• Royaume-Uni : Yanis Varoufakis devient conseiller du Parti travailliste britannique

    Royaume-Uni : Yanis Varoufakis devient conseiller du Parti travailliste britannique

    CategoriesRoyaume-Uni : Yanis Varoufakis devient conseiller du Parti travailliste britannique. Quelques jours après le lancement de son propre mouvement politique, l'ex-ministre grec des Finances, qui est contre le Brexit et qui critique les politiques d'austerité, est devenu conseiller de Jeremy Corbyn, le chef du parti d'opposition rapporte Russia Today.

    Après avoir démissionné avec fracas du gouvernement de gauche radicale d'Alexis Tsipras il y a huit mois, l'économiste grec s'est lancé dans une lutte pour obtenir des réformes démocratiques de l'Union européenne (UE). Son expérience des négociations avec les bailleurs de fonds européens, de même que ses connaissances approfondies de la situation que connaît la Grèce actuellement, pourraient être utiles, estime Jeremy Corbyn, qui a fait savoir que Yanis Varoufakis le conseillera dans certains domaines.

    «Je pense que la façon dont la Grèce est traitée est horrible et que nous devons lui tendre la main», a expliqué le leader du Parti travailliste, rapporte le journal britannique The Independant.

    Au début du mois de février, l'ancien ministre grec avait annoncé le lancement du mouvement dénommé DIEM 25, pour Democracy in Europe Movement 2025, qui a pour objectif de lutter contre la désintégration qui menace l'UE.

    Face à la crise des réfugiés que seule Angela Merkel a géré de «manière sensible et humaniste», il a critiqué l'attitude des dirigeants européens. «La désintégration de l'Union européenne va susciter un effondrement qui va ressembler de manière terrible à ce qui s'est passé dans les années 1930» avec l'arrivée au pouvoir des nazis , avait prévenu Yanis Varoufakis à cette occasion.

    "Je sais bien que nous ne faisons pas partie de la zone euro mais il s'agit de comprendre comment lutter contre l'idée qu'il faut subir l'austérité pour retrouver la prospérité quand, en réalité, cela doit passer par de la croissance" a expliqué le chef du parti travailliste dans un entretien accordé à l'Islington Tribune, un journal local selon l'humanité.

    "Varoufakis est intéressant parce qu'il a été de toutes les négociations", avec la BCE, la Commission européenne, le FMI… poursuit Jeremy Corbyn. "Notre projet de campagne, notre travail se tourne vers les investissements et la croissance de notre économie".

    "Je pense que la façon dont la Grèce a été traitée est terrible et qu'il faut lui tendre la main" explique Corbyn. Selon lui, Varoufakis a "de nombreux atouts" et a déjà rencontré John McDonnell, un des cadres de l’équipe de Corbyn, pour parler de questions d’économie. Corbyn a rencontré récemment Alexis Tsipras à Athènes. Les deux hommes ont parlé longuement de l’austérité et de comment la combattre. "Nous voulons tous les deux l’avènement d’une nouvelle stratégie anti-austérité et nous sommes préoccupés par le pouvoir et la politique de la BCE. Et ce, bien que la Grande Bretagne ne soit pas dans la zone Euro et n’a pas l’intention d’y rentrer.”
    Le chef du parti travailliste fera néanmoins campagne pour le maintien au sein de l'Union européenne lors du référendum britannique du 23 juin.

    Illustration Brookings Institution/flickr/CC Ce contenu est librement disponible sous les termes juridiques simples Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « JOURNAL DU LUNDI 29 FÉVRIER 2016 : SOCIÉTÉ / LES AGRICULTEURS VOIENT ROUGEIsraël : une ONG grime l’ambassadeur de l’UE en Hannibal Lecter »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,