• Wikileaks: Hillary Clinton admet que le Qatar et l'Arabie saoudite soutiennent Daech dans ses emails

    CategoriesWikileaks: Hillary Clinton admet que le Qatar et l'Arabie saoudite soutiennent Daech dans ses emails. Mais aussi Wikileaks Confirme que Hillary Clinton a Vendu des Armes à ISIS. Un message du dernier lot d'emails entre Hillary Clinton et le directeur de sa campagne présidentielle John Podesta montre que la candidate démocrate savait que les gouvernements de l'Arabie saoudite et du Qatar apportaient un soutien financier et logistique aux terroristes de Daech au Moyen-Orient rapporte Sputnik News.

    L'échange de courriels commence alors que Hillary Clinton décrit un plan en huit points pour faire face à Daech, qui comprend l'enrôlement des forces Peshmerga dans la lutte contre le terrorisme, un soutien militaire important des États-Unis et de ses alliés, et plus encore.

    Elle poursuit en disant que les USA devraient être prêts à armer l'Agence fédérale de sécurité contre le gouvernement syrien ainsi qu'à mettre la pression sur l'Arabie saoudite et le Qatar.

    « Alors que cette opération militaire ou para-militaire est en train de se dérouler, nous avons besoin d'utiliser nos atouts diplomatiques pour mettre la pression sur les gouvernements du Qatar et de l'Arabie saoudite qui fournissent un soutien financier et logistique à Daech et à d'autres groupes radicaux dans la région. »

    Et alors que ces allégations ne sont pas nouvelles — Hillary Clinton a en fait vraiment accusé l'Arabie Saoudite et le Koweït d'avoir supporté le terrorisme dans la région plus tôt cette année —, il y a une petite différence.

    La lettre à Podesta a été écrite en août 2014, juste après que la coalition US a commencé à lutter contre Daech en Syrie, coalition dont le Qatar et l'Arabie saoudite font partie. De plus, la Fondation Clinton — une organisation à but non lucratif fondée par le mari de Hillary, l'ex-président US Bill Clinton — a accepté des dons importants de la part de l'Arabie saoudite et du Qatar.

    Wikileaks Confirme que Hillary Clinton a Vendu des Armes à ISIS

    D’abord – Selon ZH, Dans un email qui a fuité envoyé le 17 Août, 2014 par Hillary Clinton à son directeur de campagne actuelle, John Podesta, qui à l’ époque était conseiller de Barack Obama, elle a admis que le Qatar et l’ Arabie saoudite  » apportent un soutien financier et logistique clandestin à ISIS  et d’autres groupes sunnites radicaux dans la région.  » 

    Un message du dernier lot d’emails entre Hillary Clinton et le directeur de sa campagne présidentielle John Podesta montre que la candidate démocrate savait que les gouvernements de l’Arabie saoudite et du Qatar apportaient un soutien financier et logistique aux terroristes de Daech au Moyen-Orient rapporte Résistance authentique .

    L’échange de courriels commence alors que Hillary Clinton décrit un plan en huit points pour faire face à Daech, qui comprend l’enrôlement des forces Peshmerga dans la lutte contre le terrorisme, un soutien militaire important des États-Unis et de ses alliés, et plus encore. Elle poursuit en disant que les USA devraient être prêts à armer l’Agence fédérale de sécurité contre le gouvernement syrien ainsi qu’à mettre la pression sur l’Arabie saoudite et le Qatar.

    « Alors que cette opération militaire ou para-militaire est en train de se dérouler, nous avons besoin d’utiliser nos atouts diplomatiques pour mettre la pression sur les gouvernements du Qatar et de l’Arabie saoudite qui fournissent un soutien financier et logistique à Daech et à d’autres groupes radicaux dans la région. »

    Et alors que ces allégations ne sont pas nouvelles — Hillary Clinton a en fait vraiment accusé l’Arabie Saoudite et le Koweït d’avoir supporté le terrorisme dans la région plus tôt cette année —, il y a une petite différence.

    La lettre à Podesta a été écrite en août 2014, juste après que la coalition US a commencé à lutter contre Daech en Syrie, coalition dont le Qatar et l’Arabie saoudite font partie. De plus, la Fondation Clinton — une organisation à but non lucratif fondée par le mari de Hillary, l’ex-président US Bill Clinton — a accepté des dons importants de la part de l’Arabie saoudite et du Qatar  .

    En outre, Wikileaks Confirme que Hillary Clinton a Vendu des Armes à ISIS :

    Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, est un personnage controversé. Mais on ne peut pas nier que les courriels qu’il a collecté à l’intérieur du Parti démocrate sont réels, et il est prêt à exposer Hillary Clinton.

    Maintenant, il est heureux d’annoncer qu’Hillary Clinton et son Département d’État armaient activement les djihadistes islamiques, ce qui inclut l’État islamique (ISIS) en Syrie.

    Clinton a nié à plusieurs reprises ces revendications, y compris pendant plusieurs déclarations sous serment devant le Sénat américain.

    WikiLeaks est sur le point de prouver qu’Hillary Clinton mérite d’être arrêtée :

    Dans le second mandat d’Obama, la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a autorisé l’envoi d’armes fabriquées en Amérique au Qatar, un pays redevable aux Frères musulmans, et sympathique aux rebelles libyens, dans un effort pour renverser le gouvernement / Kadhafi en Libye, puis expédier ces armes à la Syrie afin de financer Al-Qaïda, et renverser Assad en Syrie.

    Clinton a pris le rôle principal dans l’organisation des soi-disant « Amis de la Syrie » (alias Al-Qaïda / ISIS) pour soutenir l’insurrection menée par la CIA pour un changement de régime en Syrie.
    Sous serment, Hillary Clinton a nié qu’elle était au courant des livraisons d’armes au cours de témoignage public au début de 2013, après l’attaque terroriste de Benghazi.

    Dans une interview avec Democracy Now, Julian Assange de Wikileaks indique maintenant que 1.700 courriels contenus dans le cache de Clinton connectent directement Hillary à la Libye, à la Syrie, et directement à Al-Qaïda et ISIS.

    Via The Duran

    Voici la transcription incroyable :

    JUAN GONZALEZ : Julian, je veux parler de quelque chose d’autre. En mars, vous avez lancé une archive consultable avec plus de 30.000 e-mails et pièces jointes envoyées vers et depuis le serveur de messagerie privée d’Hillary Clinton alors qu’elle était secrétaire d’État. Les 50,547 pages de documents couvrent la période de juin 2010 à août 2014 ; 7500 des documents ont été envoyés par Hillary Clinton elle-même. Les e-mails ont été mis à disposition de tous sous la forme de milliers de fichiers PDF par le Département d’État des États-Unis à la suite d’une demande de la Loi pour la liberté d’information. Pourquoi avez-vous fait cela, et quelle est l’importance, de votre point de vue, d’être en mesure de créer une base consultable ?

    JULIAN ASSANGE : Eh bien, Wikileaks est devenu la bibliothèque rebelle d’Alexandrie. C’est la collection la plus importante d’informations qui n’existe nulle par ailleurs, accessible pour tous, sous forme consultable, sur la façon dont les institutions modernes se comportent en réalité. Et tout ça est en marche pour libérer les gens de prison, où les documents ont été utilisés dans leurs affaires judiciaires ; tenir la CIA responsable des programmes de’interprétations ; alimenter les cycles électoraux, qui ont abouti à la fin, dans certains cas, ou contribué à la cessation des gouvernements, dans certains cas, pris la tête des services de renseignement, les ministres de la défense et ainsi de suite. Donc, vous savez, nos civilisations peuvent seulement être aussi bonnes que notre connaissance de ce que notre civilisation est. Nous ne pouvons pas espérer réformer ce que nous ne comprenons pas.

    Donc, ces e-mails d’Hillary Clinton se connectent avec les câbles que nous avons publié sur Hillary Clinton, la création d’une image riche de la façon dont Hillary Clinton travail au bureau, mais plus largement, comment le Département d’État américain fonctionne. Ainsi, par exemple, la désastreuse intervention, absolument désastreuse en Libye, la destruction du gouvernement Kadhafi, qui a conduit à l’occupation d’ISIS dans de grandes parties de ce pays, les armes allant vers la Syrie, poussées par Hillary Clinton, les djihadistes en Syrie, y compris ISIS, tout est là dans ces e-mails. Il y a plus de 1700 emails dans la collection Hillary Clinton, que nous avons publié, seulement sur la Lybie.

    Illustration CC/flickr termes juridiques simples  Sans langue de bois

    URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Convention de «La France insoumise» Mélenchon expérimente d’autres formes de participation politiqueMohammed Ben Salmane contacte Netanyahu »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,