• Russie : Snobée du cercle exclusif de l’Occident

    Russie : Snobée du cercle exclusif de l’Occident

    CategorieRussie : Snobée du cercle exclusif de l’Occident. La Russie a annoncé plus tôt qu’elle établirait une garde nationale forte de 400 000 hommes sous la direction de son président Vladimir Poutine. Les médias occidentaux ont vu ce mouvement comme un signal des défis politiques graves rencontrés par la Russie.

    En plus d’être décrit par l’Occident comme un dictateur, Poutine est maintenant également dépeint comme étant le véritable propriétaire d’une fortune illicite à l’étranger prise en charge par ses amis.

    En Russie, Poutine bénéficie d’un taux d’approbation de 80%. Mais dans les médias occidentaux, il est aussi diabolisé que l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi ou le dirigeant irakien Saddam Hussein.

    L’Union soviétique s’est effondrée il y a longtemps. La Russie a mis en place un système électoral à l’image de celui de l’Occident. Mais la réputation de la Russie est toujours aussi mauvaise à l’Ouest. La haine envers l’Union soviétique semble s’être transférée à la Russie.

    L’Occident montre de la tolérance envers les autres anciens membres soviétiques comme l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan, mais la Russie est toujours une exception.

    Moscou a sacrifié beaucoup pour faire baisser les tensions avec l’Occident. Elle a d’abord laisser partir l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. Puis toute l’Union soviétique s’est désintégrée. Le Parti communiste a été dissous. Mais la Russie subit encore l’hostilité des pays de l’OTAN.

    Fondamentalement, c’est parce que la Russie est encore une grande puissance. Ses terres s’étendent de l’Europe à l’Asie. Elle a hérité de la puissance nucléaire de l’Union soviétique et pourrait encore entraîner une destruction mutuelle assurée [MAD, NdT] avec les États-Unis.

    La puissance militaire de la Russie rend les Occidentaux anxieux. Ils ne peuvent pas regarder la Russie avec sympathie comme ils le font avec les anciennes républiques de l’Union soviétique, qu’ils ont aidées à s’intégrer dans le monde occidental.

    Depuis Pierre le Grand, les Russes ont rêvé d’intégrer l’Occident. Mais ils ont subi de nombreux revers. La ligne dure de Poutine pourrait être une conséquence de la tentative avortée de l’ancien président Boris Eltsine d’étreindre l’Occident. Cette réaction est en partie émotionnelle, mais aussi partiellement une envie de rétablir une ligne défensive.

    Le système occidental n’est pas aussi ouvert que les gens le pensent. Les intérêts fondamentaux forment un cercle fixe, qu’il est difficile de pénétrer. Même le Japon n’a pas complètement rejoint ce cercle; il reste un pays sous-occidental sous occupation américaine.

    La Russie a appris une leçon douloureuse, celle d’une grande puissance qui a essayé de suivre l’Occident, mais s’est réveillée sans n’y avoir rien gagné.

    Les grands pays vont certainement faire face à la concurrence géopolitique. Et les États-Unis tentent spontanément d’affaiblir leurs concurrents.

    La Chine est devenue la deuxième économie du monde. Nous ne pouvons pas compter que notre futur chemin devienne plus lisse. Au contraire, le pays est susceptible de devenir l’objet de réactions exclusives de la puissance occidentale.

    Nous devons y être bien préparés.

    par Editorial du site Global Times

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    Source Global Times

    Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par nadine pour le Saker Francophone

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « L’indépendance kurde : le plan B de Kerry ou le plan A de Poutine ?Omar a accompli sa mission, Omar peut disposer »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,