• Yémen: l’Arabie secourue par Londres ? Réponse avec Atwan

    Photo à titre d'illustration.

    CategorieYémen: l’Arabie secourue par Londres ? Réponse avec Atwan. « L’initiative de Londres d’instaurer un régime de cessez-le-feu au Yémen vise à aider l’Arabie saoudite à se tirer du bourbier yéménite », selon le rédacteur en chef du quotidien Ray Al-Youm.

    Dans une note pour le quotidien Ray Al-Youm, Abdel Bari Atwan a écrit :

    « Le représentant du Royaume-Uni auprès du Conseil de sécurité a fait part de la décision de Londres de présenter un projet de résolution sur la cessation immédiate des hostilités au Yémen. En avançant ce projet, les responsables britanniques entendent sauver l’Arabie saoudite du bourbier où elle s’enlise depuis 18 mois. Cette décision du Royaume-Uni est le signe d'une chose : le compte-à-rebours de l’effondrement de la coalition arabe et de la fin de l’opération « Tempête décisive » est commencé".

    Et l'auteur d'ajouter :

    "  il s’agit en effet d’une bouée de sauvetage pour sauver l’Arabie saoudite. L’offensive saoudienne contre la population yéménite est l'émanation de l’ignorance systématique des dirigeants des Ale Saoud  en termes militaires, politiques. Ces gens-là ne savent rien non plus des particularités géographiques du Yémen. Or l'initiative de Londres constitue une chance réelle pour l’Arabie saoudite qui ne sait plus quoi faire au Yémen. Parmi les dirigeants occidentaux, les Britanniques connaissent le mieux le Yémen, son peuple, connu pour sa dignité et sor orgueil et sa confiance en soi.  Les responsables britanniques savent bel et bien que l’Arabie saoudite n’aura aucune chance pour gagner la guerre au Yémen. La guerre qu’a déclenchée l’Arabie a mis dans l’embarras l’Union européenne et les Etats-Unis d’autant plus que la coalition arabe, dirigée par l’Arabie saoudite, a fait long feu. Une fois alourdit le bilan des victimes civiles au Yémen par les raids saoudiens, l’Europe et les Etats-Unis ont mis en garde Riyad et cela sur fond des protestations accrues des organisations de défense des droits de l’Homme ».

    Abdel Bari Atwan fait allusion au rôle des Etats-Unis dans la guerre du Yémen, ajoutant que Washington a fait partie, dès le début, de cette guerre.

    « L’armée de l’Air des Etats-Unis ravitaille les avions de la coalition arabe et les généraux américains dirigent les opérations militaires de l’Arabie saoudite au Yémen. Le représentant du Royaume-Uni au Conseil de sécurité prétend vouloir mettre un terme au massacre des civils par les avions saoudiens alors qu’il existe une raison beaucoup plus importante que ça, les raisons telles que les attaques à la roquette des forces yéménites contre un navire émirati à Bab-el-Mandeb et contre les navires de guerre américains accostés au large des côtes yéménites. La diplomatie britannique tente aussi de suggérer que la Russie et l’Iran voudraient bloquer le détroit d’Hormuz et de Bab el-Mandeb. Mais n'y-a-t-il pas là une campagne de propagande plutôt que des faits réels?  ».

    Abdel Bari Atwan dénonce ensuite les politiques des responsables saoudiens vis-à-vis de la région, surtout du Yémen. Il rappelle le conseil d’Abdel Aziz Ale Saoud à ses enfants et petits-enfants :

    « Le Yémen est le cimetière des agresseurs. Méfiez-vous de ce pays ! ».

    par le Parti de Gauche

    Illustration aucun Copyright  Sans langue de bois

    Source URL de l'article

    "Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens."

    Categories

    « Hollande, entre narcissisme et méprisPas de CETA chez nous! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,