• Un livre Russophobie 2.0 par Giulietto Chiesa

    CategoriesUn livre Russophobie 2.0 par Giulietto Chiesa. La Russie, de par son opposition systématique aux Etats-Unis depuis l’arrivée de Vladimir Poutine à la tête du Kremlin, a été choisie pour tenir le rôle de bouc émissaire... 

    La crise globale dans laquelle est plongée l’Occident est à la fois économique, financière, écologique, morale et politique. Le leadership des Etats-Unis est de plus en plus contesté et l’Union européenne est dans la tourmente.

    À ce stade, tout est bon pour éviter de dire la vérité : Oui, le système occidental est moribond et son effondrement est proche. Et quand un pouvoir est fragilisé, il cherche un responsable à désigner à son peuple, un ennemi vers qui détourner une colère qui pourrait, sans cela, s’abattre sur ses dirigeants.

    Entretien entre Piero San Giorgio et Giulietto Chiesa :

    Ainsi, la Russie, de par son opposition répétée aux Etats-Unis depuis l’arrivée de Vladimir Poutine à la tête du Kremlin, a été choisie pour tenir le rôle de bouc émissaire : La guerre en Ukraine, les sanctions économiques, la négation du rôle des russes dans la victoire contre le nazisme, la diabolisation quasi-systématique de la part des médias occidentaux ; tout confirme que c’est bien cette option qui a été prise.

    Pourtant, les choses changent. L’intervention de la Russie contre l’expansion de l’Etat islamique et la dénonciation des rôles ambigües de l’Arabie Saoudite, du Qatar ou de la Turquie ont pris de cours la diplomatie occidentale et l’ont conduite à accentuer la propagande antirusse. 

    Mais l’opinion mondiale est de moins en moins disposée à céder à cette « russophobie ».

    De nombreux pays dans le monde commencent à se détourner des américains et des européens pour se tourner vers les russes. Car il apparait de plus en plus que la Russie pourrait être la seule puissance capable de faire dévier de la catastrophe finale le train fou de la mondialisation.

    Giulietto Chiesa :  « Une Europe schizophrénique aux ordres des USA dans un G7 sans Poutine » 

    11 juin 2015, alors que le G7 se tient en Allemagne sans Vladimir Poutine qui n'est pas invité, le journaliste italien Giulietto Chiesa commente la situation en Europe et les manoeuvres américaines pour déclencher ou relancer de nouveaux conflits au coeur même de l'Europe, le tout avec le consentement apparent de tous les principaux dirigeants européens.

    « ZÉRO - Enquête sur le 11 Septembre » 
    Un film de Giulietto Chiesa, Franco Fracassi, Thomas Torelli, Francesco Trento, et Paolo Jormi Bianchi

    Attention : ce livre est en prévente. 
    Il sera disponible le 30 septembre 2016 au prix de 19€
    - Profitez de notre offre : 17.50€ et franco de port

    Giulietto Chiesa est un homme politique, auteur et journaliste italien. Il a notamment écrit sur la dissolution de l’URSS, les attentats du 11 septembre 2001 et sur l’impérialisme états-unien. Ancien député au Parlement européen (2004-2008) et ancien correspondant de « L'Unità » et de « La Stampa à Moscou », il s'est lié à Mikhaïl Gorbatchev et a fondé avec lui le « World Political Forum ». Il est fréquemment invité sur les grandes chaines de télévision russes. Dans ce livre, il défend la vision d’un monde multipolaire et dénonce les stratégies médiatiques et politiques occidentales visant à empêcher la Russie de jouer son rôle historique de contre-puissance. 

    par Giulietto Chiesa

    Illustration aucun Copyright  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « L’Europe unie : un objectif américainSelon Buisson, Sarkozy a laissé en 2006 des «bandes de blacks et beurs» agresser des «jeunes blancs» »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,