• Turquie: le pouvoir confisque le principal journal d'opposition

    Turquie: le pouvoir confisque le principal journal d'opposition

    CategoriesTurquie: le pouvoir confisque le principal journal d'opposition. Des heurts entre la police et des manifestants ont éclaté à Istanbul alors que le quotidien Zaman, hostile à Erdogan, a été placé sous tutelle de l'État. Les journalistes dénoncent une dérive autoritaire du président turc rapporte Delphine Minoui du journal le figaro.

    «Jour de honte pour la presse». C'est avec ce titre, imprimé à la une, qu'est sorti, ce samedi, le dernier exemplaire deZaman. La veille, le quotidien d'opposition avait été placé sous tutelle, et ses partisans brutalement dispersés par la police, après que celle-ci eut investi les locaux du journal. Quelques heures plus tard, ce samedi, les forces de l'ordre ont de nouveau violemment repoussé les manifestants à renfort de gaz lacrymogène et de balles en plastique.

    Dans le même temps, les trois nouveaux administrateurs ont licencié le rédacteur en chef, Abdülhamit Bilici. Quant aux autres journalistes, ils se sont vite retrouvés dans l'impossibilité de travailler: blocage de l'Internet, disparition des fichiers gardés en archives numériques, fermeture des messageries courriel. Un black-out que les autorités justifient par des raisons sécuritaires. «Il ne s'agit pas d'une procédure politique, mais juridique.

    Il n'est pas question pour moi d'interférer dans cette procédure. La Turquie est un État de droit (...) mais nous ne fermerons pas les yeux face aux manœuvres d'une structure à l'intérieur de l'État qui tente d'utiliser la presse», a assuré le Premier ministre Ahmet Davutoglu.

    L’UE hausse le ton contre la Turquie après la mise sous tutelle d’un journal d’opposition

    Au lendemain de la mise sous tutelle du quotidien d’opposition turc Zaman, l’Union européenne (UE) a rappelé samedi 5 mars la Turquie à ses obligations de candidate à l’adhésion à l’Union, notamment concernant la liberté de la presse selon le monde.

    Dans son communiqué diffusé à deux jours d’un sommet UE-Turquie à Bruxelles spécifiquement consacré à la crise migratoire, le service diplomatique de Bruxelles souligne que la Turquie « doit respecter et promouvoir des normes et pratiques démocratiques élevées, dont la liberté desmédias ». Et de poursuivre :

    Tout pays, et en particulier ceux qui négocient l’accession à l’UE, se doit de garantir des droits fondamentaux, y compris la liberté d’expression, et les procédures judiciaires régulières, conformément à la Convention européenne des droits de l’homme »

    Dispersion violente des manifestants

    La police turque a dispersé sans ménagement samedi matin à Istanbul près de 500 manifestants rassemblés devant le siège du journal, placé sous tutelle par une décision de justice et déjà investi dans la nuit par les forces de l’ordre, ont constaté un photographe de l’AFP et une journaliste du quotidien. Les forces de l’ordre ont copieusement arrosé la foule de gaz lacrymogène, utilisant également des canons à eau et tirant des balles en caoutchouc.

    Cette mise sous tutelle de Zaman est le dernier exemple d’une vague de répression accrue envers les médias qui a provoqué l’inquiétude de l’Union européenne et des Etats-Unis.

    « Jour de honte » pour la liberté de la presse

    Le quotidien a publié samedi une édition dénonçant un « jour de honte » pour la liberté de la presse en Turquie. « La Constitution est suspendue », affichait le journal en « une », en gros caractères blancs sur fond noir. « La presse turque vient de vivre un des jours les plus noirs de sonhistoire », a-t-il ajouté, dénonçant « une prise de contrôle organisée par les autorités ».

    Le groupe Zaman, qui outre le quotidien Zaman possède le journal de langue anglaise Today’s Zaman et l’agence de presse Cihan, est considéré comme proche de l’imam Fethullah Gülen, un ancien allié devenu l’ennemi numéro un de M. Erdogan depuis un retentissant scandale de corruption qui a éclaboussé le sommet de l’Etat fin 2013.

    Le président accuse M. Gülen, 74 ans, d’être à l’origine des accusations de corruption qui l’ont visé il y a deux ans et d’avoir mis en place un « Etat parallèle » destiné à le renverser, ce que les « gülenistes » nient farouchement.

    Pression sur la presse

    Depuis ce scandale, les autorités ont multiplié les purges, notamment dans la police et le monde judiciaire, et les poursuites judiciaires contre les proches de la nébuleuse Gülen et ses intérêts financiers.

    Depuis plusieurs mois, l’opposition, les ONG de défense des médias et de nombreux pays s’inquiètent des pressions croissantes exercées par M. Erdogan et son gouvernement sur la presse et dénoncent sa dérive autoritaire. Deux journalistes du quotidien d’opposition Cumhuriyet, Can Dündar et Erdem Gül, doivent être jugés à la fin du mois pour avoir fait état de livraisons d’armes d’Ankara à des rebelles islamistes en Syrie. Incarcérés pendant trois mois, ils ont été libérés il y a une semaine mais risquent la prison à vie.

    La Turquie pointe à la 149e place sur 180 au classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF).

    Illustration Benjamin Thomas/flickr/CC Ce contenu est librement disponible sous les termes juridiques simples Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « La crise est un tout. L’enjeu est la survie, le risque est le déclassement et la perte d’identitéUn vrais Scandale François Hollande a remis la légion d'honneur au prince héritier saoudien, a annoncé Ryad »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,