'est en réalité qu'un nouvel épisode de ce « feuilleton » dont le sujet réside dans le souhait des États-Unis de poursuivre cette guerre.

    "Chaque fait ou geste des États-Unis vise à poursuivre cette guerre au nom de la domination du monde », a estimé l'interlocuteur de Sputnik.

    Tarek Al Ahmad s'est dit persuadé que la Russie savait bien que la réalisation de l'accord russo-américain sur la Syrie aurait signifié la défaite des États-Unis dans ce conflit.

    Dans la nuit de lundi à mardi, un convoi humanitaire du Croissant-Rouge syrien et de l'Onu a été bombardé à Ourm al Koubra, à nord-ouest de la ville d'Alep. Le passage du convoi dans les quartiers est d'Alep a été concerté avec Damas et l'opposition armée. La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a fait état de la mort d'un responsable et d'au moins 20 civils. Washington a accusé Damas ou Moscou d'avoir bombardé le convoi humanitaire, accusations qualifiées de gratuites par le Kremlin.

    Un fragment de l’accord Russie-USA sur la Syrie fuite dans les médias rapporte Sputnik News. Les médias ont dévoilé une partie des documents de l’accord conclu entre la Russie et les États-Unis sur la trêve en Syrie, alors que la Russie souhaitait depuis le début que ces ententes soient rendues publiques.

    Les médias ont publié jeudi une partie de l'accord russo-américain du 9 septembre dernier sur la trêve en Syrie qui était jusqu'alors gardé secret, mais il ne s'agit que d'un document sur cinq, alors que la Russie a appelé dès le début à les publier dans leur intégralité.  

    « Le document qui est tombé entre les mains des journalistes occidentaux est un des cinq accords. Nous avons appelé les États-Unis à publier ces documents dès le début », a déclaré à Moscou la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

    Selon elle la publication de ces documents « contribuera à la réalisation des ententes sur la Syrie et au règlement de la crise dans ce pays ». 

    « Il est étrange qu'on l'ait publié de cette manière, au lieu de le dévoiler sur un site officiel du département d'État américain ou du ministère des Affaires étrangères… On a préféré une fuite. Mais c'est le style typique de nos collègues américains. Je répète : il s'agit d'un document sur cinq », a noté Mme Zakharova.

    Le document publié jeudi par les médias comprend cinq points dont les deux premiers sont consacrés au cessez-le-feu en Syrie, le troisième porte sur le retrait des troupes de la route stratégique de Castello dans le nord d'Alep. Le quatrième porte sur les restrictions imposées aux vols des avions syriens dans les régions contrôlées par l'opposition et le cinquième sur la création d'un centre conjoint chargé d'assurer le respect des ententes.

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Gidéon Levy: Avec le nouvel accord d’aide à Israël, Obama est le parrain de l’occupationGoldman Sachs - La banque qui dirige le monde »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,