• Surprenantes confidences de la maquilleuse de Nicolas Sarkozy

    Surprenantes confidences de la maquilleuse de Nicolas Sarkozy

    CategoriesSurprenantes confidences de la maquilleuse de Nicolas Sarkozy. Maquilleuse attitrée de Nicolas Sarkozy depuis 2003, Marina Michenet s’est récemment confiée à Vanity Fair. Un témoignage riche qui nous éclaire notamment sur les relations qu’entretenait l’ancien président avec ses ministres. "Vanity Fair" consacre un portrait à Marina, la maquilleuse attitrée depuis 2003 de l'ancien président. Confidences sur le pouvoir et les courtisans...


    Elle a longtemps maquillé les plus grandes stars du cinéma et du show-biz : Jeanne Moreau,Robert Redford, Monica Bellucci, Sophie Marceau ou encore Claudia Schiffer. Jusqu'au jour où sa route croise celle de Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur. En 2003, on l'appelle en urgence pour une interview accordée à TF1, à 8 heures du matin : Marina Michenet débarque Place Beauvau avec ses pinceaux. Jusqu'alors, elle n'avait maquillé qu'un seul homme politique, François Mitterrand. « J'étais jeune, raconte-t-elle dans le numéro de mars de Vanity Fair . J'en garde malheureusement un souvenir assez flou, celui d'un homme impressionnant qui se laissait faire en silence... »

    Un regard de chien battu

    Avec Sarkozy, changement de style. « Il parlait beaucoup, se souvient-telle. J'ai sorti ma pince recourbe-cils et je lui ai mis du mascara au doigt. Ça l'a fait sursauter, alors, je lui ai dit : Mais vous avez un regard de chien battu... » Sarkozy déteste qu'on le touche – question d'hygiène, selon Vanity Fair –, mais il apprécie le travail de Marina. « Celle-là au moins, dit-il à son équipe, elle n'a pas les cheveux rouges ni de piercing dans le nez ! » La voilà adoptée, elle ne quitte plus son nouveau patron, s'occupe des loges, de la machine à café, des fameuses chouquettes. Quand il est élu à l'Élysée, elle le suit logiquement. « Sarko était comme un môme », confie-t-elle à Vanity Fair. Eh bien, maintenant, tu vas maquiller le président ! lui lance-t-il. Quelques jours plus tard, première confidence, l'euphorie semble retombée. « Mais pourquoi ai-je eu cette ambition ? » s'interroge-t-il.

    Maquilleuse attitrée du premier personnage de l'État, qui doit toujours présenter un visage frais et dispo, Marina vit au rythme trépidant de la présidence. Disponibilité totale, toujours sur le pont, à partir aux quatre coins de la planète, sans parfois connaître la destination... Il lui arrive même de s'endormir sur le canapé des chauffeurs de l'Élysée afin de répondre à toute demande. Toujours dans l'ombre du pouvoir, mais soumise au secret absolu. « Vous êtes tenue au silence. Au fond, vous n'êtes rien. »

    « Ils lui mentent tous »

    Le pouvoir, elle en voit également les bas-fonds, la cuisine et le jeu des courtisans. « Ils lui mentent tous, reconnaît-elle. Ils lui cachent tout. Ils ont peur de dire les choses. » On la respecte et on la réclame aussi. Quand François Fillon lui demande un raccord, Nicolas Sarkozy s'emporte contre son Premier ministre, avant de sermonner sa maquilleuse attitrée. « Il m'a prise à part et il m'a prévenue : Plus jamais tu me fais ça ! » Petites jalousies du palais... Lors de la réception à la Maison-Blanche, en 2007, Rachida Dati et Christine Lagarde viennent en cachette dans sa chambre d'hôtel pour quelques retouches de star... Sarkozy consent à la prêter uniquement pour ses homologues : Poutine, Merkel et Obama, qui acceptent la French touch le temps d'une interview commune.

    De telles prestations sur mesure ont un prix : pendant deux ans, elle sera employée à plein temps, pour environ 8 000 euros par mois. Cher ? Il faut rapporter son salaire mensuel au prix d'une seule séance, soit 250 euros. Marina reste aujourd'hui la maquilleuse personnelle de Nicolas Sarkozy, mais elle travaille sous le régime des intermittents du spectacle. Une autre l'a remplacée à l'Élysée, pour « le président normal ». Au même salaire, si l'on en croit Vanity Fair.

    "Et bien, maintenant, tu vas maquiller le président !"

    Une première rencontre qui n’aurait pas refroidi l’actuel patron des Républicains, au contraire. "Celle-là au moins, elle n’a pas les cheveux rouges ni de piercing dans le nez !", aurait-il lancé à son équipe. Si bien que Marina Michenet est restée à son service jusqu’à son ascension à l’Elysée. "Et bien, maintenant, tu vas maquiller le président !", lui aurait-il même alors lancé.

    Mais dans les couloirs des plus hautes sphères de l’Etat, l’euphorie a rapidement laissé place aux doutes. "Mais pourquoi ai-je eu cette ambition", se serait ainsi demandé Nicolas Sarkozy devant sa maquilleuse. Disponible 24 heures sur 24, Marina Michenet a également vu comment l’entourage de Nicolas Sarkozy se comportait : "Ils lui mentent tous. Ils lui cachent tout. Ils ont peur de dire les choses". La maquilleuse s'est également rappelé que Nicolas Sarkozy ne souhaitait pas faire profiter les autres de ses services. Seuls ses homologues étrangers y avaient droit. Aussi, l’ancien président de la République serait entré dans une colère noire lorsque François Fillon aurait réclamé une retouche à Marina Michenet. "Il m’a prise à part et il m’a prévenue : ‘Plus jamais tu me fais ça !’", a—elle confié à Vanity Fair.

    Depuis que Nicolas Sarkozy a quitté l’Elysée, Marine Michenet continue de travailler pour lui, mais sous le régime des intermittents du spectacle. De son côté, le nouveau président, François Hollande, aurait fait appel à une autre maquilleuse, payée le même prix que Marine Michenet avant elle : 250 euros la séance, soit environ 8 000 euros par mois, détaille encore le magazine.

    par MARC FOURNY

    Illustration CC0 Public Domain Pas d’attribution requise Illustration Sarkozy Ce contenu est librement disponible sous les termes juridiques simples Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « La Russie frappe 200 cibles terroristes dans 5 provinces syriennes en 2 joursLes communistes grecs et turcs dénoncent les actions de l’Otan en Syrie »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,